Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour le GM du Heat, la haine de la défaite de Jimmy Butler a toujours été un atout

La volonté de l’ancien joueur de Philadelphie de rejoindre la Floride et son tempérament ont facilité le travail du « front office » de Miami, dirigé par Andy Elisburg.

Après une expérience à Minnesota qui s’est mal terminée et un passage « express » à Philadelphie, Jimmy Butler a retrouvé des couleurs du côté de Miami depuis un an, au sein d’une équipe qui adore sa franchise parfois brutale.

Dans le podcast « Scal and Pals », le GM de Miami, Andy Elisburg, est ainsi revenu sur le processus de recrutement et l’intégration de Jimmy Butler au Heat. Celle-ci a été facilitée par deux éléments : la volonté du joueur et son état d’esprit, similaire aux valeurs cultivées par la franchise floridienne.

« Lors de la free agency, je pense que l’idée de Pat (Riley) et qu’il a toujours défendue, c’est que la première chose à faire est d’avoir un joueur qui veut venir chez vous, » a-t-il déclaré. « Une fois qu’un joueur veut venir, ça devient un mécanisme qu’il s’agit de bien faire fonctionner. Quand Jimmy a dit qu’il nous avait choisis et qu’il voulait venir chez nous, il s’est dit : « OK, comment trouver le moyen de faire en sorte que ça puisse fonctionner », parce que ça doit pouvoir fonctionner, financièrement notamment. Avec le système du salary cap, il faut être capable de faire suffisamment de place, ce n’est pas seulement le joueur qui vous choisit ».

Quant à sa réputation de joueur parfois insupportable, amplifiée par son passage tumultueux chez les Wolves, les dirigeants du Heat l’ont plutôt vu comme un atout. Comme « Jimmy Buckets », Miami cultive la haine de la défaite.

Une philosophie prêchée par les deux parties qui a permis à ce Heat de déjouer tous les pronostics jusqu’à présent.

« Si vous regardez la croissance et la façon dont ils jouaient à Chicago, l’impact qu’il a eu sur la victoire à Minnesota, à Philadelphie, on ne peut qu’apprécier le fait qu’il y ait des joueurs capables d’avoir un impact sur la victoire avec ce qu’ils font, et Jimmy a toujours été ce genre de gars, » a poursuivi Andy Elisburg. « Jimmy n’aime pas perdre ? OK, je crois que j’ai quelques personnes ici à lui présenter. Il n’y a rien de mal à ne pas être heureux quand on ne gagne pas, à vouloir gagner et à exiger beaucoup de ses coéquipiers. Je pense que c’est quelque chose que nous apprécions, et que cela fait partie de notre culture depuis le début. Je pense donc que nous attirons les joueurs qui aiment gagner et qui n’aiment pas perdre. C’est ce que vous voyez avec Jimmy. Il joue avec une passion incroyable, il n’a pas peur du moment présent … C’est formidable d’avoir Jimmy. C’est un joueur qu’on a évidemment essayé de coincer pendant un moment, et on a réussi à l’avoir ».

Jimmy Butler Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CHI 42 9 40.5 18.2 76.8 0.6 0.8 1.3 0.3 0.5 0.3 0.3 0.1 2.6
2012-13 CHI 82 26 46.7 38.1 80.3 1.7 2.3 4.0 1.4 1.2 1.0 0.8 0.4 8.6
2013-14 CHI 67 39 39.7 28.3 76.9 1.3 3.6 4.9 2.6 1.6 1.9 1.5 0.5 13.1
2014-15 CHI 65 39 46.2 37.8 83.4 1.8 4.1 5.8 3.3 1.7 1.8 1.4 0.6 20.0
2015-16 CHI 67 37 45.5 31.1 83.2 1.2 4.2 5.3 4.8 1.9 1.6 2.0 0.6 20.9
2016-17 CHI 76 37 45.5 36.7 86.5 1.7 4.5 6.2 5.5 1.5 1.9 2.1 0.4 23.9
2017-18 MIN 59 37 47.4 35.0 85.4 1.3 4.0 5.3 4.9 1.3 2.0 1.8 0.4 22.2
2018-19 * All Teams 65 34 46.2 34.7 85.5 1.9 3.4 5.3 4.1 1.7 1.9 1.5 0.6 18.7
2018-19 * PHL 55 33 46.1 33.8 86.8 1.9 3.4 5.3 4.0 1.7 1.8 1.5 0.5 18.2
2018-19 * MIN 10 36 47.1 37.8 78.7 1.6 3.6 5.2 4.3 1.8 2.4 1.4 1.0 21.3
2019-20 MIA 58 34 45.5 24.4 83.4 1.8 4.8 6.7 6.0 1.4 1.8 2.2 0.6 20.0
Total   581 33 45.4 33.3 83.5 1.5 3.6 5.1 3.7 1.4 1.6 1.5 0.5 17.0
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés