Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.06CHI1.8Pariez
  • IND1.15OKL5.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après un an de galère, Dylan Windler trouve ses repères

A l’infirmerie depuis un an, Dylan Windler saisit enfin sa chance chez les Cavs cette année. L’ancien shooteur de la petite fac de Belmont vient d’enchaîner un parfait 9/9 à 3-points sur ces deux dernières sorties.

Drafté en 26e choix en 2019 à sa sortie de la petite fac de Belmont, où il a passé quatre ans, Dylan Windler n’est clairement pas un rookie traditionnel. En effet, à l’exception de deux bouts de matches en G-League, il a passé l’essentiel de sa première saison à l’infirmerie.

A 24 ans, Windler est pour la première fois dans la rotation de l’équipe une des Cavs. Après une blessure à la jambe gauche, et une fracture à la main gauche qui ont repoussé plusieurs fois ses débuts, le shooteur gaucher peut enfin jouer son jeu sans se soucier si son corps va flancher.

« Je continue à bien m’occuper de mon corps et je me sens bien. Je fais encore des exercices spécifiques sur ma jambe car je me bats contre cette blessure tous les jours. Mon genou et mes mollets sont toujours un peu fragiles mais je continue à bien me soigner et faire du mieux possible. Quand j’ai ces jambes-là, je me sens mieux pour shooter. »

Ce mardi, Windler a réussi son meilleur match en carrière avec un parfait 5/5 à 3-points pour 15 points. C’était son quatrième match en carrière au-dessus de la dizaine. Et le bougre a enchaîné hier soir avec 13 points à 4/4 aux tirs pour un cinquième match en carrière à 10 points ou plus donc.

« Je maîtrise mieux le rythme du jeu », affirme-t-il sur Cleveland.com. « Je ne sais pas si j’ai atteint le cap des 20 matchs encore. Je dois en permanence me le rappeler à moi-même. J’ai l’impression que je suis là depuis un bail mais je n’ai pas encore joué 20 matchs dans la Ligue. Mon objectif est de continuer à construire après chaque match, de voir la vidéo et de voir où je peux faire mieux et continuer à progresser. »

« Une fois qu’il en sera à ce stade, il va être dangereux à l’extérieur et à l’intérieur »

Avec 19 matchs disputés, Windler commence à peine à trouver son équilibre. A 1m98 et 90kg, c’est un arrière / ailier qui peut jouer sur plusieurs postes. Et ça tombe bien car il aime initier l’action en dribble pour trouver ses shooteurs.

« Avec les jeunes joueurs en particulier, il y a toujours la question de savoir s’ils ont le niveau. Ça prend du temps à certains pour trouver leur voie en NBA », estime Coach Bickerstaff avant d’ajouter. « On croit fort en Dylan. C’est simplement une question de trouver du temps sur le terrain et d’engranger cette expérience pour lui. Car ensuite, il comprend, il voit et il sent le jeu et il gagne en confiance pour jouer sur ses points forts et comprendre comment il peut apporter à ce niveau. »

En l’absence prolongée de Kevin Love et dans une rotation évolutive avec beaucoup de jeunes joueurs qui soufflent le chaud et le froid, Windler apporte une forme de stabilité avec ses fondamentaux et son sens du jeu. « Je pense encore qu’il a beaucoup de marge de progression », soutient son nouveau coéquipier, Jarrett Allen. « Il sait comment se faufiler jusqu’au cercle, donc la prochaine étape est de finir. Une fois qu’il en sera à ce stade, il va être dangereux à l’extérieur et à l’intérieur. »

Une question de temps

Auteur d’un double double à 12 points et 10 rebonds dans une défaite à Portland il y a une dizaine de jours, Windler n’a pas peur d’aller se frotter aux intérieurs adverses pour les rebonds. Surtout, le natif d’Indiana est un joueur complet, un joueur d’équipe, un joueur qui joue juste et qui ne demande qu’à trouver sa place dans un collectif.

En tout cas, il se sent prêt à apporter après avoir réussi à passer le cap physique de la NBA. « Aujourd’hui, il faut pouvoir tirer à 3-points pour gagner. On a eu plusieurs matchs où on a à peine atteint la dizaine de tirs réussis à 3-points. Tu peux rentrer tous les floaters et les lay-up que tu veux dans la peinture mais à un moment, il faut pouvoir étirer la défense et rentrer des 3-points. Quand tu es un shooteur à 40% de réussite qui tire à 30%, la loi des stats est effrayante pour les adversaires. C’est juste une question de temps. »

Dylan Windler Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2020-21 CLE 31 17 43.8 33.8 77.8 0.7 2.8 3.5 1.1 1.2 0.6 1.0 0.4 5.2
Total   31 17 43.8 33.8 77.8 0.7 2.8 3.5 1.1 1.2 0.6 1.0 0.4 5.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |