NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
IND
LAC1:00
BOS
CLE1:30
HOU
SAC2:00
MIL
ORL2:00
NOR
DET2:00
CHI
TOR2:00
PHO
MIN3:00
UTH
OKC3:00
GSW
MEM4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND1.92LA 1.82Pariez
  • BOS1.04CLE9.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Chris Boucher, symbole de la profondeur de banc des Raptors

Pour la deuxième fois de sa carrière, l’ailier-fort de Toronto a dépassé les 10 points dans une rencontre. Au meilleur moment puisque les hommes de Nick Nurse sont amputés de certains talents. Il s’est même permis de contrer les stars des Lakers.

Se déplacer à Los Angeles, pour affronter le meilleur bilan NBA, sans Kyle Lowry et Serge Ibaka n’était pas idéal pour les Raptors. Face aux Lakers, il fallait espérer que les remplaçants habituels montent d’un cran.

C’est ce qu’expliquait avant la rencontre, Nick Nurse : « Je suis curieux », annonçait le coach de Toronto. « On ne pensait pas avoir beaucoup de profondeur dans l’effectif il y a quelques semaines. Je disais que je tournais à huit joueurs que j’aime vraiment, et il en manque trois (les deux déjà cités, plus Patrick McCaw). Ces blessures sont importantes. Je vais devoir commencer à aimer d’autres joueurs assez vite. Ils auront donc une chance à saisir. J’ai dû coacher ainsi des centaines de fois dans les catégories jeunes et c’est toujours marrant de voir qui va sortir du lot. On ne sait jamais qui va prendre cette opportunité. »

Bien évidemment, ce sont les cadres, Fred VanVleet (23 points, 10 passes) et Pascal Siakam (24 points, 11 rebonds, 4 passes et 3 contres) qui ont fait l’essentiel, mais parmi les performances à souligner, il y a celle de Chris Boucher.

Une performance inoubliable pour lui

Il est dans sa troisième saison mais n’a que 36 matches dans les jambes, dont une seule performance à plus de 10 points. Bref, loin du prototype du facteur X dans une telle rencontre. Pourtant, avec 15 points à 7/11 au shoot et 3 contres, il a été précieux près du cercle, avec son agressivité.

« C’est toujours agréable de jouer, mais je n’avais jamais évolué ou joué dans une telle atmosphère, comme celle du Staples Center », explique l’intérieur. « Jouer face à LeBron James et réussir mon meilleur match, c’est une sacrée sensation. Un rêve. Je suis encore jeune dans cette ligue, donc de telles opportunités n’arrivent tout le temps. Je vais sans doute m’en souvenir toute ma vie. J’ai toujours voulu jouer contre ces joueurs-là. » 

Il a même contré, dans le dernier quart-temps, d’abord LeBron James, puis Anthony Davis. L’ailier des Lakers lui a rendu hommage indirectement : « Ils ont encore des joueurs champions dans leur effectif. Peu importe qu’ils soient amputés de certains joueurs, les autres ont l’ADN du titre. Donc on ne les a pas pris à la légère. »

Chris Boucher, lui, a pris ce match avec sérieux et envie. Il sait qu’il aura une fenêtre de tirs pendant quelques jours, après des mois bloqué sur le banc. Ce seront autant d’opportunités pour construire des arguments et « forcer » Nick Nurse à le garder dans la rotation dans le courant de la saison, une fois le groupe de nouveau au complet.

« On espère toujours le meilleur », conclut-il. « Je suis ici depuis un an, donc ce n’est pas nouveau pour moi. Sur le banc, il faut observer et voir ce qu’on peut apporter. Quand l’occasion se présente, il faut pouvoir la prendre. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés