Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La défense de Marcus Smart fait encore gagner les Celtics

Avec une interception décisive dans le Game 3 contre les Sixers, l’arrière de Boston s’est encore illustré avec sa défense. Kemba Walker pointe son absence pour le trophée de défenseur de l’année.

Cette saison, le trophée de meilleur défenseur de l’année finira dans les mains de Giannis Antetokounmpo, Anthony Davis ou Rudy Gobert. De quoi créer la colère des Celtics qui estimaient que Marcus Smart avait été oublié.

Jaylen Brown avait d’ailleurs écrit, également sur Twitter, que son coéquipier était « le meilleur défenseur de la ligue ». Et ce n’est pas l’interception décisive de Marcus Smart, sur une passe mal assurée de Joel Embiid, qui va faire changer d’avis les Celtics. Au contraire.

« Je suis heureux qu’il soit dans mon équipe, je peux vous le dire », se réjouit Kemba Walker pour Mass Live. « Défensivement, c’est un monstre. Il affronte n’importe quel défi, fait tout ce qui est possible pour gagner un match. Il est vraiment, vraiment très fort en défense. Parmi les meilleurs du monde. Je ne vois toujours pas comment il ne peut pas être dans les finalistes du défenseur de l’année. Je ne comprends pas. »

« Il vient pour jouer dur et tuer »

Dans ce Game 3 contre Philadelphie, l’arrière a marqué 14 points, pris 8 rebonds, délivré 3 passes décisives et volé 3 ballons, dont ce dernier sur Joel Embiid. En plus d’intercepter la balle, Marcus Smart va, dans la foulée, trouver Jaylen Brown qui mène la contre-attaque et marque, avec la faute.

« Quand j’ai mes mains sur le ballon, la première chose que je fais c’est de lever la tête », détaille l’intéressé. « Même avant d’avoir touché la balle, mes yeux cherchent déjà à qui faire une passe. Donc quand je récupère la balle, tout devient facile. Je n’ai plus qu’à la lancer à mon coéquipier. »

Comme souvent, si un joueur se donne autant en défense, son énergie devient contagieuse pour le reste du groupe.

« On n’a pas d’autre le choix que d’élever notre niveau », confirme Kemba Walker. « Il nous emmène tous avec lui. On sait déjà ce qu’il va nous apporter : il vient pour jouer dur et tuer. Quand on le voit se jeter pour sauver des ballons, défendre sur des intérieurs ou contrer des tirs, on n’a plus le choix : on doit le suivre et être à son niveau. »

Marcus Smart Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 BOS 67 27 36.7 33.5 64.6 0.9 2.4 3.3 3.1 2.6 1.5 1.3 0.3 7.8
2015-16 BOS 61 27 34.8 25.3 77.7 1.3 2.9 4.2 3.0 3.0 1.5 1.3 0.3 9.2
2016-17 BOS 79 30 35.9 28.3 81.2 1.0 2.9 3.9 4.6 2.4 1.6 2.0 0.4 10.6
2017-18 BOS 54 30 36.7 30.1 72.9 0.8 2.7 3.5 4.8 2.5 1.3 2.4 0.4 10.2
2018-19 BOS 80 28 42.2 36.4 80.6 0.7 2.2 2.9 4.0 2.5 1.8 1.5 0.4 8.9
2019-20 BOS 60 32 37.5 34.7 83.6 0.7 3.1 3.8 4.9 2.7 1.7 1.7 0.5 12.9
Total   401 29 37.3 31.8 77.5 0.9 2.7 3.6 4.1 2.6 1.6 1.7 0.4 9.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés