Summer
league
Summer
league
DEN86
IND71
NOR77
MEM88
SAC69
WAS71
BRO49
ORL41
CLE
LAL3:00
UTH
LAC4:00
HOU
MIN5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Parker : « Si Pau Gasol n’était pas né, nous aurions gagné plus de médailles d’or »

Hall Of Fame – A la presse espagnole, TP a évoqué sa rivalité en sélection avec Pau Gasol.

Tony Parker Pau Gasol

Dans une semaine, Tony Parker effectuera son entrée au Hall Of Fame, et il sera accompagné de quelques uns des meilleurs joueurs de sa génération comme Dwyane Wade, Dirk Nowitzki et… Pau Gasol. A eux quatre, ils pèsent des dizaines de sélections All-Stars, une dizaine de titres NBA, mais aussi de nombreuses médailles internationales… Interrogé par la presse espagnole sur sa rivalité avec Pau Gasol, TP est revenu sur l’émulation née de leurs affrontements avec la France et l’Espagne.

« Nous avons eu une grande rivalité avec l’Espagne. J’ai toujours remercié Pau d’avoir été là et de m’avoir poussé, moi et l’équipe de France, à être meilleurs. S’il n’était pas né, nous aurions gagné plus de médailles d’or » a répondu Parker. Dans les faits, par quatre fois, l’Espagne s’est mis en travers de la route de l’Equipe de France, entre 2009 et 2022, pour ensuite remporter l’or. L’unique exception : 2013, quand les Bleus éliminent l’Espagne en demi-finale pour ensuite remporter le championnat d’Europe.

A lire >>> L’interview grand format de Tony Parker

L’actuel président de l’Asvel a confié sa fierté d’entrer au Hall Of Fame en compagnie d’un rival en sélection, mais aussi d’un ancien coéquipier aux Spurs. L’Espagne était « l’équipe à battre » car elle possédait « une génération incroyable avec Pau, Navarro, Llull et Ricky Rubio » poursuit Parker. « C’était l’une des meilleures équipes de l’histoire en Europe, et j’ai toujours été fasciné par la mentalité de l’équipe espagnole, dont je me suis inspiré ».

Cette semaine, lors d’une visio-conférence avec la presse française, dont Basket USA, Tony Parker avait évoqué cette fierté d’entrer avec deux des meilleurs joueurs de l’histoire. « C’est tellement cool de vivre ça avec Dirk et Pau, avec qui j’ai des relations, car je me souviens que les Américains disaient à l’époque que c’était impossible de voir un Européen en tant que franchise player et, nous, on est un peu les premiers [à l’avoir fait] », détaille le Français. « Maintenant, quand je vois que les équipes NBA n’hésitent pas à avoir [Nikola] Jokic, [Giannis] Antetokounmpo ou [Luka] Doncic en franchise player, ça montre qu’on a parcouru une longue route. Donc je suis très, très fier de rentrer avec eux au Hall of Fame, c’est un honneur, et c’est cool d’avoir trois Européens dans la même cuvée. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités