Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

NBA Paris Game 2023 : un casting cinq étoiles dans les tribunes

NBA — Trois ans après, la France accueillait la Grande Ligue à Paris et le spectacle était surtout dans les tribunes, où une flopée de personnalités a été conviée pour l’occasion.

Trois heures avant l’entre-deux, c’était le branle-bas de combat dans les travées de l’Accor Arena, afin de déterminer où s’assiérait telle ou telle personnalité. Impossible, cependant, de savoir de la part des membres de la sécurité ou de la communication quelles seraient les stars qui se rendraient au bord du parquet, pour assister à la rencontre entre les Bulls et les Pistons.

Alors il a fallu attendre, ou parfois ruser d’ingéniosité et faire jouer ses connaissances, pour découvrir les premiers noms. Et, une heure et demie avant le début du match, les premières célébrités sont apparues, en même temps que certains fans.

« Regarde, il y a le fils de Yannick Noah ! », pouvait-on entendre crier, au moment où Joakim Noah a pénétré en courtside avec sa femme, le mannequin brésilien Lais Ribeiro. Saluant au passage Keith Bogans, son ancien coéquipier à Chicago, ainsi que Rashard Lewis, désormais dans le coaching-staff de Detroit.

Mais l’extravagant « Jooks », dont la venue paraissait évidente vu son passé avec les Bulls et de ses différentes apparitions dans la capitale cette semaine, n’était bien sûr pas la seule personnalité à être de la partie pour ce « NBA Paris Game 2023 ».

Sur le « tapis rouge » de la soirée, une sorte de défilé improvisé s’est effectivement organisé devant les photographes de la NBA, comme si nous nous trouvions à Cannes un soir de Festival.

Pour rester dans le basket français, Tony Parker, Ronny Turiaf, Mickaël Piétrus ou encore Kevin Séraphin se sont succédé chez les hommes, tandis que Marine Johannès et Gabby Williams représentaient les femmes. L’occasion de marquer les retrouvailles entre ces coéquipiers et coéquipières d’hier ou d’aujourd’hui.

Mais « l’autre » attraction de la soirée, c’était évidemment la présence de Victor Wembanyama, venu en famille et acclamé quand il est arrivé dans la salle, puis quand il est apparu sur l’écran géant de l’Accor Arena.

« Wemby », que certains imaginent déjà revenir en France dans un an, pour le prochain « NBA Paris Game », en a d’ailleurs profité pour rencontrer une légende (et quelle légende) : Magic Johnson himself ! Invité surprise de la soirée, celui-ci a rivalisé avec le (probable) futur numéro un de la Draft 2023 à l’applaudimètre, quand il a été honoré au milieu du parquet en cours de match, plus de trente ans après avoir joué dessus.

Après coup, l’ancien meneur du Showtime s’est également permis de tweeter qu’il a eu « la chance de rencontrer et de discuter avec le meilleur joueur du monde », en parlant de Victor Wembanyama. Rien que ça !

Mais, tel Kareem Abdul-Jabbar en 2020, Magic Johnson n’était pas le seul basketteur à avoir droit à une cérémonie hommage, car Ben Wallace et Richard « Rip » Hamilton, légendes des Pistons, ont reçu cet honneur en même temps que lui. Idem pour les frenchies Tony Parker, Joakim Noah, Ronny Turiaf, Mickaël Piétrus et Kevin Séraphin.

Ancien pivot des Bulls, Bill Wennington avait lui aussi fait le déplacement dans la capitale, alors que côté WNBA, Kahleah Copper (Chicago Sky), Napheesa Collier (Minnesota Lynx) et James Wade (coach des Chicago Sky) étaient bien placés dans les tribunes.

Le sport français à l’honneur

Évidemment, l’univers de la balle orange était tout autant représenté que celui du sport en général, et plus particulièrement celui du sport français (voire monégasque). Du combattant Ciryl Gane au footballeur Aurélien Tchouaméni (empêtré par la suite dans une polémique…), en passant par le judoka Teddy Riner, le perchiste Renaud Lavillenie ou le décathlonien Kevin Mayer, ils étaient ainsi plusieurs à se laisser tenter par un passage à l’AccorArena.

Sans oublier les pilotes Pierre Gasly, Charles Leclerc et Esteban Ocon, que l’on avait déjà pu apercevoir dans l’après-midi à la NBA House des Invalides, le temps d’un affrontement avec Tony Parker et Joakim Noah pour le duo Gasly/Leclerc.

Toujours dans le monde du sport, à noter les présences des footballeurs Gerard Piqué et Marco Verratti., L’Italien était par ailleurs le seul joueur du PSG à assister à ce « NBA Paris Game », voyage en Arabie Saoudite oblige. Contrairement à 2020, où l’équipe parisienne était venue en nombre (Kylian Mbappé, Neymar, Thiago Silva, Marquinhos, etc) pour voir les Bucks et les Hornets.

Une Fashion Week bis

Côté showbiz désormais, impossible de rater le rappeur Lil Baby, cagoulé et tout de vert vêtu, ainsi que l’artiste Pharrell Williams, assis avec Magic Johnson. D’autres rappeurs américains, comme Tyga, ou français, comme Gazo, Laylow, SDM ou Franglish, n’ont pas non plus manqué de rendre fou le public, qui ne demandait qu’à se prendre en photo avec eux (ou même la célèbre mascotte, « Benny the Bull »).

Quant à Zola, un autre rappeur français, accessoirement blessé et… en béquilles, c’est lui qui se chargeait d’assurer le show à la mi-temps du match. Sans parvenir, toutefois, à enflammer les quelque 15 885 spectateurs de la salle. « Ils auraient mieux fait de ramener les Harlem Globetrotters », regretta carrément un père de famille, situé non loin de la table de presse.

Toujours au registre des personnalités du showbiz, le YouTuber français Mister V était également très demandé, tout comme le TikTokeur italien Khaby Lame. Mais, l’un comme l’autre, ils n’ont pas vraiment pu rivaliser avec la popularité de la chanteuse Aya Nakamura, assise en courtside.

Une bien belle et impressionnante brochette de célébrités donc, à laquelle on pourrait rajouter les humoristes Fary ou Thomas Ngijol, et qui a évidemment pu être assemblée grâce au lancement, cette semaine, de la Fashion Week dans la capitale. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les mannequins Karlie Kloss et Thylane Blondeau faisaient aussi partie de la liste des convives de la NBA, décidément sans pareil quand il s’agit de réunir autant de stars au même endroit et d’en faire un événement à part.

Photos : NBA / Getty ; Thomas Savoja / Basket USA

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités