Pariez en ligne avec Unibet
  • MEM1.34GOL3.3Pariez
  • NEW2.41POR1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Final Four : North Carolina obtient sa rédemption

L’an passé, en finale, North Carolina avait été crucifiée sur un tir au buzzer de Kris Jenkins, se faisant coiffer sur le poteau par Villanova. Hier soir, les Tar Heels ont parfaitement maîtrisé leur sujet pour se défaire de Gonzaga dans les ultimes secondes (71-65).

Après une deuxième mi-temps terne (28% de réussite), les Zags de Nigel Williams-Goss (15 points) ont craqué, à l’image de cette bâche décisive de Kennedy Meeks sur le meneur. Dominants dans la peinture (40-18), les Tar Heels ont pu compter sur Isaiah Hicks (13 points, 9 rebonds) et Meeks (7 points, 10 rebonds).

Mais c’est bien Joel Berry (22 points, 6 passes), élu Most Oustanding Player du Final Four, qui a été le héros de la soirée, bien aidée également par Justin Jackson (16 points). C’est le sixième titre pour North Carolina, et surtout la rédemption totale après la désillusion de l’an passé…

Gonzaga domine mais…

Ça commence mal pour les Bulldogs avec un ballon perdu par Przemek Karnowski et un dunk sur la contre-attaque de Theo Pinson. Mais les Tar Heels éprouvent les pires difficultés à scorer. Jordan Matthews réussit l’action à quatre points avant que Zach Collins ne place un gros dunk bien servi sous le cercle, les Zags jouent mieux. Muets pendant quatre minutes, les Tar Heels retrouvent des couleurs avec un trois points, plus la faute, de Joel Berry. Mais ils comptent 7 points de débours sur un petit shoot de Johnathan Williams (30-23).

North Carolina enchaîne cinq points rapides et les voilà de retour. Mais Silas Nelson ne tremble pas et remet de l’espace entre les deux équipes. Gonzaga domine mais n’arrive cependant pas à faire l’écart, ratant notamment 8 lancers ! Kennedy Meeks se paye même Karnowski sur un ultime reverse et North Carolina a bien limité la casse, malgré 32% de réussite aux tirs, à la pause : -3 seulement (35-32).

Kennedy Meeks clutch en défense

Dans un match qui se résume assez simplement en un duel entre Josh Perkins pour Gonzaga et Joel Berry pour North Carolina, les défenses ont encore le dessus au retour des vestiaires. Justin Jackson ne trouve toujours pas la cible, à 0/8 aux tirs. Pour les Zags, Killian Tillie est bien présent. Même s’il ne marque pas, le Frenchy gobe les rebonds, à 9 prises au final. Karnowski et Meeks se livrent un duel de gros bras, mais ce dernier accuse le coup, écopant de sa 4e faute à 9 minutes de la fin.

Les deux équipes se neutralisent, avec un passage de 6 minutes sans panier. Mais tout s’accélère : Joel Berry rentre un petit tir à l’intérieur mais il prend sa 4e faute… et il rate deux lancers de suite après une faute flagrante sifflée à Karnowski (qui a accroché Berry au coup dans une échauffourée). Williams-Goss plane avec 8 des deniers points de Gonzaga mais il se tord la cheville droite. Le début de la fin…

Justin Jackson se faufile en backdoor, et inscrit le panier avec la faute de Williams-Goss. Isaiah Hicks surprend tout le monde avec un panier clutch à 22 secondes. Les Bulldogs sont à -3 et Williams-Goss fonce tête baissée et se fait bâcher. Un contre de Kennedy Meeks qui amène au dunk de Jackson. Les Tar Heels sont lancés vers le titre suprême. Pas de mauvaise surprise cette année : North Carolina s’impose en ayant parfaitement géré les dernières possessions. Forcément un crève-coeur pour Gonzaga (71-65).

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés