Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Knicks essaient de transférer Joakim Noah…

Contrairement à son ancien coéquipier Luol Deng, Joakim Noah n’a toujours pas trouvé d’accord avec les Knicks pour être libéré de son contrat. A priori, il n’entre pas dans les plans de ses dirigeants, ni du nouveau coach David Fizdale, et The Athletic rapporte qu’un accord devrait être trouvé entre les deux parties avant le training camp, qui débute dans dix jours.

Pourquoi est-ce que ça traîne ? Sans doute parce que les Knicks, jusqu’à la dernière minute, cherchent à monter un échange. Le but ? Eviter de payer le restant du contrat de Joakim Noah (environ 38 millions de dollars), et récupérer en échange un ou deux joueurs, ou des choix de Draft.

Sauf qu’il n’a quasiment pas joué de la saison dernière, qu’il est sur le déclin, et personne ne veut d’un tel contrat…

Résultat : on se dirige bien vers une rupture de contrat facilitée par la « stretch provision ». Ce qui permettra aux Knicks d’étaler les indemnités sur plusieurs saisons, et ainsi de récupérer plusieurs millions de dollars pour recruter l’an prochain.

Une fois libéré, Joakim Noah sera free agent et pourra signer dans l’équipe de son choix. A priori, la piste Wolves est à oublier.

LEXIQUE

Stretch provision : mesure qui permet à une franchise de couper un joueur et d’étaler le restant de son salaire sur plusieurs saisons pour éviter de plomber son salary cap sur une seule saison. Les Lakers avec Luol Deng ou les Hawks avec Carmelo Anthony ont utilisé cette mesure récemment.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *