Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Doc Rivers assure que l’avenir de Ben Simmons est toujours « dans les mains » des Sixers

NBA – L’entraîneur explique que la brouille avec Ben Simmons n’est qu’un malentendu, suite à une déclaration déformée par la presse. Il espère donc que le meneur va rester aux Sixers.

Alors que le camp de Ben Simmons assure que l’Australien ne veut plus jouer pour les Sixers, et qu’il est prêt à aller au bras de fer en zappant le « training camp » et la présaison, Doc Rivers est apparu dans l’émission « First Take », interrogé par Stephen A. Smith, pour tenter de calmer les choses.

« Je peux vous dire d’emblée : nous aimerions que Ben revienne », explique ainsi le technicien. « Et si c’est possible, nous allons essayer que ça arrive. Il a un long contrat, donc c’est dans nos mains, et on veut qu’il revienne. »

Un simple malentendu ?

Le All-Star est en effet encore lié aux Sixers pour quatre ans (et 146 millions de dollars). Forcer un échange avec autant d’argent restant sur le bail est donc compliqué, surtout que Daryl Morey et les dirigeants de Philadelphie n’ont pas l’intention d’affaiblir l’équipe à court terme, quitte donc à accepter le bras de fer.

Pour Doc Rivers, tout est d’ailleurs parti d’un malentendu…

« J’aimerais que vous fassiez écouter ce que j’ai dit, parce que je n’ai jamais dit ce qu’on a raconté. On m’a posé une question sur Ben, c’était la première question après notre défaite lors du Game 7 (face aux Hawks) et ma réponse était que je n’allais pas répondre à ce genre de choses à ce moment-là. Ça n’avait rien à voir avec Ben. Je disais juste que je ne voulais pas répondre à ces conneries. Question suivante. Ce qui m’a déçu, et je ne suis pas du genre à accuser la presse, mais on a fait croire que je disais qu’on ne pouvait pas gagner avec Ben, alors que je pense le contraire. Et je l’ai dit à Ben. Le jour d’après, j’ai dit (aux journalistes) que je savais très bien de quoi je parlais, mais personne n’a voulu écouter, et ces histoires ont continué. Je suis dans le monde du sport depuis longtemps, et on a très peu transformé mes déclarations, mais ça a été le cas cette fois-là, et c’est comme ça. »

De quoi Doc Rivers parle-t-il exactement ? Après le Game 7 perdu face aux Hawks en demi-finale de conférence, l’entraîneur a ainsi répondu qu’il ne « savait pas » si Ben Simmons pouvait être le meneur d’une équipe qui jouait le titre, lorsqu’on lui a posé cette question directement. C’est cette phrase qui a apparemment fâché l’Australien.

Les propos du coach ont-il été « déformés » ? Déjà, on peut noter que ce n’est pas la première question de l’interview. Doc Rivers évacue celle-ci sur ses impressions, expliquant qu’il a besoin de revoir le match. C’est quatre minutes plus tard qu’on lui demande si Ben Simmons peut toujours être le meneur d’une équipe qui vise le titre. « Je n’ai pas la réponse à cette question actuellement » répond-il. « Je ne peux pas répondre à cette question ».

Les lancers-francs, le seul problème ?

Si le coach a juste voulu « évacuer » l’interrogation, c’était assez maladroit, en particulier s’il a assuré l’inverse à Ben Simmons très rapidement. Surtout, cela s’est passé il y a plus de trois mois, et il semble impensable que Doc Rivers et Ben Simmons n’aient pas réussi à dissiper le « malentendu » depuis…

En tout cas, même s’il chante les louanges de Ben Simmons dans cette interview, en espérant qu’il change d’avis, le coach confesse que les lancers-francs de l’Australien ont été un problème, et que le club a engagé un coach particulier cet été pour le faire progresser sur ce point en particulier. Reste à voir si le All-Star a travaillé dessus, alors que ça fait visiblement plusieurs semaines qu’il a coupé toute communication avec le club.

Par ailleurs, Stephen A. Smith assure que Sean Marks, le GM des Nets, serait prêt à récupérer Ben Simmons en échange de Kyrie Irving, mais que c’est Kevin Durant qui s’oppose au transfert.

Ben Simmons Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 PHL 81 34 54.5 0.0 56.0 1.8 6.4 8.1 8.2 2.6 1.7 3.4 0.9 15.8
2018-19 PHL 79 34 56.2 0.0 60.0 2.2 6.7 8.8 7.7 2.7 1.4 3.5 0.8 16.9
2019-20 PHL 57 35 58.0 28.6 62.1 2.0 5.8 7.8 8.0 3.3 2.1 3.5 0.6 16.4
2020-21 PHL 58 32 55.7 30.0 61.3 1.6 5.6 7.2 6.9 3.0 1.6 3.0 0.6 14.3
Total   275 34 56.0 14.7 59.7 1.9 6.2 8.1 7.7 2.8 1.7 3.4 0.7 15.9

A lire aussi