Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.86BRO1.88Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Hormis le fait d’affronter les meilleurs, la NBA ne manque pas à Nikola Mirotic

Euroleague – L’ailier fort, qui a quitté la NBA en 2019, est désormais bien installé à Barcelone, où il dispose du plus gros salaire d’Europe.

Nikola Mirotic et la NBA, cela semble bien terminé. L’ailier fort de 30 ans a quitté la grande ligue en juin 2019, où un beau contrat du Jazz l’attendait, pour rejoindre Barcelone. Là où il a remporté le titre de MVP d’Espagne en 2020, celui de MVP de la finale espagnole la saison passée lors du titre, sans oublier sa sélection dans le meilleur cinq de la dernière EuroLeague, perdue en finale…

Autant de nouvelles lignes à son palmarès qui ne lui font pas regretter son départ de NBA. C’est ce qu’il affirme à Eurohoops. « Je dirais seulement que jouer contre les meilleurs me manque, ces superstars comme (Kevin) Durant, (James) Harden, Steph (Curry), Giannis (Antetokounmpo)… C’est quelque chose d’inoubliable. Jouer contre LeBron (James)… C’est juste incroyable. »

Le natif du Monténégro n’a pas oublié ses adversaires, ni ses coéquipiers croisés entre 2014 et 2019, aux Bulls, Pelicans et aux Bucks. « Je repense aussi au fait d’avoir joué avec certains d’entre eux comme Anthony Davis, Giannis lui-même, Jimmy Butler, Derrick Rose… Une expérience incroyable. Vous voulez toujours jouer contre ces gars-là, mais à part ça, la NBA ne me manque pas. »

En Europe, en plus de disposer du plus gros salaire du continent (entre 4.5 et 6 millions de dollars par an), Nikola Mirotic est considéré comme l’un des meilleurs joueurs, là où il était un simple « role player » en NBA.

« Je me considère comme l’un des meilleurs parce que je sais ce que je vaux et ce que je peux apporter à l’équipe. L’année dernière, vous avez pu voir mon niveau, cela aurait sans doute pu être mieux. […] Je vais devoir faire un pas en avant chaque année, surtout lorsque vous mettez l’équipe en position de gagner. Alors bien sûr, j’ai le sentiment d’être un joueur de premier plan en Europe. »

A lire aussi