Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

France – Croatie : une victoire laborieuse, mais sérieuse

Équipe de France – Pour leur retour à l’action, en vue du prochain Euro, les Bleus ont bataillé mais ont disposé de vaillants Croates à Brest (73-61).

FranceSix mois après le fiasco de la dernière Coupe du monde, l’Equipe de France effectuait son retour à Brest, dans le cadre des qualifications à l’Eurobasket 2025, avec un premier match face à la Croatie de Mario Hezonja, coéquipier au Real Madrid de Vincent Poirier et Guerschon Yabusele, ses adversaires du soir.

Les Bleus démarrent dans leurs petits souliers, avec trois pertes de balles directes et des mauvais choix à la pelle. Avec le pylône Danko Brankovic sous le cercle, la Croatie prend l’avantage (7-2), mais Vincent Poirier remet de l’ordre dans la maison bleue en distillant les bonnes passes. Guerschon Yabusele lui emboite le pas et claque un gros dunk sur jeu rapide.

Belle première de Strazel

Ce temps-fort reste de courte durée, avec un jeu collectif encore balbutiant et trop de maladresse aux tirs, à l’image de Yabusele à 0/4 à 3-points. Zaccharie Risacher honore sa première cape, sous les yeux de ses parents, et les Bleus sont devant d’une courte tête au terme d’un premier quart-temps pour le moins laborieux (15-14).

Il y a du mieux dans le deuxième. L’intensité commence à monter défensivement, toujours un bon signe pour Vincent Collet. Timothé Luwawu-Cabarrot et Matthew Strazel sanctionnent à 3-points et les Bleus commencent à prendre de l’air (+11). Derrière, surtout, 10 points rapides du meneur de Monaco, qui célèbre son premier match international de fort belle manière.

La fin de mi-temps est moins bien gérée, avec Mario Hezonja qui profite d’une faute dispensable de Paul Lacombe pour enfiler trois lancers-francs et ramener la Croatie à cinq longueurs seulement (35-30).

Un troisième quart-temps convaincant

Le discours de Vincent Collet a semble-t-il été compris, car les Bleus reprennent le match avec fermeté, imposant un 8-0 d’entrée, propulsé par le duo d’Azuréens, Timothé Luwawu-Cabarrot et Isaïa Cordinier, qui combinent sur « alley-oop » après une belle interception. Ou avec Vincent Poirier, qui file ligne de fond pour poser un dunk autoritaire à deux mains.

Si Timpthé Luwawu-Cabarrot atteint la quinzaine, en face, Mario Hezonja commence lui aussi à monter en température avec un gros dunk et une jolie finition en passant sous le cercle. La Croatie est clairement un ton en dessous, mais l’équipe de France laisse beaucoup de points en route (14/23 aux lancers-francs et 5/19 à 3-points). Et un nez pour le petit nouveau Zaccharie Risacher…

Après un premier quart-temps très timoré et un deuxième pour inverser la tendance en défense, la troupe tricolore commence à convaincre en troisième +12. Quasiment l’écart avant la dernière ligne droite (57-44).

Encore friable en fin de match

La puissance des intérieurs français, avec Mathias Lessort qui écrase un dunk et Damien Inglis, fait toujours autant souffrir la défense croate. Mais ces derniers se donnent encore une chance, alors que Mario Hezonja les ramène sous la barre des 10 points, à trois minutes de la fin.

Meilleur marqueur du match avec 22 unités, Mario Hezonja n’aura pas pu empêcher la victoire de la France, tout simplement supérieure en termes de talent. Encore en manque de repères, et parfois de sérieux, les Bleus remplissent en tout cas leur mission avec ce succès pour bien lancer cette nouvelle campagne (73-61).

L’entraîneur des Bleus voulait « réimpulser une dynamique » avec cette fenêtre bretonne. C’est chose faite, après trois jours d’entraînement globalement positifs et un voyage intéressant à venir à Tuzla (Bosnie-Herzégovine) lundi.

Crédit photo : FIBA.com

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités