Summer
league
Summer
league
SAC87
PHO77
WAS91
MIL79
CLE44
IND49
ATL
NYK0:00
LAL
CHI1:00
DEN
NOR3:00
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

South Carolina reste invaincu malgré quatre expulsions !

NCAA – South Carolina a poursuivi sa saison parfaite pour s’adjuger le titre de la conférence SEC face aux championnes NCAA en titre de LSU, mais a vu quatre joueuses être exclues en fin de match.

La finale de la conférence SEC entre South Carolina et LSUBilan ? 32 matches, 32 victoires. L’université de South Carolina va arriver à la « March Madness » avec un bilan sans fausse note après sa victoire dimanche 79-72 contre LSU, synonyme de titre de la conférence SEC. Mais ce sacre a un goût doux-amer pour les Gamecocks, puisque quatre joueuses ont été exclues dans le quatrième quart-temps, parmi lesquelles Kamilla Cardoso, l’héroïne du tour précédent, suite à une altercation avec plusieurs joueuses de Louisiana State.

Suite à une interception de MiLaysia Fulwiley, meilleure marqueuse du match 24 points, dans les mains de Flau’jae Johnson à un peu plus de deux minutes du buzzer final, cette dernière s’est vengée en bousculant son adversaire. Une échauffourée s’en est suivie, durant laquelle Kamilla Cardoso a poussé au sol Flau’jae Johnson, avant que les deux bancs n’interviennent en entrant sur le terrain. Le frère de Johnson a sauté depuis la table de marque pour venir en découdre, avant d’être évacué de la salle.

Kamilla Cardoso, Chloe Kitts, Tessa Johnson et Sakima Walker ont été exclues côté South Carolina, ainsi que l’ensemble du banc de LSU. Sortie pour « bagarre » par les arbitres, Cardoso va donc être automatiquement suspendue et elle manquera la première rencontre de la March Madness. Les autres joueuses devraient échapper à davantage de sanctions. « Ce que vous avez vu, ce sont deux équipes extrêmement compétitives, et qui ne l’ont pas très bien géré » a admis la coach de South Carolina, Dawn Staley, alors que seules ses six joueuses encore en jeu ont pu participer à la remise du trophée.

« Cela nous a brisé le cœur » a réagi Te-Hina Paopao, la joueuse des Gamecocks. « Nous n’aurions pas pu y arriver sans elles. C’était très dur pour nous, c’était beaucoup d’émotions. Nous voulions vraiment qu’elles puissent participer à la fête. » Kamilla Cardoso, autrice du tir de la victoire en demi-finale de la SEC à la dernière seconde contre Tennessee, a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. « Mon comportement n’était pas représentatif de la personne que je suis ou du programme de South Carolina, et je regrette profondément la peine ou la gêne que j’ai pu causer. »

L’université de South Carolina pourra se reprendre lors de la « March Madness », qu’elle abordera comme grande favorite à partir du 20 mars prochain. Et y recroiser LSU, tenant du titre, toujours porté par Angel Reese, et renforcé cette saison par la meneuse Hailey Van Lith.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités