Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.81LA 2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

NCAA : le coach d’Yves Pons s’inquiète du calendrier de la Draft 2020

Entre reports et incertitudes, Rick Barnes, le coach de Tennessee, a vu partir le Français dans le processus de la Draft. Sans savoir s’il le reverra, et surtout quand…

Meilleur défenseur de sa conférence, Yves Pons (1m98, 21 ans) a inscrit son nom à la Draft, histoire de tester sa cote alors qu’il vient de conclure sa troisième année à Tennessee (10.8 points, 5.4 rebonds et 2.4 contres de moyenne).

En raison de la pandémie de Covid-19 qui a suspendu la saison NCAA et mis entre parenthèses la NBA depuis la mi-mars, l’incertitude qui règne autour de la Draft 2020 inquiète le coach des Volunteers, Rick Barnes.

Une Draft retardée qui perturbe la préparation en NCAA ?

La NBA, qui planche pour l’instant sur un scénario de reprise de la saison, n’a pas encore tranché quant à la date de la Draft, qui pourrait se dérouler en septembre si l’exercice 2019-2020 venait à repartir. En attendant, la ligue a repoussé la date-limite pour permettre aux joueurs de retirer leur nom.

« Je ne vois même pas comment la NBA peut penser à une Draft, » a lancé Rick Barnes. « En ce moment, le processus est de faire repartir la saison et travailler sur tout ça, mais peut-on envisager une Draft qui n’interférerait pas avec notre saison ? »

C’est toute la question et personne n’a encore de réponse. Quoi qu’il arrive, le coach sait que sa reprise avec Tennessee sera impactée dans les tous les cas. Que Yves Pons soit drafté ou pas.

« Si vous êtes une équipe avec un ou plusieurs joueurs dans cette affaire, honnêtement, je pense qu’on aimerait savoir aux environs de mi-juillet, » a-t-il ajouté. « Est-ce qu’on aura le temps de se retourner et de trouver quelqu’un d’autre ? Il y a encore beaucoup de choses en discussion à l’heure actuelle. »

Yves Pons garde le soutien de son coach

Comme tout le monde, Rick Barnes est déjà dans le flou quant à l’avenir et ne voit donc pas ce problème supplémentaire d’un bon œil. Toutefois, il va continuer à encourager Yves Pons dans sa démarche. Le joueur a ainsi très tôt et clairement fait part de son intention d’effectuer des workouts avec des franchises NBA.

« On encourage ça, ne vous méprenez pas, » a ajouté le coach. « Que ce soit cette année ou l’an prochain, il va devoir faire ces mêmes choses. Et dans sa situation, il n’y a rien de mal à lui laisser la chance d’être au téléphone avec des gens de la NBA, leur parler et le laisser par lui-même écouter les retours à propos de son jeu, ce qu’il a à faire pour progresser. Et il n’y a pas plus mature qu’Yves pour faire tout ça et écouter ce qu’il en ressortira. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés