NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le jour où Michael Redd a marqué 57 points et dépassé Kareem Abdul-Jabbar

NBA – Michael Redd reste comme l’un des scoreurs maudits des années 2000, entre saisons sans playoffs et grosses blessures.

michael reddAuteur de 54 points cette semaine face aux Pacers, Giannis Antetokounmpo s’est approché à un point de son record personnel. Mais aussi du record de franchise qui appartient à…  Michael Redd, auteur de 57 points le 11 novembre 2006. Deuxième tour de Draft, Redd a hélas vu sa carrière (trop vite) plombée par plusieurs ruptures des ligaments croisés du genou gauche. Une chute débutée en janvier 2009, alors que le gaucher s’était imposé comme l’un des meilleurs scoreurs de NBA.

Champion olympique avec Kobe, LeBron, Wade…

L’été précédent, Michael Redd faisait ainsi partie de la « Redeem Team » américaine, qui s’imposera face à l’Espagne à Pékin, pour ramener l’or olympique aux Etats-Unis.

Une belle récompense pour le basketteur qui scorait un peu dans le vide à Milwaukee, l’équipe ayant bien du mal à se qualifier alors pour les playoffs.

L’illustration de ce destin maudit ? Ce 11 novembre 2006, les Bucks accueillent le Jazz de Deron Williams et Carlos Boozer. Clairement, Utah est bien au-dessus de la formation d’Andrew Bogut, Mo Williams, Charlie Villanueva et Ruben Patterson. Et à la mi-temps, la troupe de Jerry Sloan mène déjà 62-41.

42 points en deuxième mi-temps… mais pas de victoire

Sauf que Michael Redd va alors prendre feu, inscrivant 42 points en seconde mi-temps pour finir avec 57 points, un record de franchise toujours d’actualité, effaçant au passage Kareem Abdul-Jabbar des tablettes.

Le hic, c’est que le All-Star 2004 ratera un lancer franc décisif et que Matt Harpring inscrira lui le layup de la victoire pour le Jazz, qui résistera au retour furieux (113-111) du shooteur adverse.

En larmes sur le terrain à la fin du match, Michael Redd avait du mal à dissocier déception et fierté.

« Je vais probablement rentrer chez moi et remercier Dieu », répondait-il. « J’ai été choisi au second tour de la Draft, je ne savais pas si j’allais pouvoir intégrer l’équipe. Je suis très reconnaissant. J’ai du mal à décrire tout ça. Je voulais gagner. Je voulais gagner. C’était le plus important. Je voulais gagner ce match et j’aurais mieux savouré tout ça si on avait pu avoir la victoire. Les 60 points n’étaient pas loin. Et j’ai manqué ce lancer franc. »

Michael Redd Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2000-01 MIL 6 6 26.3 0.0 50.0 0.5 0.2 0.7 0.2 0.3 0.2 0.2 0.0 2.2
2001-02 MIL 67 21 48.3 44.4 79.1 1.2 2.2 3.3 1.4 1.4 0.6 0.9 0.1 11.5
2002-03 MIL 82 28 46.9 43.8 80.5 1.2 3.3 4.5 1.4 1.7 1.2 0.9 0.2 15.1
2003-04 MIL 82 37 44.0 35.0 86.8 1.4 3.5 5.0 2.3 1.9 1.0 1.4 0.1 21.7
2004-05 MIL 75 38 44.1 35.5 85.4 1.0 3.2 4.2 2.3 2.0 0.8 1.8 0.1 23.0
2005-06 MIL 80 39 45.0 39.5 87.7 1.0 3.3 4.3 2.9 2.0 1.2 2.1 0.1 25.4
2006-07 MIL 53 39 46.5 38.2 82.9 0.8 2.9 3.7 2.3 1.5 1.2 2.3 0.2 26.7
2007-08 MIL 72 38 44.2 36.2 82.0 1.2 3.1 4.3 3.4 1.7 0.9 2.5 0.2 22.7
2008-09 MIL 33 36 45.5 36.6 81.4 0.7 2.5 3.2 2.7 1.4 1.1 1.6 0.1 21.2
2009-10 MIL 18 27 35.2 30.0 71.2 0.6 2.4 3.0 2.2 1.3 1.1 0.8 0.1 11.9
2010-11 MIL 10 13 40.0 23.5 100.0 0.0 0.8 0.8 1.2 0.4 0.2 0.4 0.1 4.4
2011-12 PHX 51 15 40.0 31.8 79.3 0.3 1.2 1.5 0.7 0.6 0.3 0.7 0.0 8.2
Total   629 32 44.7 38.0 83.8 1.0 2.8 3.8 2.1 1.6 0.9 1.5 0.1 19.0

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →