Pariez en ligne avec Unibet
  • MIN4.8MIL1.19Pariez
  • CHA1.58CLE2.41Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après deux prolongations, James Harden et Houston font chuter les Warriors

rockets-warriorsHouston a brisé le sort et la série de douze victoires consécutives de Golden State ! Après huit défaites consécutives face aux Dubs, les hommes de Mike D’Antoni s’imposent à Oakland après une double prolongation (131-127) grâce au nouveau triple double de James Harden (29 points, 14 rebonds et 13 passes décisives). Les Rockets ont mérité leur victoire face à des Warriors qui ont cafouillé leur basket malgré les 39 points et 13 rebonds de Kevin Durant, et le quasi triple double de Draymond Green (20 points, 15 rebonds et 9 passes décisives). Harden a une nouvelle fois pu compter sur l’adresse assassine de Ryan Anderson et d’Eric Gordon, auteur de 52 points et 9 tirs primés.

La meilleure défense, c’est l’attaque

Après seulement trois minutes de jeu et treize points encaissés, Steve Kerr grille son premier temps mort. Face à l’agressivité des Rockets, sa défense est prise de vitesse sur chaque action (13-4). Zaza Pachulia en fait les frais, il est remplacé par Andre Iguodala, place au cinq de la « mort ». Trois minutes et un 13-3 encaissé plus tard, c’est au tour de Mike D’Antoni d’arrêter le match (17-16). James Harden stoppe la tornade blanche, et après un quart-temps les deux attaques se tirent la bourre (32-30).

Alors que le deuxième cinq des Dubs marque le pas, Houston continue d’agresser le cercle sans relâche. À l’instar d’Harden, Eric Gordon profite du fer à cheval de D’Antoni, soit cinq joueurs au large, pour marquer 12 points en dix minutes. Seul problème pour les Rockets, leur défense est aussi perméable que leur attaque explosive. Kevin Durant fait comme toujours preuve d’une efficacité remarquable, et un caviar millimétré d’Iguodala pour Livingston termine un 7-0 qui redonne l’avantage aux Warriors (46-43).

Houston opte ainsi pour sa seconde arme favorite : aller chercher les fautes. La frustration gagne alors rapidement les rangs des locaux qui voient les coups de sifflets en leur défaveur doubler. Sous la bronca du public, Draymond Green, et un Steve Kerr au bord de l’expulsion, écopent de fautes techniques, et Ryan Anderson permet aux Rockets de rentrer aux vestiaires avec cinq points d’avance (64-59).

Houston opportuniste

La deuxième mi-temps débute sur des bases plus laborieuses. Le feu d’artifice offensif fait place aux maladresses et autres négligences. Les deux équipes passent sous la barre des 30% de réussite à trois points et cumulent déjà 22 ballons perdus. À ce petit jeu, c’est Houston qui prend le dessus en dominant le rebond offensif. Un 7-0 ponctué d’un tir primé de James Harden fait même passer leur avance à +10, plus gros écart du match (77-67).

Jamais en rythme en première mi-temps à cause de deux fautes rapides, Stephen Curry sort de sa coquille au meilleur moment. Ses cinq points de suite lancent un 11-2, et redonne de l’énergie à une défense jusque là moribonde. Le sursaut est toutefois de courte durée. La troisième balle perdue du quart temps pour le double MVP casse la dynamique de son équipe, et permet à Houston de garder l’avantage (86-82).

Un money time de folie

Alors qu’Harden souffle, c’est l’improbable duo Gordon – Harrell qui tient la baraque en profitant des offrandes des « Splash Brothers ». Heureusement pour Golden State, si les deux acolytes pataugent, Kevin Durant les maintient dans le match grâce à deux gros tirs à trois points, avant que Draymond Green n’égalise (97-97). Le vent est en train de tourner.

Comme lors des premières minutes du match, Steve Kerr fait alors appel à son cinq de petite taille, et les deux équipes nous offrent un money time dantesque. James Harden trouve par trois fois Eric Gordon et Ryan Anderson à trois points mais Stephen Curry et Kevin Durant leur répondent du tac-au-tac (111-111). Ryan Anderson, puis Kevin Durant ne tremblent pas aux lancers francs, et Houston hérite de la balle de match à 19 secondes du buzzer. James Harden parvient à créer le décalage sur Iguodala mais son « step back three » échoue sur le cercle. Prolongation !

James Harden au bout de la nuit

Après avoir laissé les rênes à Kevin Durant dans le quatrième quart temps, Stephen Curry marque les six premiers points de son équipe. La défense des Warriors est intraitable mais comme lors du match 7 des finales NBA, à trop vouloir chercher le tir à trois-points, ils arrêtent de jouer et ils voient Eric Gordon égaliser (121-121). Houston a une nouvelle fois l’occasion de gagner le match, mais Draymond Green veille. Avec trois secondes à jouer, c’est Kevin Durant qui peut s’offrir son premier buzzer beater sous son nouveau maillot mais son fadeaway est trop loin (123-123). Cinq minutes supplémentaires !

Fatigués, les deux équipes manquent de lucidité et les défenses prennent le dessus. Curry en est la première victime, avec un passage en force synonyme de sixième faute personnelle. Dans la foulée, James Harden fait mouche à neuf mètres. Avec 120 secondes au chrono, l’Oracle devient fébrile, et à juste titre. Les jambes de leurs protégés sont lourdes, et suite à une double faute sur Green et Harden, puis un lay-up de Gordon, les Rockets prennent six points d’avance et tirent le rideau sur un superbe match.

https://www.youtube.com/watch?v=b0WMTC6iWeY

 

Warriors / 127 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 47 9/15 0/2 2/5 5 10 15 9 6 2 4 1 20 34
K. Durant 49 12/28 3/11 12/12 1 12 13 2 3 3 2 3 39 42
Z. Pachulia 8 0/1 0/0 2/2 3 0 3 1 2 0 1 1 2 5
S. Curry 38 9/22 4/13 6/6 1 2 3 5 6 3 5 1 28 22
K. Thompson 47 4/20 3/13 4/6 0 6 6 3 1 0 2 0 15 4
D. West 3 0/2 0/0 0/0 0 2 2 0 2 0 1 0 0 -1
J. McAdoo 8 2/2 0/0 0/0 0 2 2 1 1 1 0 0 4 8
K. Looney 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 1
A. Iguodala 42 3/4 2/3 2/4 1 3 4 5 2 0 0 0 10 16
J. McGee 4 0/0 0/0 1/2 0 1 1 0 1 2 1 0 1 2
P. McCaw 9 0/0 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 1 0 0 1
S. Livingston 20 2/4 0/0 0/0 1 2 3 3 2 1 0 0 4 9
I. Clark 12 2/6 0/2 0/0 1 0 1 1 0 0 0 0 4 2
Total 43/104 12/44 29/37 13 41 54 31 27 12 17 7 127
Rockets / 132 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. Anderson 45 9/17 5/10 6/7 2 3 5 0 4 0 2 0 29 23
T. Ariza 43 5/13 0/7 2/2 1 3 4 2 3 1 0 0 12 11
C. Capela 25 5/8 0/0 0/3 1 3 4 0 4 0 3 2 10 7
P. Beverley 29 1/6 1/3 0/0 1 6 7 2 2 4 2 0 3 9
J. Harden 46 8/23 2/11 11/14 1 14 15 13 4 2 7 1 29 35
M. Harrell 25 6/10 0/0 1/1 5 5 10 1 3 0 0 1 13 21
S. Dekker 26 4/9 2/3 1/2 4 4 8 2 4 2 2 0 11 15
C. Brewer 13 1/3 0/1 0/0 0 2 2 1 1 1 0 0 2 4
E. Gordon 39 9/19 4/9 1/1 0 1 1 5 3 1 3 0 23 17
Total 48/108 14/44 22/30 15 41 56 26 28 11 19 4 132

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires