Matchs
NBA hier
Matchs
hier
BOS109
MIL81
PHO90
DAL123
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA1.73BOS2.1Pariez
  • GOL1.44DAL2.68Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Généreux, Joel Embiid paye la faute technique de Jose Alvarado

NBA – Le rookie des Pelicans se souviendra longtemps de sa première faute technique en carrière.

Dans le coin droit, 2m13 et 127 kilos, Joel Embiid. Dans le coin gauche, 1m83 et 81 kilos, Jose Alvarado. Le premier est une superstar de la NBA, le second un simple rookie, qui venait de vivre un rêve éveillé au Madison Square Garden.

Les deux hommes ont pourtant eu une petite conversation lors de la rencontre entre les Sixers et les Pelicans cette semaine. Joel Embiid a poussé Garrett Temple, ce qui n’a pas plu à Jose Alvarado, qui le lui a dit.

Les arbitres ont sanctionné les deux joueurs d’une faute technique et on a appris que le All-Star de Philadelphie avait réglé la note pour le joueur de New Orleans.

« J’ai aimé son énergie. Il joue dur », a confié le Camerounais pour ESPN. « Même après avoir pris la faute technique, il ne reculait pas et je respecte ça. C’était du trashtalking propre, avec deux gars sur un terrain. Après le match, je suis allé le voir pour lui dire de continuer de se battre. Quant à l’amende, c’est le moins que je puisse faire car il a pris la faute technique à cause de moi et il gagne moins que d’autres joueurs dans la ligue. C’était pour moi, et je ne veux pas qu’il perde de l’argent alors qu’il en a besoin. »

Joel Embiid gagne par match ce que Jose Alvarado gagne sur une saison

La star de Philadelphie ne verra même pas la différence sur son compte en banque puisque c’est la première faute technique de Jose Alvarado cette saison, et donc de sa carrière. Elle lui coûtera ainsi 2 000 dollars, lui qui touche 31.6 millions de dollars cette saison.

En revanche, Jose Alvarado est payé 462 000 dollars cette année, et c’est quasiment ce que touche, en moyenne, Joel Embiid en un match…

« On s’est parlé pendant le match, ce n’était que de l’amour et du respect », a réagi le meneur. « C’était dans le feu de l’action, il n’y avait rien de personnel. Deux joueurs qui jouent au basket, c’est tout. Après la faute technique, sur la ligne des lancers-francs, il m’a dit de continuer comme ça, de travailler encore. »

Tags →