Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Rudy Gobert au All-Star Game : la fierté et la consécration d’un bosseur

Le pivot du Jazz pense au chemin parcouru, de Saint-Quentin à la G-League en passant par Cholet, pour arriver jusqu’au All-Star Game.

Ça y est : Rudy Gobert est All-Star ! Sans trop de surprise, grâce à ses 15.7 points de moyenne à 69% aux tirs, 14.6 rebonds et 2 contres de moyenne, grâce à son impact toujours aussi éclatant en défense, grâce au bilan de 32 victoires pour 16 défaites du Jazz, le pivot devient le troisième Français de l’histoire, après Tony Parker et Joakim Noah, à recevoir une invitation pour le match des étoiles. Un moment fort.

« Quand j’étais petit et que je disais vouloir être joueur pro, les gens se moquaient de moi » se souvient-il dans le Deseret News. « Puis quand j’ai dit que je voulais aller en NBA, les gens se sont moqués de moi. Pareil quand j’ai dit que je voulais être All-Star… C’est assez fou d’y être aujourd’hui. Je ne jouais pas du tout pendant mon année rookie, mais je savais que si je continuais à travailler dur au quotidien, je pourrais devenir un très bon joueur NBA. Malgré tout, j’ai le sentiment de ne pas avoir encore montré l’aperçu du joueur que je peux devenir. »

Une récompense qui arrive après deux déceptions, en 2017 et 2019, effacées par cette nomination. « Imaginez-vous recalé trois ans de suite » souligne Donovan Mitchell, lui aussi sélectionné pour la première fois, oubliant qu’en 2018 l’intérieur avait été plombé par les blessures. « C’est énorme pour lui, il a travaillé dur. Je lui avais dit qu’il avait deux solutions : soit baisser les bras, soit faire ce qu’il a fait, se remotiver et devenir All-Star. »

Une récompense pour Quin Snyder

Dans ses remerciements, le Français a tenu à mettre en avant l’impact de son entraîneur Quin Snyder, celui qui l’aura fait passer de l’ombre à la lumière.

« Il y a trois ans et l’année dernière, il m’a appelé très énervé, et là il a finalement pu me prendre dans ses bras et se réjouir » raconte Gobzilla. « Je ne pense pas que je serais là sans Quin. Il est en bonne partie responsable de ce que je suis devenu en tant que joueur et personne, donc c’était plutôt sympa de profiter de ce moment avec lui. »

Plaisir partagé par le coach, ravi de voir deux de ses joueurs connaître leur première sélection. « Je sais à quel point ils ont bossé dur, à quel point ils sont investis pour leurs coéquipiers, à quel point les gars sont heureux pour eux. Ils pensent à l’équipe, ils se sont aidés mutuellement à progresser. Les voir tous les deux nommés dans ce contexte, c’est super, ça en dit long sur eux. »

Sur les réseaux sociaux, Nicolas Batum et Evan Fournier ont eux aussi jeté un coup d’oeil dans le rétroviseur pour féliciter leur camarade, à leur manière…

Rudy Gobert Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 UTH 45 10 48.6 0.0 49.2 1.1 2.3 3.4 0.2 1.3 0.2 0.7 0.9 2.3
2014-15 UTH 82 26 60.4 0.0 62.3 3.2 6.2 9.5 1.3 2.1 0.8 1.4 2.3 8.4
2015-16 UTH 61 32 55.9 0.0 56.9 3.4 7.5 11.0 1.5 2.7 0.7 1.9 2.2 9.1
2016-17 UTH 81 34 66.1 0.0 65.3 3.9 8.9 12.8 1.2 3.0 0.6 1.8 2.6 14.0
2017-18 UTH 56 32 62.2 0.0 68.2 3.0 7.8 10.7 1.4 2.7 0.8 1.9 2.3 13.5
2018-19 UTH 81 32 66.9 0.0 63.6 3.8 9.0 12.9 2.0 2.9 0.8 1.6 2.3 15.9
2019-20 UTH 68 34 69.3 0.0 63.0 3.4 10.1 13.5 1.5 3.2 0.8 1.9 2.0 15.1
Total   474 30 64.0 0.0 63.1 3.3 7.7 11.0 1.4 2.6 0.7 1.6 2.2 11.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés