Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

10 ans de bides dans la draft : Darko Milicic ou la chronique d’un échec annoncé

A l’heure où la NBA célèbre une décennie de basket, d’exploits, de dunks et de champions, Basket USA a décidé de fêter les plus gros bides des 10 dernières drafts.
Choisis parmi l’élite entre 2000 et 2009, ses joueurs ont un point commun : ils n’ont jamais répondu aux attentes, et sont devenus les successeurs des Michael Olowokandi, Bryant Reeves et autres Chris Washburn.
Pour débuter cette saga, Darko Milicic of course.

Darko Milicic (2m12, 24 ans) n’a que 18 ans et une semaine lorsqu’il est sélectionné en 2e position de la draft 2003. Ce soir de juin, alors qu’il est choisi juste derrière un certain LeBron James, ce jeune serbe ne sait pas encore le rêve américain va se transformer en cauchemar.

Son passé

La présence de Larry Brown à Detroit ne l’a certainement pas aidé (demandez à Alexis Ajinca !). De plus, son jeune âge a été un fardeau trop lourd. Depuis 2000, aucun jeune joueur étranger jouant au poste d’ailier-fort ou de pivot n’a su s’imposer en NBA ou avoir un réel impact dans une équipe. Milicic fut le pionnier, suivi par une pléiade de joueurs étrangers comme Yaroslav Korolev, Mario Kasun, Johan Petro, Alexis Ajinca…
Transféré à Orlando au cours de la saison 2005/2006, il y signera ses meilleures saisons avec près de 8 pts de moyenne en Floride.

Il signera ensuite à Memphis où il vivra deux saisons mi-figue mi-raisin. L’été dernier, il rejoint New York mais il y passera la majorité de son temps sur le banc en civil. Ce récent trade a Minnesota sera bénéfique pour lui, et pourra lui permettre de bien préparer la saison prochaine.

Sa situation actuelle

Après sept ans de NBA, Milicic l’a annoncé : à la fin de cette saison il retourne en Europe afin de trouver du temps de jeu.

Arrivé à New York l’été dernier pour se relancer, il y vivra un véritable cauchemar. D’ailleurs, des discussions ont eu lieu entre Donnie Walsh et l’agent de Darko concernant un buy-out avant le deadline. Les Knicks choisiront d’accepter l’offre des Wolves et de récupérer Brian Cardinal en échange. Ce deal lui permettra de retrouver du temps de jeu, des sensations et la confiance d’un coach.

«On entrevoit un grand potentiel pour lui et pour nous, Il a une superbe vision du jeu et une belle qualité de passe. Et nous n’avons même pas encore vu l’étendue de ce qu’il peut faire en matière de scoring, notamment. Ce n’est que le début. C’est pourquoi on l’encourage à l’entraînement de ne pas se contenter de passer la balle, mais d’essayer de jouer sa carte personnelle.» (Kurt Rambis)

Depuis son arrivée aux Wolves, il n’est plus utilisé comme simple défenseur, contreur. L’attaque en triangle utilisée par Kurt Rambis lui permet de montrer sa qualité de passe, avant de le voir scorer plus de points. Pour cela, il continue de travailler en dehors des entraînements afin de revenir en forme . D’ailleurs l’intéressé a confié :

« J’essaye juste de revenir en forme. Je suis en bien meilleur forme maintenant. Dorénavant je m’entraîne avant et après l’entraînement.»

La présence de Kurt Rambis, ancien assistant coach de Phil Jackson est évidemment un plus. Celui-ci est spécialisé dans le coaching des intérieurs. Il a notamment beaucoup travaillé avec Andrew Bynum à Los Angeles.

Son avenir

Pour autant,Darko tiendra t-il sa parole et reviendra t-il en Europe ? C’est fort probable. Même si Minnesota lui fera peut-être une offre pour le retenir, sa décision semble prise . Il a gagné assez d’argent en 7 saisons NBA pour revenir à un salaire plus faible. Et puis, la valeur de l’Euro conjuguée aux risques de lockout en 2011 vont pousser de nombreux joueurs à rejoindre le Vieux Continent.

Pour autant, Milicic quittera la NBA avec un record. En effet, il est le plus jeune joueur de l’histoire à avoir disputé une finale NBA. C’était en 2004, et il avait 18 ans et quelques mois. Il restera aussi le plus gros bide de cette draft 2003. Il est LE joueur sélectionné devant Melo, Wade ou Bosh.

A 25ans, Darko a encore une belle marge de progression. Joueur très technique, adroit des deux mains il a tout pour avoir une belle carrière en Europe. La plus grande incertitude concerne son mental. En effet, aucun joueur ne ressort indemne de cette dure période qu’il  a vécue. Est-il encore capable de faire confiance à un coach ou des dirigeants ?

Peut-il enfin confirmer son énorme potentiel ?  Wait and see …

STATS EN CARRIERE
Année Equipe MJ Tit. Min/M Tirs% 3P% LF% OFF DEF RBDS PDS INTS CTS BPS FP PTS
03-04 DET 34 0 4.7 0.262 0.000 0.583 0.3 0.9 1.3 0.2 0.2 0.4 0.38 0.97 1.4
04-05 DET 37 2 6.9 0.329 0.000 0.708 0.1 1.1 1.2 0.2 0.0 0.5 0.43 0.84 1.8
05-06 ORL 30 1 20.9 0.507 0.000 0.595 1.1 3.0 4.1 1.1 0.4 2.1 1.20 2.23 7.6
05-06 DET 25 0 5.6 0.515 0.000 0.375 0.4 0.7 1.1 0.4 0.1 0.6 0.60 1.00 1.5
06-07 ORL 80 16 23.9 0.454 0.000 0.613 1.8 3.6 5.5 1.1 0.6 1.8 1.55 2.74 8.0
07-08 MEM 70 64 23.8 0.438 0.000 0.554 1.8 4.2 6.1 0.8 0.5 1.6 1.44 2.64 7.2
08-09 MEM 61 15 17.0 0.515 0.000 0.562 1.4 3.0 4.3 0.6 0.4 0.8 0.79 2.20 5.5
09-10 MIN 7 2 21.0 0.469 0.000 0.000 1.7 3.4 5.1 1.3 0.3 1.6 1.14 3.14 4.3
09-10 NYK 8 0 8.9 0.471 0.000 0.000 0.6 1.6 2.3 0.5 0.5 0.1 0.25 0.88 2.0
Carrière 352 100 17.1 0.454 0.000 0.584 1.2 2.8 4.0 0.7 0.4 1.2 1.03 2.05 5.4

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minnesota Timberwolves en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés