Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72CLE2.13Pariez
  • BRO1.52IND2.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tampering : la NBA va punir à coup de millions de dollars !

Si les patrons des 30 franchises votent ce nouveau règlement, les amendes pourront atteindre les dix millions de dollars !

Le 20 septembre prochain, le comité directeur de la NBA va se réunir pour étudier un nouveau règlement lié au « tampering« , cette pratique interdite qui consiste à parler d’un joueur sous contrat ou à entrer en contact avec lui ou ses représentants avant la free agency. C’est formellement interdit, et pourtant des dirigeants continuent de se plaindre auprès de la NBA des tentatives de déstabilisation d’homologues adverses, ou même de contacts entre joueurs…

Dans le passé, la NBA a déjà puni des franchises et des dirigeants, et cette fois, elle a décidé d’éditer des règles, et surtout une grille de sanctions. Selon The Athletic, la NBA a demandé à ce que tous les dirigeants s’engagent, annuellement et devant la NBA, à respecter ce règlement.

A lire : le tampering, c’est quoi ?

La NBA vise aussi les contacts entre joueurs, mais aussi les promesses et les avantages en nature, et chaque année, la ligue effectuera des visites surprises dans cinq franchises choisies au hasard pour effectuer un audit.

Les sanctions iront de 250 000 dollars pour un joueur qui a conclu un accord avant la free agency, et jusqu’à 10 millions de dollars pour des contacts entre un joueur sous contrat et un dirigeant adverse. En cas d’accord avec un joueur, hors de la free agency, une franchise sera sanctionnée de six millions de dollars.

Dans le passé, on se souvient que la ligue avait infligé 500 000 dollars d’amende à Magic Johnson pour un clin d’oeil à Paul George, puis 50 000 dollars pour avoir vanté les qualités de Giannis Antetokounmpo. Cette année, Doc Rivers a écopé de 50 000 dollars pour avoir comparé « Kawhi Leonard à Michael Jordan » pendant les playoffs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés