NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
CHI1:00
DAL
BRO1:30
TOR
WAS1:30
DET
MEM2:00
IND
ATL2:00
GSW
OKC4:00
LAC
LAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.55CHI1.57Pariez
  • DAL2.36BRO1.65Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Russell Westbrook encore décisif dans le « money time »

Le meneur des Wizards n’a pas réussi à poursuivre sa série de triple-double, mais il a été excellent en prolongation contre New Orleans. Cette saison, il est le joueur le plus adroit dans les moments chauds.

Il a manqué une passe à Russell Westbrook, face aux Pelicans, pour réussir un septième triple-double de suite. Avec 36 points, 15 rebonds et 9 passes, le meneur de jeu des Wizards n’a pas raté son match pour autant. Au contraire même.

Déjà parce que Washington a gagné la rencontre, mais aussi parce que Westbrook a été décisif dans le « money time » avec 10 des 12 points de son équipe en prolongation. Et le seul panier des Wizards qu’il n’a pas marqué, il en est le passeur.

« Beaucoup de nos joueurs ont souffert dans ce match », constate le MVP 2017 pour ESPN, alors que Washington a shooté à 15 % à 3-pts. « Une partie de mon travail, c’est de cibler nos besoins. Là, on avait besoin de marquer. Je me suis assuré d’être agressif, surtout dans les dernières minutes. »

Mieux que Damian Lillard dans le « money time » !

Conclure, c’est la grande force de l’ancien du Thunder et des Rockets cette saison. Pas toujours juste dans ses choix au fil de sa carrière, Westbrook est particulièrement adroit dans le « money time », c’est-à-dire dans les matches où il y a cinq points d’écart (ou moins) dans les cinq dernières minutes. Pour preuve, le meneur de jeu shoote à 55.7 % de réussite. Il fait mieux que Damian Lillard (53.4 %), une des références quand les tirs comptent, ou encore Jamal Murray et James Harden (50.9 % chacun).

« Quand je joue, je pense toujours que le match va vous guider et vous dire ce qu’il faut faire », assure-t-il. « Parfois c’est peut-être passer, et à d’autres moments, c’est prendre un rebond, défendre. Ou bien marquer. J’essaie toujours d’avoir un impact sur les rencontres et, quand on entre dans les moments chauds, mon travail, c’est de marquer des points. »

Surtout quand Bradley Beal, le meilleur marqueur de la ligue, shoote à 0/9 à 3-pts face aux Pelicans. Certes l’arrière a marqué 30 points mais à 10/29 et la prestation de Westbrook a sauvé les joueurs de la capitale.

« Il est excellent en deuxième partie de saison », estime Beal. « Il est en bonne santé et c’est le plus important. On sait tous de quoi il est capable. Il a trouvé le bon rythme. C’est un leader incroyable et il veut gagner les matches avant tout. Là, il a été exceptionnel. »

Russell Westbrook Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 OKC 82 33 39.8 27.1 81.5 2.2 2.7 4.9 5.3 2.3 1.3 3.3 0.2 15.3
2009-10 OKC 82 34 41.8 22.1 78.0 1.7 3.2 4.9 8.0 2.5 1.3 3.3 0.4 16.1
2010-11 OKC 82 35 44.2 33.0 84.2 1.5 3.2 4.6 8.2 2.5 1.9 3.9 0.4 21.9
2011-12 OKC 66 35 45.7 31.6 82.3 1.5 3.1 4.6 5.5 2.2 1.7 3.6 0.3 23.6
2012-13 OKC 82 35 43.8 32.3 80.0 1.4 3.9 5.2 7.4 2.3 1.8 3.3 0.3 23.2
2013-14 OKC 46 31 43.7 31.8 82.6 1.2 4.5 5.7 6.9 2.3 1.9 3.9 0.2 21.8
2014-15 OKC 67 34 42.6 29.9 83.5 1.9 5.4 7.3 8.6 2.8 2.1 4.4 0.2 28.2
2015-16 OKC 80 34 45.4 29.6 81.2 1.8 6.0 7.8 10.4 2.5 2.0 4.3 0.3 23.5
2016-17 OKC 81 35 42.5 34.3 84.5 1.7 9.0 10.7 10.4 2.4 1.6 5.4 0.4 31.6
2017-18 OKC 80 36 44.9 29.8 73.7 1.9 8.2 10.1 10.3 2.5 1.8 4.8 0.3 25.4
2018-19 OKC 73 36 42.8 29.0 65.6 1.5 9.6 11.1 10.7 3.4 2.0 4.5 0.5 23.0
2019-20 HOU 57 36 47.2 25.8 76.3 1.8 6.2 7.9 7.0 3.5 1.6 4.5 0.4 27.3
2020-21 WAS 58 36 44.1 31.4 64.1 1.7 9.6 11.3 11.2 2.8 1.3 4.9 0.3 21.8
Total   936 35 43.8 30.5 79.0 1.7 5.7 7.3 8.5 2.6 1.7 4.1 0.3 23.2

A lire aussi