Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Après une saison extra-ordinaire, Rudy Gobert est fier de son Jazz

Le Français est passé par toutes les émotions cette saison, et il est désormais certain que ce Jazz va un jour gagner un titre.

Les « montagnes russes » ou « roller coaster » en anglais. C’est sans doute la métaphore la plus appropriée pour la saison du Jazz en général, mais aussi de Rudy Gobert en particulier.

Le Français est passé par toutes les émotions cette saison avec une sélection au All-Star Game, une contamination au Covid-19 qui provoque l’arrêt de la saison, une embrouille avec Donovan Mitchell, la perte de son titre de meilleur défenseur, une formidable deuxième mi-temps dans le Game 7, et finalement une élimination sur un dernier tir de Mike Conley qui rebondit sur le cercle…

« Je suis vraiment fier de la manière avec laquelle on a géré tout ce qui s’est passé dans notre équipe, à la fois collectivement comme équipe, et individuellement sur le plan humain » lance le pivot français au Salt Lake Tribune après la défaite face aux Nuggets. « Je parle surtout de Donovan et moi-même. Être capable de revenir, de jouer comme on l’a fait, et même si on échoue de peu, je pense que c’est très encourageant pour la suite. Il y a quelques mois, je n’étais sans doute pas dans le bon état mental pour jouer, mais on a trouvé des solutions. Le fait d’avoir le soutien de mes coéquipiers ces derniers mois, surtout depuis qu’on est dans la bulle, m’a vraiment fait du bien, et j’ai vraiment essayé de tout donner pour cette équipe. »

Même fierté chez Quin Snyder. « C’est l’une des défaites les plus difficiles à avaler de ma carrière » reconnaît d’abord le coach du Jazz. « De Oklahoma City jusqu’ici à Orlando, voir ce groupe se reprendre, et voir cette compétitivité et cet altruisme… J’aurais aimé qu’on continue de jouer… C’est ce qui fait le plus mal… »

« J’irai à la guerre avec chacun des gars de ce vestiaire »

Comme l’expliquait Donovan Mitchell, ce match est le symbole de la saison du Jazz et de son caractère. « Je suis incroyablement fier de notre manière de jouer » poursuit Quin Snyder. « On était sous l’eau en première mi-temps, et notre groupe s’est accroché, il a continué à se battre, et pour moi, ça compte plus que tout dans ce match. »

En clair, pas question de changer quoi que ce soit. Ce Jazz là a le potentiel pour faire mieux, d’autant qu’il a dû jouer sans Bojan Bogdanovic, qui tournait à 20 points de moyenne.

« On échoue de peu, mais je n’ai aucun doute sur le fait qu’on va gagner un titre » assure Rudy Gobert. « Cela fait peut-être mal sur le moment, mais je vous garantis qu’on va tous revenir et qu’on fera mieux. Je vais revenir plus fort, et on fera tout notre possible pour être une meilleure équipe l’an prochain. »

Même motivation chez Donovan Mitchell : « J’irai à la guerre avec chacun des gars de ce vestiaire, ou n’importe quel entraîneur. On continue de créer notre cohésion. Il y a trois mois, on était considéré comme une équipe « irrécupérable », et je crois que personne, hormis nous, n’imaginait qu’on puisse en arriver là. On a bossé, et tout le monde, des rookies aux coaches, était déterminé à en faire plus. Je ne veux pas mettre tout sur Bojan, mais lorsqu’il reviendra, ce sera une arme de plus. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Donovan Mitchell 69 34.3 44.9 36.6 86.3 0.8 3.6 4.4 4.3 2.7 1.0 0.2 2.5 24.0
Bojan Bogdanovic 63 33.1 44.7 41.4 90.3 0.6 3.5 4.1 2.1 2.5 0.5 0.1 1.7 20.2
Jordan Clarkson 42 24.7 46.2 36.6 78.5 0.7 2.1 2.8 1.6 1.4 0.7 0.2 1.8 15.6
Rudy Gobert 68 34.3 69.3 0.0 63.0 3.4 10.1 13.5 1.5 1.9 0.8 2.0 3.2 15.1
Mike Conley 47 29.0 40.9 37.5 82.7 0.7 2.5 3.2 4.4 2.0 0.8 0.1 2.2 14.4
Joe Ingles 72 29.7 44.5 39.9 78.7 0.4 3.5 3.9 5.2 2.0 0.9 0.2 2.1 9.8
Jeff Green 30 18.4 38.5 32.7 77.8 0.5 2.2 2.7 0.7 0.9 0.4 0.3 1.5 7.8
Emmanuel Mudiay 54 15.7 46.2 34.5 75.9 0.3 2.0 2.3 2.1 1.4 0.4 0.2 1.3 7.3
Royce O'neale 71 28.9 43.3 37.7 76.4 0.4 5.1 5.5 2.5 0.9 0.8 0.5 2.8 6.3
Georges Niang 66 14.0 43.8 40.0 83.3 0.2 1.7 1.9 0.7 0.5 0.3 0.1 1.1 5.9
Tony Bradley 58 11.4 66.7 100.0 65.2 1.9 2.7 4.6 0.4 0.5 0.2 0.6 2.0 4.9
Justin Wright-foreman 4 11.3 35.0 20.0 75.0 0.0 1.2 1.2 1.8 0.8 0.5 0.0 1.2 4.8
Miye Oni 10 10.9 37.5 36.8 80.0 0.5 1.2 1.7 0.4 0.4 0.4 0.2 0.9 3.5
Rayjon Tucker 20 8.1 46.5 17.6 82.6 0.1 0.8 1.0 0.2 0.4 0.1 0.1 0.5 3.1
Jarrell Brantley 9 10.7 35.7 23.1 50.0 0.2 2.0 2.2 1.2 0.8 0.3 0.6 0.8 2.7
Dante Exum 11 7.6 43.5 33.3 100.0 0.3 0.8 1.1 0.6 0.9 0.1 0.2 0.7 2.2
Ed Davis 28 10.8 47.8 0.0 50.0 1.2 2.5 3.8 0.4 0.5 0.4 0.3 2.2 1.8
Juwan Morgan 21 6.4 57.7 37.5 75.0 0.5 0.9 1.4 0.3 0.3 0.0 0.1 0.9 1.7
Nigel Williams-goss 10 5.0 31.2 28.6 100.0 0.2 0.4 0.6 0.6 0.3 0.3 0.1 0.6 1.4
Stanton Kidd 4 3.8 0.0 0.0 0.0 0.0 0.8 0.8 0.2 0.5 0.0 0.0 0.8 0.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés