Matchs
NBA hier
Matchs
hier
BOS109
MIL81
PHO90
DAL123
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA1.73BOS2.1Pariez
  • GOL1.44DAL2.68Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Darius Garland, le nouveau leader aux dents longues des Cavaliers

NBA — Devenu All-Star, Darius Garland a changé de dimension. À seulement 22 ans, il ne manque surtout pas d’ambition, dans cet environnement où il est plus épanoui que jamais.

En amont de cette campagne 2021/22 qui le verrait finalement franchir un cap, tant individuellement que collectivement, Darius Garland avait trois objectifs clairement définis en tête : être dans la discussion pour le trophée de MIP, être All-Star et atteindre le « play-in » ou les playoffs.

Avec le recul, on peut dire que le meneur des Cavaliers n’est absolument pas passé à côté de sa saison, puisqu’il est parvenu à tous les atteindre. En surfant notamment sur sa dernière intersaison, où il a pu côtoyer certains des meilleurs joueurs de la planète, au sein de Team USA…

« Ma confiance a augmenté au cours des deux dernières années. J’ai ressenti et appris le jeu, j’ai regardé beaucoup de vidéos. Tout a commencé l’été dernier, quand j’étais avec la Select Team et que j’ai joué quelques matchs avec l’équipe olympique. Ça m’a donné confiance pour la suite », avoue-t-il, lors d’un entretien avec GQ.

Un avant-goût savoureux des playoffs

À seulement 22 ans, Darius Garland a fait un grand pas en avant cette saison. Il sort ainsi d’un exercice où il a tourné à quasiment 22 points, 9 passes, 3 rebonds et 1 interception de moyenne (à 46% aux tirs, 38% à 3-pts et 89% aux lancers-francs). Ce qui lui a valu d’être sélectionné pour la toute première fois au All-Star Game.

Pourtant, sa saison et celle de Cleveland ne s’est pas achevée sur une bonne note, puisque la franchise de l’Ohio a échoué aux portes des playoffs, lors du « play-in » contre Atlanta. Alors que les Cavs ont très longtemps été dans le Top 6 de leur conférence, ne plongeant qu’à la toute fin de la campagne.

Forcément déçu de cette élimination cruelle, mais pas non plus abattu, Darius Garland entend donc repartir au combat pour se hisser cette fois-ci jusqu’en playoffs, dès l’an prochain.

« Ressentir cette atmosphère, où toute une ville est derrière vous, où vous pouvez à peine vous entendre dans la salle… C’était génial. C’était sans doute le niveau de jeu le plus intense de ma vie », déclare-t-il, au sujet de cette expérience du « play-in » qu’il a particulièrement appréciée.

Dans les faits, les Cavaliers semblent en mesure de retrouver les playoffs en 2023. Prometteur, ce jeune groupe prend du plaisir à jouer ensemble et la destination risque de devenir attractive, si les choses continuent d’avancer dans le bon sens. D’autant plus si Darius Garland s’inscrit sur la durée avec l’équipe et qu’il réussit à attirer d’autres joueurs, en sa qualité d’élément à la base du projet local.

« Ça signifie beaucoup pour moi de voir toute cette confiance des dirigeants, car je sais que, même si les choses tournent mal, ils vont me soutenir », explique-t-il. « Et moi, je suis là pour Cleveland, car j’adore la ville, j’adore les habitants et j’adore cette organisation. C’est vraiment cool d’être ici. »

Toujours en plein apprentissage du leadership

S’il reconnaît certes ne pas être le joueur le plus vocal de tous, Darius Garland s’est néanmoins attelé à mener ses coéquipiers par l’exemple, comme voulu par son coach, J.B. Bickerstaff. Et, ce, de manière à devenir le leader d’un groupe qui en recherchait désespérément un.

« Au début de ma deuxième saison, il m’a dit : ‘Tu as les clés, c’est ton équipe, à toi de la mener’ », se souvient le 5e choix de la Draft 2019, en référence à une discussion qu’il a eu avec son entraîneur. « J’ai dû apprendre à diriger cette équipe. J’étais l’un des plus jeunes de l’effectif, mais je devais être le leader et celui qui parle le plus. Je devais être plus vocal, mettre les joueurs là où ils veulent être et essayer d’être le meilleur sur le parquet. Tout le temps. Être le premier à arriver à la salle, être le dernier à en repartir. »

Leadership. Le nouveau mot d’ordre de Darius Garland. Aidé par Kevin Love, Tristan Thompson, Rajon Rondo ou encore Ricky Rubio, il a pu compter sur les précieux conseils de plusieurs champions reconnus, en NBA et en Europe, pour s’habituer à ce nouveau costume de leader. Qui n’a pas toujours été simple à porter.

« Je suis arrivé en tant que rookie de 19 ans et je devais donner des consignes à des vétérans comme Kevin Love ou Tristan Thompson », se rappelle-t-il, concernant ces difficultés initiales. « Donc c’était assez difficile d’apprendre le fonctionnement de tout le monde, d’apprendre les différentes manières d’être un leader avec certains joueurs. Il y en a sur qui vous n’avez qu’à crier, mais il y en a d’autres à qui vous devez chuchoter à l’oreille. Ce sont différentes façons de faire et j’ai dû être ce genre de leader. »

Tracer à sa propre voie, à Cleveland

Inspiré par des joueurs actuels, comme Kyrie Irving, Stephen Curry, Chris Paul ou encore Damian Lillard, Darius Garland puise également son inspiration chez certaines vedettes du passé, telles Steve Nash, Steve Francis, Rod Strickland ou Winston Garland, son propre père.

Différents modèles qui lui permettent d’être aujourd’hui considéré comme le digne successeur de LeBron James et Kyrie Irving. les deux dernières grandes stars des Cavaliers, avec qui il a l’habitude d’échanger régulièrement. Pour autant, le meneur ne se soucie guère de marcher dans les pas d’un autre, car il entend construire sa propre destinée.

« J’essaie simplement rester concentré sur le moment présent et de travailler sur moi-même », conclut-il. « J’essaie de m’améliorer, de faire progresser cette équipe et de rendre cette organisation meilleure. Ces deux joueurs sont de vraies légendes à Cleveland et en NBA, je les respecte, mais je travaille juste sur moi-même et sur mon équipe. »

Darius Garland Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2019-20 CLE 59 31 40.1 35.5 87.5 0.5 1.4 1.9 3.9 1.6 0.7 2.6 0.1 12.3
2020-21 CLE 54 33 45.1 39.5 84.8 0.4 2.0 2.4 6.1 2.0 1.2 3.0 0.1 17.4
2021-22 CLE 68 36 46.2 38.3 89.2 0.6 2.7 3.3 8.6 1.7 1.3 3.7 0.1 21.7
Total   181 33 44.3 37.8 87.6 0.5 2.1 2.6 6.3 1.8 1.1 3.1 0.1 17.4