Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Lakers – Sixers : c’était Hakeem Olajuwon déguisé en Joel Embiid !

Los Angeles restera une ville et une étape particulière dans la carrière de Joel Embiid. C’est en Californie que le pivot a posé les bases de sa future domination sur la ligue. Déjà énorme face aux Clippers, le pivot des Sixers a récidivé avec une immense rencontre contre les Lakers.

Sa feuille de statistique est énorme et digne d’un Hakeem Olajuwon sur le fond comme sur la forme : 46 points à 14/20 aux tirs, 15 rebonds, 7 passes et 7 contres ! Dans son sillage et celui d’un Ben Simmons proche du triple double, les Sixers en profitent pour s’imposer 115-109 sur le parquet des Lakers. Avec cet incroyable duo, les joueurs de Brett Brown peuvent voyager loin.

Ball en grande difficulté

Les premières minutes donnent un bon résumé de la suite de cette rencontre. Un match animé, avec du rythme, du déchet, mais de l’envie. Les Sixers entrent mieux dans la partie en trouvant des tirs primés et un Ben Simmons qui s’éclate dans cette cadence. Le meneur de Philly distribue le caviar et domine Lonzo Ball, qui souffre en défense. Les Lakers patinent quelque peu à tenir la distance, notamment parce que Brook Lopez est maladroit à 3-pts, à plusieurs reprises (26-29).

Son homologue, lui, fait des dégâts. Embiid provoque des fautes, accumule les lancers-francs, et donc les points, il fait des passes décisives, prend des rebonds… Bref, il est partout et domine les débats. À la pause, il affiche déjà 18 points et 9 rebonds. C’est quasiment ses moyennes par match cette saison. Certes, il y a de l’inconstance dans le jeu des Sixers, mais avec Embiid sur le parquet, ils prennent les commandes (54-58).

Après la pause, les joueurs de Luke Walton retrouvent de l’énergie. Ils bataillent au rebond offensif (22 au total), matraquent le cercle avec leurs pénétrations et cela fonctionne. Ils passent devant à l’entame du dernier quart-temps (84-83). Pour répondre, les Sixers manquent parfois de solution : Dario Saric ne met rien, J.J Redick n’est pas dans un grand soir et Robert Covington est discret. C’est Timothe Luwawu-Cabarrot qui prend alors sa chance et le Français a été bon (9 points), en prenant de bonnes positions.

Embiid est un monstre

Le money time s’entame sans Ball, encore une fois laissé sur le banc par Walton. Comment lui reprocher cette décision ? Jordan Clarkson est bien meilleur, plus agressif, efficace. Seulement, les Lakers peinent à freiner Simmons, l’autre grand bonhomme de la soirée. Il termine avec 18 points, 10 passes, 9 rebonds et 5 interceptions. Toujours très juste, il jouit d’une liberté totale sur le terrain, et possède le meilleur plus-minus du match avec +19.

Enfin, il le partage avec l’homme du match. Embiid a copié son seconde quart-temps, déjà excellent, pour dominer le money time comme jamais. Opposé à Julius Randle, trop petit et pas assez puissant pour résister, le pivot des Sixers inscrit 19 points dans le dernier quart-temps et fait des misères pas possibles à son adversaire. Shoot, move, faute provoquée, tout y passe et les Lakers ne peuvent que constater les dégâts : Embiid est un monstre qui, libéré des restrictions de minutes, va manger ses défenseurs avec malice, talent et le sourire aux lèvres.

Malgré leur envie, les Lakers subissent en défense et gèrent plutôt mal les dernières minutes. Victoire donc des Sixers 109-115 et record en carrière (46 points) pour le pivot, qui termine avec 64 d’évaluation !

Les Clippers et les Lakers peuvent témoigner qu’Embiid est un colosse. À qui le tour ? Les Warriors dimanche soir !

Lakers / 109 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
K. Kuzma 31 9/18 1/4 5/6 4 3 7 1 2 0 2 0 24 20
B. Ingram 40 11/18 0/0 4/5 4 7 11 3 4 0 2 2 26 32
B. Lopez 16 3/12 0/5 2/2 1 1 2 2 3 0 0 0 8 3
L. Ball 21 1/9 0/6 0/0 3 2 5 2 3 1 2 0 2 0
K. Caldwell-Pope 41 4/11 2/8 2/2 0 7 7 2 1 1 0 2 12 17
J. Randle 30 2/12 0/1 4/6 3 5 8 1 6 1 3 0 8 3
C. Brewer 10 1/3 0/1 1/2 0 1 1 0 1 1 0 0 3 2
A. Bogut 20 3/5 0/0 0/0 4 6 10 2 2 1 0 2 6 19
J. Clarkson 32 8/21 0/2 4/4 3 3 6 5 1 2 0 0 20 20
Total 42/109 3/27 22/27 22 35 57 18 23 7 9 6 109
76ers / 115 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Saric 33 3/10 1/7 0/0 1 5 6 0 1 0 0 3 7 9
J. Redick 35 4/15 0/8 3/4 0 8 8 5 4 1 2 0 11 11
R. Covington 30 5/9 2/5 0/0 0 6 6 1 4 0 2 1 12 14
J. Embiid 34 14/20 2/3 16/19 2 13 15 7 4 0 2 7 46 64
B. Simmons 39 8/13 0/0 2/4 3 6 9 10 1 5 1 1 18 35
A. Johnson 9 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 2 1 0 -1
R. Holmes 5 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 1 0 2
T.J. McConnell 23 3/5 1/1 0/0 1 3 4 4 0 1 5 0 7 9
T. Luwawu-Cabarrot 25 4/10 1/6 0/0 1 2 3 0 2 0 2 1 9 5
J. Anderson 8 1/4 0/2 3/3 0 0 0 0 1 0 0 0 5 2
Total 42/86 7/32 24/30 8 44 52 27 19 7 16 15 115

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés