Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.13WAS1.75Pariez
  • TOR2.52MEM1.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry en est persuadé : il peut encore mieux jouer !

« Depuis que Kevin Durant est là, tout ce que j’entends, c’est la manière avec laquelle on va plomber chacun nos votes pour le MVP, et blablabla, et comment on va réagir à ça… »

Auteur de 51 points la nuit dernière face aux Wizards, Stephen Curry a prouvé qu’il n’avait rien perdu de son talent de scoreur, qui en avait fait un double MVP en 2015 et 2016. Mais voilà, Kevin Durant est arrivé, et les projecteurs l’ont un peu délaissé, au point que certains estiment qu’il a régressé. Pourtant, l’intéressé assure le contraire.

« Quoi que disent les gens sur mon jeu, je suis extrêmement à l’aise et confiant pour dire que je progresse d’année en année depuis mon éclosion, et j’ai le sentiment que je peux franchir un autre palier cette année » assure-t-il à The Athletic.

Sur ce qu’on voit depuis le début de saison, Stephen Curry apparaît encore plus relâché qu’auparavant. Il était déjà tout en contrôle, mais cette saison, c’est comme s’il avait effectivement franchi un nouveau palier. Ce qui semblait être de l’insolence, et parfois de l’arrogance, se transforme aujourd’hui en facilité.

« Je n’ai pas peur de dire que j’ai bossé comme un dingue cet été et de dire ce que je ressentais en début de saison » poursuit-il. « J’ai évidemment encore beaucoup de boulot à faire et je veux le maintenir, mais c’est une forme de résultat des efforts fournis cet été. Je me sens vraiment bien au niveau de mon jeu en ce moment, et j’essaie juste de m’améliorer. »

Le titre NBA reste la finalité, pas le trophée de MVP

C’est donc effrayant d’imaginer que Stephen Curry est déjà dans une forme optimale, mais aussi qu’il s’imagine encore progresser. Mais ce qui l’intéresse aussi, c’est de progresser dans son jeu avec Kevin Durant. Les deux MVPs entament leur 3e saison ensemble et Stephen Curry assure qu’ils travaillent encore leur complicité pour faire encore mieux.

« Quand on se souvient comment ça s’est passé à l’arrivée de Kevin, il y avait évidemment eu une période de transition, et on a gagné deux titres ensemble. Mais on continue d’évoluer, de s’améliorer, à comprendre comment cohabiter avec un seul ballon pour tirer le meilleur de chacun. »

Cette recherche d’efficacité mutuelle est bien plus importante qu’un troisième trophée de MVP : « Peu importe ce que ça signifie dans le débat pour le MVP ou la manière avec laquelle on nous observe, c’est comme ça. On aimerait tous les deux gagner le titre de MVP, et si ça doit arriver, ça arrivera. Mais au final, quand je gagne un titre, je sais que j’ai apporté ce qui était nécessaire, et c’est la finalité. »

Stephen Curry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 GOS 80 36 46.2 43.7 88.5 0.6 3.9 4.5 5.9 3.2 1.9 3.0 0.2 17.5
2010-11 GOS 74 34 48.0 44.2 93.4 0.7 3.2 3.9 5.8 3.2 1.5 3.1 0.3 18.6
2011-12 GOS 26 28 49.0 45.5 80.9 0.6 2.8 3.4 5.3 2.4 1.5 2.5 0.3 14.7
2012-13 GOS 78 38 45.1 45.3 90.0 0.8 3.3 4.0 6.9 2.5 1.6 3.1 0.2 22.9
2013-14 GOS 78 37 47.1 42.4 88.5 0.6 3.7 4.3 8.5 2.5 1.6 3.8 0.2 24.0
2014-15 GOS 80 33 48.7 44.3 91.4 0.7 3.6 4.3 7.7 2.0 2.0 3.1 0.2 23.8
2015-16 GOS 79 34 50.4 45.4 90.7 0.9 4.6 5.4 6.7 2.0 2.1 3.3 0.2 30.1
2016-17 GOS 79 33 46.8 41.1 89.8 0.8 3.7 4.5 6.6 2.3 1.8 3.0 0.2 25.3
2017-18 GOS 51 32 49.5 42.3 92.1 0.7 4.4 5.1 6.1 2.2 1.6 3.0 0.2 26.4
2018-19 GOS 69 34 47.2 43.7 91.6 0.7 4.7 5.4 5.2 2.4 1.3 2.8 0.4 27.3
2019-20 GOS 5 28 40.2 24.5 100.0 0.8 4.4 5.2 6.6 2.2 1.0 3.2 0.4 20.8
2020-21 GOS 58 34 48.5 42.6 91.5 0.5 5.1 5.6 5.7 1.9 1.2 3.4 0.1 31.5
Total   757 34 47.7 43.4 90.7 0.7 3.9 4.6 6.5 2.4 1.7 3.1 0.2 24.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires