Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Derrick Rose – Andre Miller : Acte II

Pendant deux jours, Andre Miller a été la risée de la planète basket. La faute à Derrick Rose qui l’a bâché dans un Top 10, mais aussi tordu la cheville avec un crossover incroyable.

Mais cette nuit, pour le « match retour » entre les Bulls et les Sixers, c’est Andre Miller qui a dominé le meilleur rookie du mois de novembre. 28 pts (record de la saison) pour le meneur de Philly, qui pousse Rose à la faute, et qui fait basculer le match du côté des Sixers dans la prolongation avec une action à trois points. A l’arrivée, Philadelphia s’impose 103-95 au United Center mais Miller, fair-play, rend hommage à Derrick Rose.

« Les deux actions que tout le monde a vu étaient décisives et c’est ce que j’ai d’abord retenu. En en aucun cas, je ne me suis senti vexé. Rose sera un grand joueur et pendant longtemps. Ce soir, j’ai été agressif du début à la fin du match. Notre équipe a besoin d’être en mouvement pour bien jouer. Elle l’a prouvé ce soir ».

Auteur de 24 pts, mais gêné par des fautes prises trop rapidement, Rose rend hommage timidement à Miller.

« C’est un bon meneur de jeu et il a su me pousser à la faute. Ce soir, il a réussi de belles choses mais ce sont tous les Sixers qui sont à féliciter ».

« Tous les Sixers », et même Andre Iguadola (25 pts, 9 rbds, 5 pds à 11/19 aux tirs), qui dépasse la barre des 20 points pour la première fois de l’année.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires