NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Damian Lillard frustré d’être doublé par la nouvelle génération

NBA – Avec les Celtics, les Pacers, les Mavericks et les Wolves encore en lice, la ligue s’apprête à couronner une nouvelle génération de stars. Ce qui frustre Damian Lillard.

Damian LillardDamian Lillard avait quitté Portland pour augmenter ses chances de remporter une bague NBA mais sa saison s’est arrêtée prématurément. Les Bucks se sont ainsi fait éliminer par les Pacers dès le premier tour des playoffs.

Évidemment, l’ancien Blazer a de quoi être frustré, avec la saison compliquée de Milwaukee, bouclée avec une blessure de Giannis Antetokounmpo et ses propres problèmes au tendon d’Achille contre Indiana.

« Quand vous êtes en playoffs et que vous êtes éliminés précocement, ça fait toujours du mal de continuer à regarder, » concède-t-il. « Au premier tour des playoffs, tout le monde est excité. Plus les playoffs avancent, plus l’excitation monte, il y a de plus en plus d’attention et de moins en moins d’équipes. »

Et c’est une nouvelle génération qui a mis la main sur cette postseason. « Quand vous regardez maintenant, il ne reste plus que quatre équipes et vous vous dîtes : ‘Ce ne sont même pas les équipes dont tout le monde parlait pour avoir une chance. Maintenant, ils ont vraiment une chance de gagner une bague' » poursuit Damian Lillard.

Une nouvelle génération au pouvoir

Avec les Nuggets, les Bucks ou les Lakers éliminés rapidement, c’est une nouvelle génération de joueurs qui n’a jamais gagné qui s’est montré. Anthony Edwards ou Tyrese Haliburton ont été les leaders d’équipes qui ont passé des tours en éliminant des champions. Surtout, Jayson Tatum et Luka Doncic sont en excellente position pour disputer les Finales et l’un des deux devrait remporter sa première bague, à 26 et 25 ans.

À 33 ans, Damian Lillard court lui toujours après un titre et semble frustré de voir la jeune garde prendre le pouvoir. « Habituellement, j’aurais soutenu l’équipe qui a déjà remporté une bague auparavant, pour que personne n’en gagne une avant moi, » admet-il. « Mais ces quatre équipes… Quel que soit celle qui gagnera… Quelqu’un obtiendra sa première bague avant moi cette année… Je deviens un peu un hater sur la fin. »

Et le meneur n’a pas fini de souffrir, alors qu’il s’attend à voir un joueur encore plus jeune déferler…

« Je pense que la saison prochaine, les gens parleront de Victor Wembanyama comme du meilleur joueur de la ligue, » affirme ainsi Damian Lillard en conclusion.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités