Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

« Le cœur brisé », Allen Iverson se souvient de « son adversaire, son frère, son ami » Kobe Bryant

L’un des « meilleurs ennemis » du « Black Mamba » est lui aussi, toujours sous le choc. Retour sur la rivalité de deux légendes arrivées en NBA la même année.

C’est par un message via les réseaux sociaux qu’Allen Iverson a exprimé sa tristesse et sa douleur d’avoir vu partir Kobe Bryant et sa fille dimanche, dans un tragique accident d’hélicoptère. Allen Iverson a notamment rappelé une anecdote datant de leur premier affrontement à LA qui résume bien la « Mamba mentality » de Kobe Bryant.

Allen Iverson en boîte de nuit, Kobe Bryant à l’entraînement

« Les mots ne peuvent pas exprimer ce que je ressens aujourd’hui. Les deux seuls mots qui résonnent dans ma tête sont : anéanti et le cœur brisé. Je n’arrive pas à me débarrasser de ce sentiment, quoi que j’aie essayé de faire depuis que j’ai entendu la nouvelle hier.

Les gens se souviendront toujours de la façon dont nous nous sommes affrontés dans la ligue, mais pour moi, ça va bien plus loin que cela. L’histoire de notre sélection dans la Draft la plus relevée de la NBA pourra être sujet de débat pendant encore de nombreuses années. Cependant, sa générosité et son respect pour le jeu sont des choses dont j’ai été le témoin direct chaque fois que nous sommes allés sur la piste de danse pour jouer.

« Il y a un souvenir de lui auquel je ne peux pas m’empêcher de penser. C’était lors de notre saison rookie et mon premier déplacement à Los Angeles pour un match contre les Lakers. Il est venu à mon hôtel, et m’a emmené dans un restaurant. Quand nous sommes revenus avant qu’il ne parte, il m’a demandé : « Qu’est-ce que tu vas faire ce soir ? » Ma réponse a été : « Je vais en boîte, et toi, qu’est-ce que tu vas faire ? » Il a dit : « Je vais à la salle de sport. » C’est ce qu’il a toujours été, un véritable étudiant du jeu et de la vie. Il s’est préparé sans relâche. Il y a quelque chose que nous pouvons tous apprendre de la « Mamba mentality » et de la façon dont mon frère a vécu sa vie. Il aura toujours mon respect comme adversaire, comme ami, comme frère.

« Mes pensées et mes prières vont à sa femme Vanessa, à leurs enfants et aux familles de toutes les victimes de cette tragédie. En tant que père, je ne peux pas me faire à l’idée de ce qu’ils doivent ressentir.

« Nous ne sommes pas bien. Mais nous trouverons la force de nous en sortir ensemble, car c’est ce que Kobe voudrait que nous fassions ».

Allen Iverson, une inspiration et une obsession pour Kobe Bryant

Parmi les meilleurs scoreurs de la ligue dans les années 2000, Kobe Bryant et Allen Iverson ont incarné les sommets de la NBA pendant tant d’années. Draftés tous les deux en 1996, considérés par certains comme comme la plus grande Draft de l’histoire, ils s’étaient notamment affrontés lors des Finals 2001 remportés par les Lakers de Kobe et Shaq, une opposition mémorable à bien des égards.

Les deux joueurs avaient appris à s’apprécier au fil des années, d’autant plus qu’Allen Iverson, au-delà d’être un basketteur et un scoreur hors normes, avait réussi à remettre les Sixers de Philadelphie, la ville natale de Kobe Bryant, au sommet de la conférence Est.

C’est aussi Allen Iverson qui a poussé Kobe Bryant à progresser en défense. Souvenirs. « Le 12 novembre 1996, Allen Iverson a scoré 35 points face aux Knicks dans une victoire au Garden. Le même jour, j’ai joué 5 minutes avec 2 points dans une victoire des Lakers à Houston », rappelait Kobe Bryant en 2017. « Quand je suis rentré à l’hôtel et que j’ai vu ça sur SportsCenter, j’ai pété les plombs. J’ai retourné la table, balancé les chaises, cassé la télé. Je savais que j’avais travaillé dur. Pour 5 minutes et 2 points. Je devais travailler encore plus dur. »

Motivé par les succès d’Allen Iverson, Kobe Bryant a alors changé son mode de fonctionnement. Ainsi, de l’arrière All-Star des Sixers, Kobe Bryant est allé jusqu’à étudier les grands requins blancs !

« J’ai donc lu de manière obsessionnelle chaque article et chaque bouquin sur AI. J’ai regardé de manière obsessionnelle chaque match qu’il a joué, remontant jusqu’au match All American IUPU. J’ai étudié obsessionnellement chacun de ses succès et chacune de ses difficultés. Je cherchais manière obsessionnelle ses faiblesses. Ça m’a même amené à étudier comment les grands requins blancs chassent les phoques sur la côté de l’Afrique du Sud. La patience, le timing, les angles. »

Chaque duel « comme une question de vie et de mort »

Trois ans (d’études) plus tard, en mars 1999, Allen Iverson score 41 points et délivre 10 passes décisives face aux Lakers, un match que Kobe Bryant n’a jamais oublié et il a de nouveau une chance d’éteindre le feu follet de Philly.

« Le 20 février 2000, à Philadelphie, Phil Jackson m’a fait défendre sur AI en deuxième mi-temps. Personne ne savait ce que signifiait ce duel pour moi. Je voulais qu’il ressente la frustration que j’ai ressentie. Et ma revanche a été douce. Je l’ai tenu à zéro point. Mais je n’étais encore pas satisfait après la victoire. J’étais encore ennuyé de ce qu’il m’avait fait ressentir la première fois. »

Comme Michael Jordan avant lui, Kobe Bryant s’est nourri de ses propres déceptions pour devenir une machine à gagner.

« À partir de ce moment-là, je me suis donc juré d’approcher chaque duel comme une question de vie et de mort. Personne ne pourra avoir de contrôle sur ma concentration. Je choisirai qui sera ma cible. Je choisirai si tes objectifs pour la saison à venir peuvent compromettre ce que je veux devenir dans 20 ans. S’ils ne me dérangent pas, bonne chasse à toi. Sinon, je vais te chasser manière obsessionnelle , ce n’est que naturel. »

Chaque duel entre les deux joueurs a pris une autre dimension par la suite. Kobe Bryant aimait le challenge et Allen Iverson a représenté une grosse source de motivation pour lui. Les actions du « Black Mamba » face aux Sixers reviennent comme des flashes… Comment ne pas mentionner ce alley-oop incroyable de ce match de saison régulière en 2001, annonciateur d’une grande finale NBA au cours de laquelle Kobe Bryant a pris la plus belle des revanches …

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés