Summer
league
Summer
league
MIA113
MEM110
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Betclic Élite : Victor Wembanyama brille, Boulogne-Levallois vacille

Draft 2023 — Malgré un super Victor Wembanyama (31 points, 14 rebonds, 5 contres), les Mets 92 s’inclinent à domicile (102-84) face à Roanne, qui les avait déjà corrigés lors de la première moitié de saison.

Après une dizaine de jours de repos, Victor Wembanyama était de retour aux affaires à domicile, avec Boulogne-Levallois. Une coupure qui a visiblement fait beaucoup de bien au Français, auteur de son meilleur match depuis décembre : 31 points, 14 rebonds et 5 contres !

Problème, ce carton est survenu dans une (lourde) défaite face à Roanne, puisque la Chorale s’est imposée sans trop trembler, ni forcer, contre la formation francilienne (102-84). C’est d’ailleurs la deuxième fois de la saison que les hommes de Jean-Denys Choulet écrasent les protégés de Vincent Collet.

Annonciatrices d’une performance XXL, les premières minutes de Victor Wembanyama ont (sans doute) dû rassurer ceux qui se plaignaient de ne plus voir l’intérieur tricolore dominer depuis plusieurs semaines. Irréprochable des deux côtés du parquet (11 points, 4 rebonds et 3 contres), il a fait de son mieux pour combler les absences —finalement préjudiciables— de ses coéquipiers Tremont Waters et Hugo Besson.

Dans le second quart-temps, « Wemby » poursuivait sur sa lancée individuellement, pour regagner les vestiaires avec 19 points au compteur, mais Boulogne-Levallois restait pourtant à la peine collectivement (56-47). La faute à la force de frappe offensive de Roanne, où Ronald March, Stefan Moody, Maxime Roos, Silvio De Sousa et JaKeenan Gant faisaient des misères à la défense des Mets 92.

Après la pause, Victor Wembanyama et ses coéquipiers ont bien tenté de recoller au score, mais leur manque de propreté balle en main (19 ballons perdus) et leur maladresse à 3-points (4/16) étaient trop handicapants, malgré une tonne de secondes chances (22 rebonds offensifs) et une multitude de passages sur la ligne (26/32 aux lancers).

En début de quatrième quart-temps, le palais des sports Marcel-Cerdan a pensé assister à un nouveau comeback miracle, mais la maîtrise collective des joueurs de la Chorale ont finalement eu raison d’un éventuel retournement de situation. Malgré un « Wemby » glouton, mais plus en difficulté au fil des minutes, Ronald March (23 points), Silvio De Sousa (16 points, 6 rebonds), Stefan Moody (10 points, 10 passes) et consorts tiennent bon pour l’emporter dans les grandes largeurs (102-84).

Côté highlights, à noter les trois actions spectaculaires de la soirée : un contre de Stefan Moody (1m78) sur Victor Wembanyama (2m24), une claquette-dunk terrible de Bilal Coulibaly au rebond offensif et un énorme poster de Maxime Roos sur ce même Wembanyama !

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités