Summer
league
Summer
league
DAL79
MIA92
NYK106
SAC105
UTH86
TOR76
CHA84
BOS89
ORL70
MEM73
OKC36
PHO31
ATL
LAL3:30
CLE
GSW4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À bout de force, l’histoire s’arrête à Milwaukee pour les Warriors…

À bout de force, l'histoire s'arrête à Milwaukee pour les Warriors...L’histoire est un éternel recommencement. Le 9 janvier 1972, les Bucks avaient mis un terme à la série de 33 victoires consécutives des Lakers. 43 ans plus tard, l’histoire retiendra que c’est une nouvelle fois la franchise du Wisconsin qui a arrêté la folle série de 24 victoires des Warriors pour débuter la saison.

Physiquement à bout, les champions en titre n’ont jamais pu trouver leur rythme et ont craqué dans le dernier quart temps. Ils s’inclinent (108-95) et ne deviennent pas la première équipe de l’histoire à revenir invaincue d’un road trip d’au moins sept matchs. Si tout le collectif des Bucks a répondu présent, c’est bien Greg Monroe qui a été décisif avec 28 points, 11 rebonds et 5 passes décisives. Quant à Giannis Antetokounmpo, il enregistre le premier triple double de sa carrière.

Les Warriors dans le dur

Après leur marathon de la veille et une arrivée dans le Wisconsin à trois heures du matin, les Warriors entament le match sans la moindre énergie. Leurs tirs de loin sont courts, il n’y aucune intention vers le panier et leur défense est inexistante. Dans ces conditions, trois tirs primés d’OJ Mayo donnent douze points d’avance aux Bucks (30-18). Stephen Curry tire alors la sonnette d’alarme. Une minute quinze plus tard, Golden State n’est plus qu’à -2 (30-28). Cette réaction n’est toutefois qu’un feu de paille et les Bucks reprennent le large dans le deuxième quart temps. L’écart monte même jusqu’à 14 unités suite à un tir primé d’Antetokounmpo. À la pause, Golden State compte onze points de retard (59-48).

Le constat est clair : les Warriors sont au bout du rouleau. Si Milwaukee réalise une très bonne première mi-temps, on ne peut pas dire que leur défense gêne les Dubs. Les tirs ouverts sont là mais c’est bien la fatigue des deux dernières semaines, et du match de la veille, qui est responsable du manque de rythme et du 2 sur 13 derrière la ligne des 7m25. La défense souffre du même symptôme et permet aux Bucks de réaliser la meilleure mi-temps offensive de leur saison.

Greg Monroe repousse les ultimes assauts de Golden State

Draymond Green revient pourtant des vestiaires le couteau entre les dents. Derrière son intensité, la défense des Warriors retrouve sa férocité. Bogut enchaine trois contres et les Warriors peuvent enfin courir. Un tir primé de Klay Thompson, suivi d’une interception de Curry et d’un gros dunk de Brandon Rush réduisent l’écart à -1 (70-69). Les jeunes Bucks n’ont cependant pas dit le dernier mot. Jabari Parker, séduisant depuis le début du match, redonne de l’air à son équipe (78-70) mais la triplette Ezeli – Iguodala – Livingston ne laisse toutefois pas Golden State retomber dans les travers de la première mi-temps. Après 36 minutes de jeu, Milwaukee ne mène plus que de trois points (80-77).

Le deuxième cinq des Dubs entame néanmoins le dernier quart temps de la pire des façons. Incapables de marquer, il encaisse un 11-2. À cinq minutes de la fin du match, les Warriors comptent 13 points de retard (95-82). À plusieurs reprises, ils reviennent sous la barre des huit points mais à chaque fois, ce diable de Greg Monroe repousse les champions en titre. Que ce soit au scoring, au rebond ou à la passe, le pivot sanctionne une défense qui n’avait plus goûté à la défaite en saison régulière depuis le 6 avril. Contrairement à leurs 24 premiers matchs, les Warriors n’ont tout simplement pas les ressources nécessaires pour réagir. Leur série s’arrête à 28 victoires consécutives, deuxième marque de l’histoire de la NBA.

Avant cette nuit, les Bucks comptaient cinq victoires pour stopper des séries de douze succès ou plus (Lakers en 1972, Celtics en 1974, 76ers en 1983, Spurs en 2007 et Mavs en 2011), un record NBA. Lot de consolation pour les Warriors, l’histoire retiendra que ces cinq équipes ont remporté le titre NBA lors de la même saison…

https://www.dailymotion.com/video/x3hxvt8_warriors-vs-bucks_sport

Bucks / 108 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
Jabari Parker 28 9/14 0/0 1/3 1 6 7 1 3 2 2 1 19 21
Giannis Antetokounmpo 43 4/10 1/2 2/3 0 12 12 10 2 1 4 2 11 25
Greg Monroe 36 11/16 0/0 6/7 4 7 11 5 4 0 4 0 28 34
Khris Middleton 38 3/12 1/4 0/0 1 4 5 5 2 2 2 1 7 9
O.J. Mayo 29 6/13 4/8 2/2 1 1 2 1 2 1 2 0 18 13
John Henson 12 3/8 0/0 0/0 0 2 2 2 5 0 1 0 6 4
Johnny O'Bryant III 14 1/5 0/0 0/0 1 0 1 2 1 0 1 0 2 0
Michael Carter-Williams 30 7/10 0/0 3/3 1 2 3 5 4 5 1 0 17 26
Rashad Vaughn 9 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 1 1 0 0 0 1
Total 44/89 6/14 14/18 9 35 44 31 24 12 17 4 108
Warriors / 95 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
Draymond Green 36 9/14 1/2 5/6 3 8 11 5 4 1 6 1 24 30
Andrew Bogut 22 1/3 0/0 0/0 0 6 6 3 1 0 0 4 2 13
Stephen Curry 35 10/21 2/8 6/7 2 5 7 5 2 1 2 0 28 27
Brandon Rush 18 2/6 1/3 1/2 0 1 1 0 2 1 1 1 6 3
Klay Thompson 30 4/14 2/7 2/4 1 1 2 3 4 1 2 0 12 4
Jason Thompson 5 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 1
James Michael McAdoo 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Andre Iguodala 28 1/9 0/4 0/0 1 8 9 5 2 2 1 0 2 9
Festus Ezeli 20 5/8 0/0 3/6 6 2 8 0 3 2 2 0 13 15
Marreese Speights 6 1/3 0/0 0/0 1 1 2 0 0 0 0 0 2 2
Shaun Livingston 24 2/6 0/0 0/0 1 0 1 2 0 2 0 0 4 5
Ian Clark 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Leandro Barbosa 13 1/4 0/2 0/0 0 0 0 0 1 0 2 0 2 -3
Total 36/88 6/26 17/25 15 32 47 23 20 10 16 7 95

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *