Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.05ORL9.15Pariez
  • MIA1.3DEN3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec ses quatre choix de draft, Sacramento a fait le plein de jeunesse !

Sur la liste des gagnants potentiels de cette draft, les Kings ont des arguments. Avec leur 5e choix d’abord, les Californiens ont mis la main sur un superbe meneur avec De’Aaron Fox, que Vlade Divac voulait absolument.

« C’était un gars qu’on adorait, et si nous avions eu le first pick, on l’aurait pris », assure ainsi le GM au Sacramento Bee.

Un intérêt partagé par l’ancien meneur de Kentucky, qui avoue que Sacramento est la franchise qui le courtisait le plus.

« J’ai eu le sentiment qu’ils me voulaient vraiment », confie-t-il. « Je connais quelques joueurs et l’alchimie est meilleure quand tu aimes vraiment ceux avec qui tu joues, et puis j’ai le sentiment que je peux faire prendre un tournant à la franchise. »

De’Aaron Fox va ainsi rejoindre Skal Labissière et Willie Cauley-Stein, tous deux ex-Wildcats. Et ce n’est pas tout.

« En plus on a pris Justin Jackson, un de mes frères, et Harry Giles, un autre ami proche », liste-t-il. « Je sens qu’on peut travailler ensemble et essayer de faire quelque chose de spécial. »

Culture de la gagne

Et c’est là que Vlade Divac a fait un joli coup, en donnant à Portland son 10e choix, Zach Collins, en échange des deux hommes cités par De’Aaron Fox, en 15e et 20e position. Deux joueurs sortis de grandes universités : Justin Jackson a passé trois ans à North Carolina, avec qui il a remporté le titre universitaire cette année, tandis que Harry Giles sort de Duke. Tout comme le dernier joueur sélectionné par Divac en 34e position, Frank Mason III, qui a effectué un cursus complet à Kansas.

Des prospects à la fois jeunes et mûrs, baignant dans cette culture de la gagne propre aux facultés prestigieuses. De’Aaron Fox et Frank Mason III sont deux belles options à la mène, Harry Giles peut-être un steal s’il reste en bonne santé, et Justin Jackson est un scoreur naturel. Tout ce dont avait besoin le club.

« Je suis vraiment excité par le talent qu’on a récupéré », se réjouit le General Manager. « Ils vont s’ajouter à ce qu’on a commencé à construire ici dans la deuxième partie de saison. »

Une référence à l’ « opération jeunesse » déclenchée depuis le transfert de DeMarcus Cousins. Sacramento va désormais devoir compléter l’effectif sur le marché des transferts : sans compter les quatre futurs rookies, les Kings n’ont que huit joueurs sous contrat pour l’année prochaine. Mais beaucoup d’argent disponible.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires