Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

De’Aaron Fox et les Kings imposent leur loi à Dallas

NBA – Malgré un nouveau triple-double de Luka Doncic et le retour des Mavs sur la fin, les Kings l’ont emporté à Dallas (115-120).

De’Aaron FoxLe score final traduit mal le sentiment de domination qui s’est dégagé pendant une bonne partie de la rencontre. Derrière les 34 points de De’Aaron Fox, les Kings l’ont emporté de deux possessions sur le parquet des Mavs (115-120), après avoir compté jusqu’à 23 points d’avance. Ils ont résisté à un nouveau triple-double de Luka Doncic (28 points, 17 passes et 10 rebonds) qui, au lendemain de sa performance historique, a eu beaucoup plus de mal à trouver la mire (9/26).

La défense de Keegan Murray a été l’une des principales explications à sa maladresse. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si celui-ci est resté 40 minutes sur le parquet, le deuxième plus gros temps de jeu des protagonistes de ce match derrière le Slovène, mobilisé pour 46 minutes alors que les Texans étaient en « back-to-back ».

La fatigue a sans doute été un facteur pour eux, à l’image de leur première période terminée sur les rotules. En difficulté pour contenir le jeu en transition de l’équipe adverse, Dallas a encaissé un 11-2 dans les derniers instants pour rentrer au vestiaire avec 14 points de retard (49-63). À ce stade, De’Aaron Fox en était déjà à 21 points inscrits, tandis que Luka Doncic avait déjà manqué plus de paniers que lors de sa sortie à 73 unités.

Le 8-0 infligé par Sacramento après la pause (49-71), porté par des shooteurs bien en rythme comme Harrison Barnes et Kevin Huerter, allait enfoncer un peu plus les locaux. Un début de réaction de ces derniers a eu lieu, mais Dallas se retrouvait quand même relégué à 19 points à l’entame du dernier quart-temps (75-94). Les snipers texans, Grant Williams, Tim Hardaway Jr. et Seth Curry, alliaient alors leurs forces pour soutenir Luka Doncic.

Sacramento a vu son avance se réduire dans les derniers instants, sans réussir à se relancer offensivement. À deux minutes de la fin, Dereck Lively II, servi par Luka Doncic, convertissait un « alley-oop » façon Tyson Chandler pour ramener à Dallas deux possessions (108-114). Mais le pivot rookie n’est pas parvenu à stopper la pénétration main droite de De’Aaron Fox dans la foulée. Le Slovène avait beau convertir, enfin, son premier tir primé de la partie, Dallas partait de trop loin pour s’imposer.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Sacramento contrôle la raquette. En plus d’inscrire 10 points de plus dans la raquette (54-44), les Kings ont fait un gros travail pour perturber les attaques adverses. En particulier en première période, terminée avec pas moins de 9 contres, venant principalement des lignes arrières, Keegan Murray contrant à plusieurs reprises Luka Doncic à proximité du cercle. Sacramento terminera avec 10 contres enregistrés, un record de saison pour les Californiens. Ces derniers, à l’instar des Texans, sont pourtant dans le Top 5 de pires équipes de la ligue en la matière (4 contres par match).

Le réveil soudain de Grant Williams. En l’absence de Kyrie Irving, touché au pouce, l’ancien joueur des Celtics s’est comporté comme le principal lieutenant de Luka Doncic. Auteur de deux paniers à 3-points dans le corner dès le premier quart-temps, il a signé une seconde période de très haut niveau pour s’offrir un record en carrière aux points (27, soit autant que sur ses quatre derniers matchs) et égaler son record à 3-points (7/10). Une performance de premier choix pour l’ailier-fort qui n’avait atteint ou dépassé qu’à cinq reprises la barre des 10 points ces deux derniers mois.

Dallas perd du terrain au classement. Quatrième défaite en cinq matchs pour les Mavs (25v-21d), 8e à l’Ouest, qui voient la 6e place (synonyme de qualification directe en playoffs), occupée par des Suns en forme, s’éloigner. Surtout, les Texans n’ont plus qu’une victoire d’avance sur leurs poursuivants, Lakers et Jazz, dans une meilleure dynamique qu’eux. Les Kings (26v-18d), eux, sont juste devant les Suns.

Dallas / 115 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
G. Williams 38 9/16 7/10 2/2 3 5 8 3 5 3 0 1 0 27 35
D. Lively II 31 6/9 0/0 1/2 4 5 9 0 5 1 1 0 +11 13 18
L. Doncic 46 9/26 1/9 9/12 2 8 10 17 3 2 3 1 +2 28 35
J. Green 33 4/9 2/6 1/2 0 3 3 5 2 0 2 0 -14 11 11
J. Hardy 19 1/7 1/5 0/0 2 3 5 7 2 0 1 0 -3 3 8
M. Kleber 13 2/6 1/3 0/0 1 1 2 0 0 0 0 0 -17 5 3
R. Holmes 8 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 3 1 1 0 0 0 -1
T. Hardaway Jr. 36 8/17 3/9 0/0 0 4 4 1 2 0 1 0 -2 19 14
S. Curry 11 3/5 1/3 0/0 1 1 2 1 1 0 0 0 +7 7 8
A.J. Lawson 4 1/2 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 1 0 -9 2 1
43/98 16/46 13/18 13 30 43 35 24 7 10 2 115 132
Sacramento / 120 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Sabonis 36 7/10 1/1 2/2 3 8 11 4 6 0 6 0 -2 17 23
H. Barnes 38 6/11 4/7 4/5 1 5 6 3 1 1 0 1 -10 20 25
K. Murray 40 5/13 1/6 4/6 1 3 4 2 4 0 0 3 +4 15 14
D. Fox 37 13/24 1/5 7/8 1 2 3 5 3 2 2 2 +18 34 32
K. Huerter 30 7/11 4/8 0/0 0 4 4 5 2 0 0 2 +4 18 25
T. Lyles 17 0/2 0/1 1/2 0 4 4 1 2 0 1 1 +8 1 3
K. Edwards 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 1 -2 0 1
J. McGee 10 3/4 0/0 0/0 0 2 2 0 0 1 0 0 +12 6 8
D. Mitchell 11 0/0 0/0 0/0 0 2 2 1 2 0 1 0 -13 0 2
M. Monk 20 2/5 0/2 5/7 0 3 3 6 0 0 3 0 +6 9 10
43/80 11/30 23/30 6 33 39 27 20 4 13 10 120 143

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités