Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Robert Williams, priorité des Celtics en terme de formation

Le pivot, qui revient tout juste d’une absence de trois mois, retient toute l’attention de Danny Ainge.

Coincé à l’infirmerie pendant trois mois à cause d’un oedème osseux à la hanche, Robert Williams a fait son retour il y a deux matchs – 16 points au total à 6/8 aux tirs et 8 rebonds en 24 minutes – au grand bonheur de sa franchise, qui voit en lui une pièce importante de son futur. « Le temps nous le dira, mais on aime vraiment ce qu’on a vu de Robert Williams cet été, au training camp puis en début de saison » confie ainsi Danny Ainge au Boston Herald. « Rob observe, apprend, et on verra ce qu’il peut devenir. J’ai hâte. »

De tous les jeunes présents à Boston – Jayson Tatum, Jaylen Brown, Grant Williams, Romeo Langford, Carsen Edwards, Tremont Waters et Tacko Fall ont tous moins de 25 ans – c’est le pivot qui concentre le plus d’attention : super athlétique, il est parfait pour protéger le cercle et manger les espaces en attaque.

« Il y a toujours une raison si des joueurs sont disponibles »

« On a le sentiment d’avoir un gars frais, qui connaît notre système, qui fait partie de notre futur, et on a hâte de voir ce que l’avenir lui réserve » renchérit le président celte. « Quand Brad et moi en avons parlé en début de saison, on s’est dit que son développement était le plus important parmi tous nos joueurs, juste pour l’importance qu’il peut avoir. Donc non, on ne veut pas engager quelqu’un qui pourrait endiguer ce processus – à moins qu’il soit clairement meilleur. Si des gars sont vraiment, vraiment meilleurs, c’est une autre histoire. Mais ces joueurs sont rarement disponibles. »

Et quand ils le sont, ils sont trop chers, note le dirigeant, qui tient aussi à préciser que le niveau d’un joueur ne se mesure pas à sa cote de popularité, alors que les Celtics n’ont pas bougé lors de la « trade deadline », pas plus que sur le marché des « buy out ». « Ces joueurs sont rarement aussi bons que ce que les gens imaginent. Beaucoup de gens, y compris moi, les coach et les joueurs, pensent qu’un joueur est toujours celui qu’il était deux ou trois ans auparavant, et qu’il peut revenir à ce niveau. Mais il y a toujours une explication au fait que des joueurs soient disponibles. » Et si d’autres, comme Robert Williams, ne le sont pas.

Robert Williams Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 BOS 32 9 70.6 0.0 60.0 0.8 1.7 2.5 0.2 1.1 0.3 0.3 1.3 2.5
2019-20 BOS 29 13 72.7 0.0 64.7 1.4 3.0 4.4 0.9 1.8 0.8 0.7 1.2 5.2
Total   61 11 71.9 0.0 63.3 1.1 2.3 3.4 0.6 1.4 0.5 0.5 1.2 3.8
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés