Pariez en ligne avec Unibet
  • LA 2.21GOL1.65Pariez
  • IND2.25MIL1.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Preview 2013/14] Numéro 14 – Cleveland Cavaliers

Kyrie IrvingDepuis le 23 septembre, Basket USA vous propose ses previews pour la saison régulière. Comme l’an passé, nous avons décidé d’effectuer un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place.

Aujourd’hui, place aux Cavs, déterminés à retrouver les playoffs autour de leur joyau Kyrie Irving. Le recrutement est prometteur, le coach est un revenant revanchard, et on les voit bien s’inviter dans le Top 6 de leur conférence.

ETAT DES LIEUX

Trois ans après le départ de LeBron James, Cleveland se doit de quitter les bas-fonds du classement, et pour cela, elle compte dans ses rangs l’un des meilleurs joueurs de la nouvelle génération : Kyrie Irving. Déjà All-Star, le meneur des Cavs a tout du franchise player, à condition d’être bien entouré, et que le sort arrête de s’acharner sur lui et ses coéquipiers. L’an passé, le trio Waiters-Irving-Varejao a manqué 102 matches ! Difficile dans ces conditions de trouver une cohésion, et surtout de gagner des matches.

Pour les dirigeants, la faute en revenait aussi à Byron Scott, et ils ont donc décidé de rappeler Mike Brown, dont le bilan à la tête des Cavs est exceptionnel. Coach défensif, il sera forcément revanchard, mais aussi déterminé à faire oublier le fiasco des Lakers. Pour lui permettre de parvenir à ses fins, ses dirigeants ont réalisé un recrutement de grande envergure. Il y a d’abord Anthony Bennett, sorte de Larry Johnson 2.0, puissant et rapide. Pour épauler Irving et apporter de la dureté, on pourra compter sur Jarrett Jack, l’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue. Bien plus qu’un sixième homme, c’est un leader. Et puis, il y a le pari Andrew Bynum. Un pari à 6 millions de dollars (seul un quart de son contrat de 24 millions de dollars est garanti…), mais s’il s’avère payant, Cleveland risque de faire grand bruit.

ARRIVÉES

Mike Brown (coach), Anthony Bennett, Sergey Karasev, Earl Clark (Lakers), Jarrett Jack (Warriors), Andrew Bynum (Sixers)

DÉPARTS

Byron Scott (coach), Omri Casspi (Rockets), Shaun Livingston (Nets), Marreese Speights (Warriors), Wayne Ellington (Mavs)

LE JOUEUR A SUIVRE

Kyrie Irving. Difficile de choisir un autre joueur de l’effectif tant Irving est au-dessus de ses coéquipiers. La saison passée, il avait réalisé un gros début de saison, au point d’être dans le Top 3 des meilleurs marqueurs. Marquer, passer, être décisif… Il sait faire. Maintenant, on va lui demander de se comporter en leader, et de prouver qu’il est capable de rendre les autres meilleurs. Cela signifie de l’implication en défense, mais aussi comme relais du coach. Irving doit donner de la voix, comme savait le faire LeBron James en son temps sous les mêmes couleurs. Irving devra aussi apprendre à mieux gérer ses efforts, à la fois sur un match, mais aussi sur une saison. Il a le potentiel pour être le meilleur meneur de la côte Est, mais il devra être régulier et bien sûr sortir Cleveland du bas du classement.

LE CINQ PROBABLE

Kyrie Irving – Dion Waiters – Alonzo Gee – Tristan Thompson – Anderson Varejao

LE BANC

Jarrett Jack, CJ Miles, Anthony Bennett, Andrew Bynum, Sergey Karasev, Earl Clark, Tyler Zeller, Carrick Felix, Jermaine Taylor, Matt Dellavedova

LE STAFF

Head Coach : Mike Brown

Assistants : Bernie Bickerstaff, Jim Boylan et Igor Kokoskov

MASSE SALARIALE

64 millions de dollars (17e sur 30)

OBJECTIF

Certains estiment que nous voyons les Cavs trop beaux. Ce n’est pas uniquement parce qu’on est de nature optimiste, et qu’on part du principe que les Cavs effectueront une saison sans pépins physiques. C’est aussi et surtout parce que même sans Andrew Bynum, les Cavs possèdent l’effectif pour accrocher les playoffs. Ils ont récupéré un entraîneur de qualité, qui connaît la maison, et possèdent sans doute l’une des raquettes les plus complètes et complémentaires de la côte Est, voire de la NBA. Certains oublient ainsi un peu vite que Varejao, à 100% de ses moyens, est une machine à double-double, et l’un des meilleurs défenseurs à son poste. La propulsion arrière est aussi remarquable avec le trio Irving-Waiters-Jack, savoureux mélange de talent et de densité physique.

En fait, ces Cavs-là nous rappellent les Warriors de l’an passé, et c’est pour cette raison qu’on les place dans le Top 6 à l’Est. Le banc n’est pas vilain avec donc Bynum, s’il est rétabli, mais aussi le précieux Earl Clark auteur d’une belle saison aux Lakers, ou encore le besogneux Tyler Zeller et le shooteur CJ Miles. Sans oublier bien sûr Anthony Bennett qui, s’il confirme son statut de premier choix de la draft, peut changer le visage de l’équipe en apportant de l’explosivité dans une raquette clairement statique mais costaude.

Tout ce beau monde aura une priorité : défendre ! Car, on n’oublie pas que les Cavs avaient l’an passé la pire défense de la NBA… Mais Mike Brown est de retour, et on peut s’attendre à ce que sa formation redevienne une muraille difficile à franchir.

Sur le papier, et on se répète, ça vaut l’effectif des Warriors de l’an passé, et ça nous semble un cran au-dessus des Wizards, des Pistons ou des Hawks. Maintenant, ce serait pas mal que les dirigeants éloignent le chat noir qui rôde depuis deux ans…

PRONOSTIC

3e de la division Central – 6e de la conférence Est

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires