Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.66CHA2.23Pariez
  • BOS1.83WAS1.98Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Mavericks regardent les Clippers dans les yeux

En égalisant et après un premier match déjà intéressant, Dallas a le sentiment d’avoir un coup à jouer face à une équipe de Los Angeles pourtant favorite.

Quand Kristaps Porzingis s’est fait exclure pour sa seconde faute technique, dans le troisième quart-temps du Game 1, les Mavericks étaient devant de cinq points. Dallas avait donc déjà le sentiment de pouvoir bousculer les Clippers.

La réponse dans le Game 2 est venue le confirmer avec brio. Dès les premières minutes, avec un 15-2 pour commencer, les Texans ont mis la main sur la rencontre, et jamais ils n’ont lâché ensuite.

« On savait après ce premier match qu’on était bien, qu’on pouvait jouer les yeux dans les yeux face à un favori », rappelle Kristaps Porzingis à ESPN. « On est arrivé totalement prêt pour ce match. »

« Peut-être que si je ne prends pas ma cinquième faute, on perd cette rencontre »

Tout aurait pu basculer en seconde mi-temps, avec les fautes de Luka Doncic, auteur d’un match à 28 points, 8 rebonds et 7 passes. Brillant en première mi-temps, le meneur des Mavericks a été plombé par les coups de sifflet. Il a pris sa quatrième faute après une minute en troisième quart-temps, puis sa cinquième après 23 secondes en quatrième quart-temps. Si bien que le Slovène n’a joué que neuf minutes en seconde période…

« J’étais frustré pendant 15 secondes », raconte-t-il. « Ensuite, j’étais concentré sur le soutien à mes coéquipiers, qui ont été excellents, même si être sur le banc, c’est dur pour moi. Je veux aider mon équipe mais on a gagné le match. Peut-être que si je ne prends pas ma cinquième faute, on perd cette rencontre. »

Dans la première manche, le banc des Clippers avait déçu. Dans la seconde, il s’est réveillé, mais celui des Mavericks a été encore plus fort (47-37 pour Dallas). Pendant les sept minutes du dernier quart-temps sans Luka Doncic, ce sont Trey Burke et Seth Curry qui assurent la marque avec 17 des 20 points des hommes de Rick Carlisle.

Sans oublier l’apport de Boban Marjanovic (13 points, 9 rebonds) en première mi-temps.

« Leur banc a dominé le nôtre, mais aussi nos titulaires », reconnaît Doc Rivers. « C’est comme ça qu’on va gagner des matches », poursuit le coach des Mavs. « Notre profondeur de banc va jouer un grand rôle. »

« On entre dans une série au meilleur des cinq matches »

Après deux matches, Dallas peut donc raisonnablement imaginer pousser cette série, et pourquoi pas la remporter. Rien n’est fait bien évidemment, mais il y a un coup à faire.

« Il reste trois matches à prendre », explique Luka Doncic. « Je pense qu’on peut les regarder dans les yeux. Bien sûr, dans chaque série, on pense pouvoir gagner car sinon, ce n’est pas la peine d’être ici. Il faut y croire. »

Dallas a rebondi, c’est donc au tour de Los Angeles d’offrir une réaction à ce revers dans un Game 3 (vendredi soir) qui s’annonce capital pour les deux formations.

« On a fait un pas dans la bonne direction, c’est important de sentir le goût de la victoire mais il faut aussi se battre contre un sentiment humain naturel », prévient Rick Carlisle. « Après une victoire, même s’il n’y a aucun public, il y a toujours une sensation d’exubérance. Il ne faut pas s’emporter. On entre dans une série au meilleur des cinq matches. »

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires