Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Interview Carmelo Anthony : « Je pense que le public voit que je suis authentique »

Auteur de 19 points à 9/11, plus 4 rebonds, Carmelo Anthony a réussi sa première devant son nouveau public qui a chanté son nom. Basket USA était là pour récupérer ses impressions à chaud.

Après trois défaites pour son retour dans la Grande Ligue, Carmelo Anthony a enfin regoûté à la victoire à Chicago ce lundi. Face à son ancienne équipe du Thunder, il a enchaîné un deuxième match de belle facture avec 19 points à 9 sur 11 aux tirs, et une influence très positive offensivement avec du playmaking dont un énorme caviar pour le gros dunk de Skal Labissière.

Après ce second succès de rang, les Blazers retrouvent des couleurs et un cinq majeur qui tourne bien. Carmelo Anthony en est une raison avec, pour le coup, son match le plus « propre » offensivement à Portland de sa longue carrière, pour ses débuts devant les fans de Rip City. Un beau clin d’œil du destin.

Carmelo, vous avez réalisé des débuts plus qu’encourageants devant votre nouveau public, comment vous êtes-vous senti sur les planches ?

C’était super. Mon premier match à domicile au Moda Center à Portland. J’essaye encore de tracer ma voie au milieu de tout ça. J’ai trouvé que les fans étaient incroyables ce soir. Leurs encouragements pour moi mais pour l’équipe en général, c’était un grand moment. Et cette fois, j’étais de l’autre côté plutôt qu’avec l’équipe adverse.

« Tout le monde est plus à l’aise et on joue simplement au basket »

Quelle a été votre réaction aux chants du public quand vous êtes allé vous rasseoir sur le banc ?

C’était une surprise pour moi. Je pense que le public voit que je suis authentique. Il n’y a rien de faux, c’est authentique, c’est de l’amour pur en fin de compte. Je pense que le public ressent quand ce n’est pas réel.

Et quelles étaient vos sensations sur ce dunk après avoir débordé Terrance Ferguson ?

Une fois que j’ai eu ce premier pas, je ne m’inquiétais plus tellement de Terrance, je pensais à l’intérieur qui arrivait. Si je pouvais le battre en rapidité au cercle, j’avais une chance de réussir cette action. C’est plutôt l’intérieur qui arrivait du côté faible que je regardais.

Vous terminez ce match à 136 points, comment jugez-vous la progression offensive de l’équipe depuis votre arrivée ?

Je pense que les gars commencent à se sentir plus relax et plus à l’aise. Quand je suis arrivé la semaine dernière et que j’ai rencontré les gars à la Nouvelle Orléans, il y avait l’excitation et la hype de mon arrivée. Les gars ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre et comment j’allais m’intégrer. Mais maintenant, tout le monde est plus à l’aise et on joue simplement au basket. On communique plus que jamais sur le terrain ces deux derniers matchs et c’est quelque chose qu’on doit continuer de faire.

Quand vous avez eu ce coup de fil pour rechausser les baskets, vous attendiez-vous à jouer à ce niveau ? 

Je ne savais pas à quoi m’attendre. Je voulais simplement jouer au basket et retrouver ma joie. Simplement de prendre plaisir à jouer au basket. J’ai retrouvé ça sur ces premiers matchs, j’ai retrouvé cette joie et ce bonheur. Les gars m’ont accueilli à bras ouverts et m’ont accepté comme l’un des leurs. Ça facilite nettement les choses.

« Cette franchise a vraiment cru en moi »

Vous évoluez avec un meneur All-Star, Damian Lillard, comment ça se passe entre vous jusqu’à maintenant ?

Tout se passe super bien honnêtement. Et je pense que ça va continuer à s’améliorer. Plus on pourra passer de temps ensemble, plus on aura de cohésion sur le terrain. J’ai hâte de pouvoir jouer à ses côtés quand on va pouvoir commencer à s’entraîner et vraiment affûter nos systèmes.

Quel était votre opinion des Blazers avant de rejoindre l’équipe ?

Honnêtement, je n’ai pas regardé beaucoup de basket avant de signer. J’ai essayé de me déconnecter de tout ça pour continuer à aller de l’avant, mentalement et émotionnellement. Après le coup de fil, je connaissais CJ, Dame, Rodney pour avoir joué contre eux, mais je ne connaissais pas l’ambiance de l’équipe. Maintenant, je sais.

Est-ce que cet accueil chaleureux de Rip City répond à ce que vous espériez ?

Honnêtement, je ne pense pas que Portland aurait pris la décision de me faire venir s’ils ne croyaient pas en moi et ce que je peux apporter à l’équipe. D’un point de vue basket mais aussi du leadership et de l’expérience. Cette franchise a vraiment cru en moi et ça découle sur mes coéquipiers, l’entourage de l’équipe et les fans. On doit tous faire l’effort pour que le déclic se fasse.

Vous qui avez traîné une réputation lourde à porter parfois, que pensez-vous de votre nouveau coéquipier Hassan Whiteside ?

Si vous posez la question aux gens qui me connaissent bien, ils vous diront que je ne juge pas les gens sur des préjugés. Je préfère me faire ma propre opinion avec mes observations et mon expérience. Je n’avais donc rien contre Hassan. Je savais simplement ce qu’il était capable de faire, son potentiel, et c’est ce dont je lui ai parlé. De ce qu’il peut apporter à l’équipe s’il est concentré. De mon expérience, je veux qu’il soit concentré et faire ce qu’il sait faire.

« Je prends mon temps, j’essaie d’être le plus efficace possible »

Vous avez joué contre un de vos vieux amis en Chris Paul, est-ce toujours un plaisir renouvelé ?

C’est toujours sympa de jouer contre Chris. Après toutes ces années, on sait ce que Chris apporte, son esprit de compétition, son leadership sur le terrain. Dès que j’ai l’occasion de jouer contre quelqu’un qui m’est proche, c’est forcément spécial.

Avez-vous pu vous retrouver en amont de la rencontre ? Est-ce aussi avec ce type de moments que vous vous sentez vraiment de retour dans la Ligue ?

On est allé dîner ensemble et on a eu de très bonnes discussions. Mais c’est le jeu qui me manquait. Toutes ces autres petites choses viennent avec, mais c’est le jeu qui compte. [Vous souvenez-vous du restaurant ?] Je m’en souviens, ça n’est pas si vieux que ça ! [Mais où alors ?] Non, je ne peux pas te dire où par contre ! [rires]

Pensez-vous que l’équipe est en train de décoller ? Enfin ?

On commence à trouver notre voie, notre façon de faire. Ça va encore prendre du temps et on va continuer à prendre les jours les uns après les autres. On doit vraiment tous se concentrer et faire en sorte que ça marche. Le bon point, c’est que tout le monde veut bosser.

Êtes-vous satisfait de votre rôle dans l’équipe ?

Mon rôle ? Je pense qu’il n’a pas vraiment encore été établi. Pour le moment, ce que je fais, c’est que je prends mon temps, j’essaie d’être le plus efficace possible et de prendre ce que la défense me donne. Je m’appuie sur la création de Dame, CJ et des autres gars. Et puis quand j’ai l’occasion de créer ou de prendre un tir, je le prends.

Propos recueillis à Portland

Carmelo Anthony Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2003-04 DEN 82 37 42.6 32.2 77.7 2.2 3.8 6.1 2.8 2.7 1.2 3.0 0.5 21.0
2004-05 DEN 75 35 43.1 26.6 79.6 1.9 3.8 5.7 2.6 3.1 0.9 3.0 0.4 20.8
2005-06 DEN 80 37 48.1 24.3 80.8 1.5 3.4 4.9 2.7 2.9 1.1 2.7 0.5 26.5
2006-07 DEN 65 38 47.6 26.8 80.8 2.2 3.8 6.0 3.8 3.1 1.2 3.6 0.4 28.9
2007-08 DEN 77 36 49.2 35.4 78.6 2.3 5.1 7.4 3.4 3.3 1.3 3.3 0.5 25.7
2008-09 DEN 66 35 44.3 37.1 79.3 1.6 5.2 6.8 3.4 3.0 1.1 3.0 0.4 22.8
2009-10 DEN 69 38 45.8 31.6 83.0 2.2 4.4 6.6 3.2 3.3 1.3 3.0 0.4 28.2
2010-11 * All Teams 77 36 45.5 37.8 83.8 1.5 5.8 7.3 2.9 2.9 0.9 2.7 0.6 25.6
2010-11 * DEN 50 36 45.2 33.3 82.3 1.5 6.1 7.6 2.8 2.7 0.9 2.8 0.6 25.2
2010-11 * NYK 27 36 46.1 42.4 87.2 1.5 5.2 6.7 3.0 3.3 0.9 2.4 0.6 26.3
2011-12 NYK 55 34 43.0 33.5 80.4 1.6 4.7 6.3 3.6 2.8 1.1 2.6 0.4 22.6
2012-13 NYK 67 37 44.9 37.9 83.0 2.0 4.9 6.9 2.6 3.1 0.8 2.6 0.5 28.7
2013-14 NYK 77 39 45.2 40.2 84.8 1.9 6.2 8.1 3.1 2.9 1.2 2.6 0.7 27.4
2014-15 NYK 40 36 44.4 34.1 79.7 1.8 4.8 6.6 3.1 2.2 1.0 2.2 0.4 24.2
2015-16 NYK 72 35 43.4 33.9 82.9 1.4 6.4 7.7 4.2 2.5 0.9 2.4 0.5 21.9
2016-17 NYK 74 34 43.3 35.9 83.3 0.8 5.1 5.9 2.9 2.7 0.8 2.1 0.5 22.4
2017-18 OKC 78 32 40.4 35.7 76.7 0.9 5.0 5.8 1.3 2.5 0.6 1.3 0.6 16.2
2018-19 HOU 10 29 40.5 32.8 68.2 0.9 4.5 5.4 0.5 3.2 0.4 0.8 0.7 13.4
2019-20 POR 58 33 43.0 38.5 84.5 1.2 5.1 6.3 1.5 3.0 0.8 1.7 0.5 15.4
Total   1122 36 44.8 34.9 81.2 1.7 4.8 6.5 2.9 2.9 1.0 2.6 0.5 23.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés