Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Brooklyn arrache le Game 7 !

Le United Center aurait voulu vibrer comme lors du dernier match joué en triple prolongation, mais les Nets ont bien climatisé la salle de Chicago dans une victoire synonyme de match couperet.

Les Bulls étaient diminués (Luol Deng absent) et, en plus, le banc n’a pas apporté un second souffle à des titulaires fatigués mais toujours aussi combatifs et compliqués à jouer. Brooklyn, bien aidé par son entame de match, a réussi son pari : gagner deux matches de suite pour s’offrir un match 7 à domicile samedi soir.

Deron Williams impose son rythme

Les premières minutes ont été ouvertes, offensives, avec beaucoup de points et un certain respect des systèmes de jeu. Inhabituel dans cette série habituée aux luttes et aux batailles de tranchées. Chaque équipe appuie là où ça fait mal : Chicago sur pick-and-roll et Brooklyn avec Joe Johnson (27-33).

Les Bulls perdent beaucoup de ballons (16 au total) et, en défense, Deron Williams n’est jamais ralenti, ce qui lui permet d’imprimer le rythme qu’il souhaite. Pas l’idéal à domicile, et surtout lorsque l’on est derrière. Chicago peine à revenir. Le match, et le public avec, ne s’emballent jamais vraiment (53-60).

Robinson malade, Noah énorme

La pause a servi à remettre les pendules à l’heure des playoffs : l’attaque c’est bien, la défense c’est mieux. L’adresse a chuté, les prises de positions sont plus contestées, tout devient plus dur. Ce schéma avantage Chicago, plus besogneux dans le jeu que les Nets, qui eux veulent continuer de courir.

Mais les éclairs de génie manquent dans le jeu de Chicago, Nate Robinson est lui aussi malade, et rejoue le « Flu Game » avec une poubelle devant lui durant les temps morts. Le génial meneur vomira plusieurs fois, même s’il tiendra son rôle avec brio dans le money time (71-75).

Chicago aura même réglé son problème de ballons perdus en ayant gommé cette tare de son jeu en début de dernier quart temps, quand Joakim Noah aura montré toute sa hargne et sa présence au rebond offensif pour donner des secondes chances à ses Bulls. Mais Brooklyn profite bien des oublis défensifs sur Brook Lopez ainsi qu’Andray Blatche conclut l’affaire d’un shoot au buzzer avec la planche. Ça fait 92-95 et les Nets peuvent espérer devenir la 9e équipe de l’histoire à remporter une série après avoir été mené 3-1.

Vidéo en cours de chargement...



Chicago / 92 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Butler 48:00 4/13 1/3 8/9 2 5 7 6 3 1 1 1 17 21
C. Boozer 32:49 7/15 0/0 0/0 4 9 13 0 6 0 4 0 14 15
J. Noah 43:16 7/16 0/0 0/3 9 6 15 5 3 1 4 5 14 24
M. Belinelli 46:23 8/21 3/9 3/3 0 5 5 7 3 1 2 0 22 20
N. Robinson 41:49 7/15 3/5 1/1 0 2 2 4 4 0 3 0 18 13
T. Gibson 17:46 1/3 0/0 1/2 0 3 3 0 6 0 2 1 3 2
R. Hamilton 3:06 0/2 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -2
M. Teague 4:42 1/3 0/1 0/0 0 0 0 1 1 1 0 0 2 2
N. Mohammed 2:09 1/1 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 2 3
Total 240 36/89 7/18 13/18 15 31 46 23 26 4 16 7 92 98
Brooklyn / 95 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
G. Wallace 35:27 5/12 2/4 3/6 1 2 3 3 2 0 3 0 15 8
R. Evans 29:21 0/2 0/0 2/2 3 12 15 0 2 0 0 0 2 15
B. Lopez 37:17 7/18 0/0 3/4 1 2 3 1 2 2 2 2 17 11
J. Johnson 37:57 7/13 1/3 2/2 0 2 2 4 2 2 0 0 17 19
D. Williams 41:35 5/12 1/4 6/8 0 2 2 11 3 0 3 0 17 18
M. Brooks 8:58 0/1 0/1 2/2 1 2 3 1 0 0 1 0 2 4
A. Blatche 18:35 3/8 0/0 4/6 2 5 7 0 4 0 0 0 10 10
C. Watson 20:07 4/8 1/2 0/2 0 2 2 0 0 1 0 0 9 6
K. Humphries 10:43 3/5 0/0 0/1 2 2 4 1 3 0 0 0 6 8
Total 240 34/79 5/14 22/33 10 31 41 21 18 5 9 2 95 99

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés