Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Steve Kerr a sorti la carte JaMychal Green de son jeu

NBA – Très peu utilisé depuis le début des playoffs, JaMychal Green a été propulsé dans le cinq des Warriors. Le remplaçant de Kevon Looney, malade, a été le facteur X.

« Cela fait du bien de pouvoir faire ça après la saison que j’ai passée. Une année compliquée… », qualifie JaMychal Green, qui dit n’avoir « jamais rien vécu de tel auparavant ». Cette nuit face aux Lakers, l’ailier-fort a évacué un peu de cette frustration liée à sa faible utilisation depuis son arrivée chez les Warriors, un an plus tôt.

Son temps de jeu a tout sauf explosé (13 minutes) mais l’intéressé, qui n’avait joué que 23 minutes durant ces playoffs, a maximisé ses apparitions et profité de son statut de titulaire inattendu. Comment Steve Kerr en est-il arrivé à l’introduire dans son cinq, pour la deuxième fois de l’année, au détriment de Kevon Looney ?

Il s’avère que le staff des Warriors a réalisé, deux heures avant la rencontre, que « Loon », malade, ne pourrait probablement pas jouer plus de 20 minutes. Pour une question de rythme, le technicien californien a jugé plus logique de le faire sortir de son banc. Dont il sortira pour jouer 12 minutes et apporter 6 points et 8 rebonds.

« On savait qu’on allait jouer JaMychal de toute façon, comme nous l’avons fait dans le premier match (ndlr : 6 points en 8 minutes) », rapporte Steve Kerr, qui voulait avant tout répondre à la taille adverse : « C’est une équipe massive. On devait apporter de la taille et une dimension physique. On a pensé à différentes options, commencer plus petit, mais on a décidé de choisir JaMych parce qu’on pouvait toujours avoir le ‘spacing’ avec sa capacité à shooter à 3-points. Mais on avait aussi un peu plus de taille, de dimension athlétique et une certaine dureté ».

Face aux Kings au tour précédent, il avait titularisé Jordan Poole pour plusieurs matchs et sorti Draymond Green de son banc. Il a changé d’option cette nuit et le pari a été payant.

Car les Warriors ont vraiment bénéficié de l’adresse extérieure de l’autre Green (37% en carrière) que Kevon Looney, qui joue dans un tout autre registre, ne leur apporte pas. JaMychal Green a été délaissé par la défense adverse, notamment LeBron James, davantage impliqué dans les aides défensives sous le cercle.

Laissé ouvert, il sanctionne

Résultat : le remplaçant habituel a profité de tirs très ouverts pour sanctionner dans les corners. « Je m’en fiche royalement. Qu’ils continuent à le faire, laissez-nous ouverts », ironise l’ancien joueur des Nuggets, qui a converti trois paniers primés et apporté 15 points (6/9 aux tirs dont 3/6 de loin).

« Un grand bravo à JaMychal Green pour son incroyable soirée. On ne peut pas le laisser ouvert. C’est un excellent shooteur à 3-points et un défenseur redoutable. Sa titularisation montre son professionnalisme, sa préparation et ce qu’il est. On ne peut pas être plus fier de lui et reconnaissant pour son effort », salue Klay Thompson. Là où Steve Kerr se dit « fier » de son joueur qui a su rester mobilisé malgré un temps de jeu fluctuant.

« Je connais JaMychal depuis que j’ai 16 ou 17 ans. C’est un dur, il l’a toujours été. […] Il s’est adapté à la situation tout au long de l’année. Chaque fois que son numéro est appelé, il est prêt. Il était prêt à jouer, il a fait un énorme effort », apprécie aussi son homonyme et compagnon de raquette.

« Je suis heureux d’avoir bien joué. J’attendais ce moment. Je voulais juste montrer que je pouvais aider. Je suis ici pour aider l’équipe, et c’est pourquoi je me suis tenu prêt », paraphrase le joueur de 32 ans, qui dit avoir été personnellement marqué par une récente prise de parole de Stephen Curry.

Reste maintenant à savoir si Steve Kerr se décide à garder cette formule pour le Game 3 à Los Angeles.

JaMychal Green Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 * All Teams 24 7 57.4 0.0 80.0 0.8 1.1 1.9 0.2 1.0 0.2 0.6 0.2 2.6
2014-15 * MEM 20 7 57.5 0.0 80.0 0.8 1.2 2.0 0.2 1.0 0.3 0.6 0.2 2.7
2014-15 * SAN 4 6 57.1 0.0 0.0 0.8 0.8 1.5 0.0 1.5 0.0 0.5 0.5 2.0
2015-16 MEM 78 19 46.5 33.3 75.2 1.8 3.0 4.8 0.9 2.4 0.6 1.1 0.4 7.4
2016-17 MEM 77 27 50.0 37.9 80.2 2.2 4.9 7.1 1.1 3.2 0.6 1.2 0.4 9.0
2017-18 MEM 55 28 45.7 33.9 72.1 2.7 5.8 8.4 1.4 2.8 0.6 1.4 0.5 10.4
2018-19 * All Teams 65 21 48.3 40.3 79.2 1.6 4.7 6.3 0.8 3.0 0.7 1.3 0.5 9.4
2018-19 * MEM 41 22 48.4 39.6 78.8 1.8 4.4 6.2 0.9 3.0 0.8 1.6 0.6 9.8
2018-19 * LAC 24 20 48.2 41.3 81.0 1.3 5.2 6.5 0.6 2.9 0.5 1.0 0.3 8.7
2019-20 LAC 63 21 42.9 38.7 75.0 1.2 4.9 6.2 0.8 2.8 0.5 0.9 0.4 6.8
2020-21 DEN 58 19 46.3 39.9 80.7 1.5 3.3 4.8 0.9 2.5 0.5 0.9 0.4 8.1
2021-22 DEN 67 16 48.6 26.6 87.1 1.2 3.0 4.2 0.9 2.4 0.6 0.9 0.4 6.5
2022-23 GOS 10 17 43.2 23.5 80.0 2.0 2.7 4.7 0.6 2.1 1.0 1.0 0.5 4.6
Total   497 21 47.1 36.4 78.5 1.7 4.0 5.7 0.9 2.6 0.6 1.1 0.4 7.8

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités