NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIL
LAL1:30
UTH
NOR4:00
GSW
NYK4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.82LOS2.04Pariez
  • GOL1.5NEW2.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Coaching] Draymond Green, le cerveau défensif

Le DPOY 2017 est toujours aussi précieux en défense. Face aux Raptors, il a torpillé les options de l’ultime système mis en place par Nick Nurse, obligeant Pascal Siakam à un shoot en isolation.

Ses stats (4 points à 30% de réussite, 5 rebonds et 6 passes décisives) traduisent assez mal l’impact de Draymond Green sur les Warriors, tant dans la mise en place offensive que dans la mise en place défensive.

Revenu aux affaires depuis six matchs, le meilleur défenseur de l’année en 2017 a permis de changer le visage du groupe, qui affichait la 29e défense de toute la NBA lors des cinq premières rencontres. Depuis cinq rencontres, les Warriors ont retrouvé le Top 10 et c’est en grande partie lié à l’influence de Draymond Green.

Comme l’a relevé Gibson Pyper, on a pu voir cet effet lors de la dernière action du match face aux Raptors.

Alors que Toronto se positionne, l’ailier fort « sent » le système mis en place par Nick Nurse et l’annonce à ses coéquipiers, Kevon Looney et Kelly Oubre Jr, pendant que Kyle Lowry se prépare à faire la remise en jeu. Il sait que Norman Powell va filer dans un « corner », Fred VanVleet et OG Anunoby venant poser des écrans dans son dos. Et s’il ne sait pas de quel côté exactement va partir son adversaire, les trois défenseurs ont l’idée générale.

« Switcher » vite et sans hésitation

Quand Fred VanVleet vient poser l’écran dans le dos de Draymond Green, ce dernier peut « switcher » avec Kelly Oubre Jr, qui accompagne Norman Powell. Le Warrior peut ensuite demander un deuxième changement à Kevon Looney, qui suit de son côté Fred VanVleet, parti dans le coin opposé, tandis que l’Anglais filait vers le cercle.

L’action était ainsi un piège, désormais bien connu en NBA depuis son introduction par Brad Stevens, et son utilisation systématique par Luke Walton.

Si la défense ne change pas sur les écrans, il y a un gros risque de perdre un des deux joueurs qui se dirigent vers les « corners », et même si elle change, il faut être très réactif car le croisement en tête de raquette oblige à un « double switch » ultra rapide, pour ne pas être distancé sur la coupe surprise vers le cercle.

Ça demande une excellente communication et coordination en défense, et c’est bien ce qu’apporte Draymond Green.

Draymond Green Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 GOS 79 13 32.7 20.9 81.8 0.7 2.6 3.3 0.7 2.0 0.5 0.7 0.3 2.9
2013-14 GOS 82 22 40.7 33.3 66.7 1.1 3.9 5.0 1.9 2.8 1.2 1.1 0.9 6.2
2014-15 GOS 79 32 44.3 33.7 66.0 1.4 6.8 8.2 3.7 3.2 1.6 1.7 1.3 11.7
2015-16 GOS 81 35 49.0 38.8 69.6 1.7 7.8 9.5 7.4 3.0 1.5 3.2 1.4 14.0
2016-17 GOS 76 33 41.8 30.8 70.9 1.3 6.6 7.9 7.0 2.9 2.0 2.4 1.4 10.2
2017-18 GOS 70 33 45.4 30.1 77.5 1.1 6.6 7.6 7.3 2.6 1.4 2.9 1.3 11.0
2018-19 GOS 66 31 44.5 28.5 69.2 0.9 6.4 7.3 6.9 3.0 1.4 2.6 1.1 7.4
2019-20 GOS 43 28 38.9 27.9 75.9 0.5 5.7 6.2 6.2 2.6 1.4 2.3 0.8 8.0
2020-21 GOS 9 27 31.6 23.5 64.7 0.3 5.0 5.3 6.9 3.4 1.3 2.4 0.2 4.3
Total   585 28 43.4 31.8 70.9 1.1 5.8 6.9 5.0 2.8 1.4 2.1 1.0 8.9

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi