Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Patrick Beverley trouve que, comme Luka Doncic, Nikola Jokic « gesticule » beaucoup devant les arbitres

Le meneur des Clippers en veut pour preuve que son coéquipier Ivica Zubac est sorti pour six fautes après seulement 22 minutes de jeu.

Deux secondes. Cette nuit lors du Game 3 face aux Nuggets, Ivica Zubac a pris deux fautes coup sur coup, à seulement deux secondes de jeu d’intervalle et ceci… dès la deuxième minute de la partie. Entame délicate donc, pour le pivot des Clippers, qui tentait de contester les déplacements de son adversaire direct, Nikola Jokic.

La suite ne lui sera pas beaucoup plus heureuse. Après une nouvelle bataille physique poste bas, Ivica Zubac concédait sa sixième faute, à quatre minutes du terme, et quittait ses partenaires après seulement 22 minutes de jeu, balançant de frustration sa serviette au moment de regagner son banc.

Cette sortie n’a pas manqué de faire réagir Patrick Beverley. Pour ce dernier, « Jokic présente le même type de, je ne sais, je ne dirais pas problème. Mais c’est le même genre de chose qu’avec (Luka) Doncic, beaucoup de gesticulations vous savez, mettre la pression sur les arbitres pour qu’ils sifflent correctement. Je crois que Zu a fait un boulot d’enfer, ses six fautes et tout ce dont on avait besoin de lui, un gros dunk avec la faute, des lancers sur la fin. Il a remporté la victoire et je crois que c’est le plus important. »

Dans la foulée, c’était au tour de Nikola Jokic de réagir aux commentaires de Patrick Beverley. Le Serbe a commencé par s’interroger sur la pratique de gesticulation dont l’accuse le Clipper. « Qu’est-ce que ça signifie ? », a-t-il demandé, le visage ferme, au journaliste avant d’enchaîner : « Ils ont eu 26 lancers-francs, nous 10. » Puis d’ajouter, un peu désabusé et en secouant légèrement la tête : « Je montre juste à l’arbitre que c’est une faute. »

Le pivot n’a lui-même bénéficié que de quatre tentatives sur la ligne cette nuit et seulement dix depuis le début de cette série. Plus largement, son équipe en shoote moins que les Californiens (72 à 54).

Plutôt que de « gesticuler », Nikola Jokic a appelé à ce que les Nuggets soient plus agressifs. « Il faut aller au contact. Parfois, le coup de sifflet va dans votre sens ou celui de votre adversaire. Ils ont un peu plus d’expérience que nous en la matière, c’est peut-être ça. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés