Summer
league
Summer
league
CHI
MIL22:30
NYK
CHA23:00
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Thunder se rassure à Washington

NBA – Le Thunder renoue avec la victoire (136-128) sur le parquet des Wizards avec un tandem Shai Gilgeous-Alexander – Chet Holmgren impérial.

Shai Gilgeous-Alexander (Thunder)Battu à Atlanta puis à Brooklyn, le Thunder a repris du poil de la bête sur le parquet de Washington cette nuit. Les troupes de Mark Daigneault ont livré un match plein, faisant la course en tête du début à la fin. Grâce à Shai Gilgeous-Alexander et Chet Holmgren (32 et 31 points), ils ont résisté aux offensives des locaux emmenés par Jordan Poole et Kyle Kuzma.

OKC a pris le contrôle de la rencontre dès le premier acte, porté par un duo SGA-Holmgren sur un nuage avec deux paniers à 3-points chacun pour faire gonfler rapidement l’écart (15-24). On pouvait alors craindre un nouveau « blowout », sauf que le trio Jones-Coulibaly-Kispert a réussi à répondre de loin afin de maintenir les Wizards dans le coup (30-36).

Alors qu’OKC semblait garder le contrôle, notamment grâce à Aaron Wiggins et Jalen Williams, auteurs des 15 premiers points de Washington en deuxième quart-temps (39-51), puis lors du retour remarqué de la paire SGA-Holmgren, avec notamment le drive spécial du premier pour aboutir à un panier facile du second (52-60).

SGA s’occupe de tout

Mais les Wizards ont réussi à s’accrocher avant la pause pour rester en vie, avec notamment un bon passage de Kyle Kuzma et un 3-points de Tyus Jones afin de revenir à -3 peu avant la pause (59-62). Le scénario s’est répété au retour des vestiaires, avec un Thunder qui a repris de l’avance en s’appuyant sur ses valeurs sûres, avec Luguentz Dort, Josh Giddey et Jalen Williams pour épauler l’axe Gilgeous-Alexander-Holmgren (67-78). Et Washington a trouvé les ressources pour réagir dans la foulée et rester en vie, avec cette fois Deni Avdija pour sanctionner de loin, le 2+1 de Daniel Gafford et le coup de chaud du tandem Jones-Poole. Kyle Kuzma a conclu cette belle offensive par deux paniers qui ont replacé Washington dans le coup, à -3 moins d’une minute de la fin du troisième quart-temps (97-100).

OKC a alors fait le nécessaire pour s’éviter une fin de match à suspense, s’appuyant sur Cason Wallace et Jalen Williams à 3-points pendant que Kenrich Williams punissait le lay-up tout cuit manqué par Bilal Coulibaly en ajoutant deux points de plus en contre-attaque (99-112). À 9 minutes de la fin, les Wizards ont alors jeté toutes leurs forces dans la bataille. Il a fallu un gros passage du revenant Landry Shamet, auteur de 12 points de suite, et un 3-points de Corey Kispert pour remettre la pression sur le Thunder (118-124).

Qui dit pression dit Shai Gilgeous-Alexander, qui s’est arraché à deux fois près du cercle pour relancer les siens, terminant avec un lay-up et un 2+1 devant Kyle Kuzma. En 30 secondes, l’écart est ainsi repassé à +11 en faveur d’Oklahoma City (118-129) qui a ensuite pu décrocher sa 10e victoire à l’extérieur de sa saison, 136 à 128.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Le final presque parfait de SGA. Il n’a pratiquement rien raté de la soirée, se muant en « cheatcode » insoluble pour la défense des Wizards, sans solution face à ses drives dévastateurs ou sa vision de jeu qui s’est particulièrement illustrée dans sa relation avec Chet Holmgren. Mais que dire de son côté leader qui est ressorti en fin de match, lorsque DC est revenu à -6 à 4 minutes de la fin. Avec une énergie folle, SGA ne s’est pas démonté pour aller finir près du cercle et calmer pour de bons les ardeurs des locaux. En toute fin de match, c’est encore lui qui a eu le sang-froid nécessaire pour inscrire ses deux lancer-francs et poursuivre sa belle série : pour la 16e fois de suite, c’est lui qui a fini meilleur scoreur du Thunder.

– Le casse-tête du Thunder. Les atouts d’OKC ne se limitent pas à la paire SGA-Holmgren, et Washington, qui a compilé trop de petites erreurs sur l’ensemble du match, l’a appris à ses dépens. D’autres joueurs ont eu leur temps fort, que ce soit Isaiah Joe sur du tir extérieur, ou encore l’efficacité d’Aaron Wiggins, mais ce n’est pas tout ! Josh Giddey et Jalen Williams ont également été des poisons tout au long de la rencontre. Principaux créateurs de l’équipe, ils ont coïncidé avec les bons passages du Thunder comme en témoigne leur +/- de +22.

– Le French corner. On attendait Bilal Coulibaly en défense sur SGA. Dans l’ensemble, le Français a été dans la lignée de ses dernières sorties, encore un peu trop discret même s’il a montré de belles choses, avec un tir à 3-points inscrits ou encore ses deux contres. En défense en revanche, le constat a été le même que pour les autres, SGA a cette capacité à être intenable. Pour se venger, Bilal Coulibaly a bien tenter de claquer un gros dunk sur sa tête, qui s’est transformé en faute et deux lancers pour l’ancien des Mets 92.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités