NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIL
LAL1:30
UTH
NOR4:00
GSW
NYK4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.82LOS2.04Pariez
  • GOL1.5NEW2.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec un « road trip » probant, les Spurs renforcent leur cohésion collective

Sans faire de bruit, les Spurs viennent de conclure leur « road trip » de 5 matchs avec 4 victoires dans l’escarcelle.

Historiquement, on sait que les « road trips » des Spurs sont un très bon indicateur de leur cohésion collective. En général, il s’agit du fameux « Rodeo Road Trip » qui intervient en février alors que l’AT&T Center de San Antonio est envahi par les taureaux et cowboys du monde entier. Mais cette fois, dès le mois de janvier, les Spurs ont montré qu’ils pourraient bien surprendre plus d’un candidat au titre en s’imposant à Los Angeles, contre les Clippers puis les Lakers, avant de terminer hier soir sur une nouvelle victoire, face au Thunder à Oklahoma City.

« C’est un de mes road trips préférés », souffle Lonnie Walker IV, auteur de 24 points. « Même hors du terrain, on commence à développer cette amitié et cette affection. Et ça se traduit sur le terrain. »

À part pour une défaite à Minnesota, en back-to-back et sans DeMar DeRozan, les Spurs ont fait le métier avec sérieux et application, à l’image de leur match impeccable hier soir, avec seulement 4 ballons perdus. « On a tous été dans la même dynamique et le même rythme. Ça aide », ajoute Keldon Johnson.

Bien que les années passent et que l’effectif de San Antonio évolue forcément, et se rajeunit énormément ces derniers temps, les Spurs restent les Spurs. Leur académie de jeu et leurs systèmes ont fait leurs preuves. Le duo Dejounte Murray – LaMarcus Aldridge a ainsi présenté une équation insoluble dans la fin de match hier soir, sur des situations autrefois orchestrées par Tony Parker et Tim Duncan… De quoi rendre fier Gregg Popovich.

« On a probablement utilisé un système une douzaine de fois en deuxième mi-temps, et [Murray] a fait un choix différent à chaque fois. Mais c’était quasiment toujours la bonne lecture. »

« Il y a des différences à la marge bien sûr, mais pour l’essentiel, ce sont toujours les Spurs »

La mayonnaise commence à prendre pour la troupe texane. Malgré les circonstances particulières de cette saison (de nouveau) marquée par la pandémie du Covid-19.

« C’est un petit peu plus difficile d’avoir un bon ressenti pour le groupe », avance Gregg Popovich dans l’Express News. « Pour qu’ils soient où on voudrait qu’ils soient en termes de respect, d’affection et de vouloir jouer les uns pour les autres. Ils ont été chercher cette victoire, il a fallu s’arracher, surtout pour le dernier match de notre road trip. Mais bon, quand on gagne, ce n’est que du plaisir. »

En face, Mark Daigneault ne pouvait que tirer un coup de chapeau à son adversaire du soir, duquel le Thunder s’inspire sans se cacher.

« Il y a plus de choses qui sont restées les mêmes que de choses qui ont changé dans leur équipe, en termes de discipline, de pertes de balles, d’exécution des systèmes des deux côtés du terrain. Ils ne se tirent pas de balle dans le pied. Il y a des différences à la marge bien sûr, mais pour l’essentiel, ce sont toujours les Spurs. »

Comme le signalait Patty Mills en début de road trip, les Spurs ont parfaitement fait bloc et présenté un front uni. Leur force collective, aperçue la saison passée lors de la « bulle », se confirme jour après jour.

« On a eu la bonne mentalité dès le début du match », conclut Dejounte Murray. « Après la défaite face à Minnesota, on était déjà super concentré en tant qu’équipe. Depuis le shootaround jusqu’à l’avant match, jusqu’à l’entre-deux, tout le monde était concentré. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Demar Derozan 12 34.5 47.0 34.6 89.6 0.9 4.8 5.8 7.1 1.7 1.1 0.7 1.8 20.7
Dejounte Murray 14 32.7 44.3 31.9 78.6 0.8 6.6 7.4 5.6 1.9 1.4 0.1 2.3 15.4
Patty Mills 14 25.3 47.4 45.7 89.5 0.3 1.4 1.6 3.1 0.8 0.2 0.1 1.6 14.7
Lamarcus Aldridge 11 27.9 44.2 26.8 84.6 0.8 3.9 4.7 2.4 1.3 0.5 0.7 1.9 14.4
Keldon Johnson 14 31.4 47.7 37.8 78.3 1.6 5.4 7.0 2.2 1.5 1.1 0.8 3.0 14.2
Lonnie Walker 14 28.9 41.9 38.2 77.4 0.4 2.9 3.2 1.7 1.0 0.5 0.6 2.2 13.1
Rudy Gay 14 22.6 42.6 35.3 71.4 1.1 4.4 5.5 1.4 0.9 0.8 0.7 2.0 11.4
Derrick White 1 22.9 33.3 25.0 100.0 0.0 1.0 1.0 1.0 2.0 0.0 2.0 1.0 9.0
Jakob Poeltl 14 19.7 57.6 0.0 27.8 3.1 3.2 6.3 2.0 1.1 0.5 0.9 2.1 5.2
Devin Vassell 13 17.3 36.7 36.7 100.0 0.7 3.0 3.7 1.3 0.2 1.3 0.3 1.2 4.9
Drew Eubanks 3 19.5 23.1 0.0 75.0 0.3 4.0 4.3 0.3 0.3 0.3 2.0 2.3 3.0
Tre Jones 4 3.2 57.1 0.0 100.0 0.8 0.0 0.8 0.2 0.0 0.0 0.0 0.0 2.8
Trey Lyles 7 12.2 37.5 28.6 40.0 0.7 3.0 3.7 0.4 0.0 0.0 0.0 0.4 2.3
Luka Samanic 3 2.8 20.0 50.0 50.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.3
Keita Bates-diop 2 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi