Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.5LOS1.45Pariez
  • ORL3HOU1.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

En perdant beaucoup de ballons, les Blazers se punissent eux-mêmes

La défaite à Sacramento, qui s’explique en partie à cause des ballons perdus, n’est qu’un motif d’inquiétude de plus autour de Portland. Clairement, les finalistes de conférence 2019 souffrent.

C’est souvent le signe d’une mauvaise santé pour une équipe : même qu’on a le match en main, on manque des virages importants et on s’incline. C’est un peu l’histoire de la défaite des Blazers à Sacramento.

Les Kings ont complétement loupé leur début de match et ils étaient privés de Marvin Bagley III et De’Aaron Fox. Un rêve donc, surtout quand Damian Lillard et compagnie étaient devant (5-16). Tout n’était pas parfait, mais la maîtrise collective des finalistes de conférence 2019 devait suffire pour assurer une victoire, même sans la manière.

Un manque flagrant de tranchant offensif

Sauf que Portland va se tirer des balles dans le pied, en gâchant des possessions. Dès le début de match et la première remise en jeu, on peut le sentir. Ils sont à deux doigts de perdre un premier ballon. La suite est du même acabit : des écrans mal posés qui se transforment en fautes offensives, des pieds sur la ligne, des passes très naïves…

« Les deux équipes ont perdu des ballons », constate Damian Lillard. « Les Kings jouent vite, et dans ces cas-là, l’autre équipe a tendance à suivre. Donc il y a quantité de shoots manqués, de balles perdues. Cela a rendu le match très poussif. » Les Blazers avaient toutes les cartes en mains pour tuer la rencontre en première mi-temps, mais c’était trop mou et trop approximatif en attaque. Ils n’étaient donc pas à l’abri d’un réveil californien.

Il se produisit en troisième quart-temps. Portland perd cinq ballons, qui se traduisent en huit points pour les hommes de Luke Walton, sans compter les nombreuses fautes en défense. « Aucune des deux équipes ne shootait vraiment bien en première mi-temps, donc on a le sentiment qu’on aurait dû avoir une plus grosse avance à la pause », regrette Terry Stotts, face à l’avance de trois petits points de ses troupes. « En troisième quart-temps, on a été mauvais défensivement, en difficulté avec nos matchups. »

Une réaction, vite !

Au final, les 17 ballons perdus des Blazers donneront 18 points aux Kings. « On s’est tué nous-mêmes avec ça », poursuit le meneur All-Star. « Ils ont élevé leur niveau de jeu après la pause et on a continué de faire nos erreurs. Quand ils n’obtenaient pas des points avec nos ballons perdus, c’étaient des tirs ouverts. »

« On a creusé notre propre tombe », déclare de son côté C.J. McCollum, qui reste dans cette métaphore morbide. « Trop de ballons perdus, de manque d’exécution, on a donné des tirs faciles. On ne peut pas se le permettre face à une équipe comme ça, qui a si faim, et qui est à domicile. »

Ils ne peuvent pas non plus se le permettre au classement. Avec seulement 4 victoires en 11 matches, Portland est 11e de sa conférence. Le calendrier des dix prochains jours appelle une réaction pour ne pas chuter encore davantage : la réception de Toronto, puis des déplacements à San Antonio, Houston, New Orleans et Milwaukee.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portland Trail Blazers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés