Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.12UTA1.64Pariez
  • MEM2.19LOS1.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kobe et Dirk : du respect, encore et toujours du respect

kobe-dirkVoilà, c’est fini, Kobe Bryant et Dirk Nowitzki ne s’affronteront plus sur un terrain, du moins pas en NBA. Puisque Bryant n’a pas joué l’autre nuit contre Dallas, on en restera donc à 49 confrontations en saison (32v-17d pour Kobe) et une seule série de playoffs en 2011 remporté 4-0 par les Mavs.

« Comme je l’ai toujours dit, il est le Michael Jordan de notre génération, » explique Dirk à ESPN au sujet de l’arrière des Lakers. « Il est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire et ça a été un plaisir et un honneur de l’affronter pratiquement tout au long de ma carrière. Il est l’un des meilleurs de l’histoire et il manquera à la ligue. Son esprit de compétition, ses tirs décisifs, c’est ce dont je me rappellerai le plus. »

Et des souvenirs de Kobe Bryant, ce n’est rien de dire que Dirk Nowitzki en a à la pelle. Non seulement, les deux hommes se sont affrontés pour la première fois en 1999 (!), mais en plus, l’intérieur des Mavs a souvent regardé des matches des Lakers pour voir l’arrière à l’œuvre.

« Je raconte toujours que, parfois, après les matches, je me dépêchais de rentrer à la maison pour voir Kobe faire son show dans le quatrième quart-temps. »

Kobe Bryant regrette déjà ses joutes verbales avec Nowitzki

Une nouvelle fois témoin (impuissant) du talent toujours intact de Dirk Nowtzki, qui a crucifié les Lakers dans les dernières secondes, Kobe Bryant reconnait également que le « wunderkind » allemand va lui manquer. Surtout leurs parties de trash-talking.

« Il faisait partie des rares gars à faire du trash-talking et tous les deux on n’arrêtait pas. On parlait tout le temps et j’adorais ça. Je lui disais toujours : ‘Dirk, je ne comprends rien avec ton accent. Articule,’ et il me répondait dans la foulée. Ça me manque. Ça me manque, » insiste Bryant.

Cependant, que Nowitzki se rassure, si lui aussi est pris un jour d’une envie irrépressible de vanner son adversaire et ami, Kobe l’invite déjà à ne pas réfréner celle-ci.

« Quand il n’y aura pas de caméra, je suis sûr qu’on se retrouvera pour boire une ou deux bières et se faire quelques un-contre-un, » prévient Bryant.

Malheureusement, cela n’arrivera plus sous nos yeux.

Kobe félicite Nowitzki après son « game winner » face aux Lakers

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires