Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Vincent Poirier « stressé » de pouvoir manquer les prochains Jeux olympiques de Tokyo

L’intérieur des Celtics avait déjà confié qu’une médaille olympique à Tokyo était son rêve. Mais les incertitudes entourant cette prochaine édition l’obligent à regarder plus loin.

S’il n’a eu le droit qu’à deux petites minutes de jeu sur l’intégralité de ces playoffs, Vincent Poirier a tout de même pu apprécier le beau parcours des Celtics ces dernières semaines.

Un « bon parcours », pour reprendre ses mots, marqué par le « sweep » des Sixers au premier tour, l’élimination du champion en titre, les Raptors, au second, puis une défaite face au finaliste, Miami.

« On a eu des problèmes de compréhension et de communication, » estime-t-il. « L’équipe est jeune et avec peu d’expérience : c’est la première fois que Kemba Walker gagnait plus de cinq matches en playoffs, (Jayson) Tatum et (Jaylen) Brown avaient des responsabilités en playoffs pour la première fois aussi. C’est sur ce genre de détails qu’on perd selon moi. Mais on peut être fiers de ce qu’on a montré et du parcours. C’est comme ça qu’on apprend et l’année prochaine, on aura la motivation pour faire mieux. »

Cette campagne réussie va renforcer les ambitions du club pour la saison prochaine. Comme le pivot le disait cet été, « quand tu joues à Boston, tu vises le titre tous les ans ». Sera-t-il lui-même en mesure d’en être l’an prochain ?

L’or olympique avant le titre NBA

L’agenda NBA étant encore flou pour les mois à venir, il a tout de même de bonnes chances de se heurter aux JO de Pékin. Or cette compétition, à laquelle il n’a jamais pris part, compte parmi les priorités de Vincent Poirier.

« Je suis assez stressé, » livre-t-il. « Je vais avoir 27 ans, donc pour les prochains Jeux, j’aurai 31 ans. On ne sait pas comment ça va se passer, mais je pense que tout le monde a envie d’y aller. Si les joueurs NBA n’y sont pas, on n’aura pas les JO comme on a l’habitude de les connaître, sans la Team USA au grand complet. »

Sous-entendu qu’à l’instar de la victoire des Bleus face aux Américains lors de la dernière Coupe du monde, la compétition pourrait être bien plus ouverte qu’imaginé.

Entre un titre NBA et un titre olympique, Vincent Poirier, qui « rêve » d’une médaille, a déjà fait son choix : « Je prends le titre olympique. C’est rare les Français champions olympiques (ndlr : ce n’est jamais arrivé dans le basket français). Si je fais partie des 12 joueurs qui remportent l’or aux JO, je serais dans la légende. »

Vincent Poirier Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2019-20 BOS 22 6 47.2 50.0 85.7 0.6 1.4 2.0 0.4 1.1 0.1 0.4 0.4 1.9
Total   22 6 47.2 50.0 85.7 0.6 1.4 2.0 0.4 1.1 0.1 0.4 0.4 1.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés