Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le GM des Rockets défend l’idée que James Harden est un meilleur scoreur que Michael Jordan

En se basant sur les statistiques avancées, le GM des Rockets réaffirme que James Harden est un meilleur scoreur que Michael Jordan. Même s’il a conscience des limites de la comparaison.

C’est quelque chose que Daryl Morey, le GM des Rockets, avait déjà affirmé. Grand utilisateur des stats avancées, le dirigeant répète que James Harden est meilleur offensivement que Michael Jordan. Un simple fait à ses yeux.

« Quand on le voyait jouer, il était clair qu’il était incroyable », explique-t-il ainsi pour détailler pourquoi il est allé le chercher à OKC. « Mais si vous regardez les stats, une fois qu’il a la balle en main, et c’est toujours vrai… On m’a beaucoup critiqué pour ça mais quelqu’un m’a demandé : ‘Qui est le meilleur scoreur ? Lui ou Michael Jordan ?’ C’est juste un fait que James Harden est un meilleur scoreur que Michael Jordan à l’heure actuelle ».

« Je sais que ça rend les gens fous, mais c’est littéralement un fait »

En se basant donc sur les stats.

« Si vous donnez le ballon à James Harden, vous regardez combien de points il génère avant que le ballon ne quitte ses mains, c’est comme ça qu’on doit mesurer l’attaque, et James Harden est le n°1 de l’histoire, et il l’était déjà à Oklahoma City. C’est juste qu’il sortait du banc et qu’il était un peu caché. Donc il fallait de bons outils statistiques pour le voir. Mais on l’avait vu, donc on savait qu’il avait ce talent de scoreur incroyable ».

Avec sa capacité à rentrer des tirs à 3-points en isolation et à provoquer les fautes, James Harden est en effet incroyablement efficace… dans la NBA actuelle. À l’époque de Michael Jordan, les attaquants devaient faire face au « hand checking », qui permettait aux défenseurs de poser une main sur l’attaquant et ainsi de « contrôler » son dribble. Difficile donc de comparer l’impact de « His Airness » avec celle de « The Beard », tant la NBA a changé.

« Les gens détestent que je dise ça. Leur argumentation se tient d’ailleurs. Ils disent que si Michael Jordan jouait aujourd’hui, il ferait mieux que James Harden. C’est possible mais si on prend les stats de façon historique, celui dont l’équipe marque le plus lorsqu’on lui donne le ballon et avant que l’équipe adverse ne le récupère, c’est James Harden. Je sais que ça rend les gens fous, mais c’est littéralement un fait ».

« Nous avons deux MVP récents et il n’est arrivé que quatre fois, dans l’histoire NBA, que deux MVP se retrouvent dans la même équipe pendant trois ans consécutifs »

C’est d’ailleurs par un fait que Daryl Morey répond à ceux qui doutent désormais de la cohabitation entre Russell Westbrook et James Harden, les MVP 2017 et 2018.

« Nous avons deux MVP récents et il n’est arrivé que quatre fois, dans l’histoire NBA, que deux MVP se retrouvent dans la même équipe pendant trois ans consécutifs. À chaque fois, cette équipe a remporté le titre. On va voir comment ça fonctionnera pour nous ».

Les quatre fois ? Bob Cousy et Bill Russell aux Celtics (titres 1957, 1959, 1960, 1961, 1962 et 1963), Oscar Robertson et Kareem Abdul-Jabbar aux Bucks (titre de 1971), Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar aux Lakers (titres de 1980, 1982, 1985, 1987 et 1988), Stephen Curry et Kevin Durant aux Warriors (titres de 2017 et 2018).

Sauf que Daryl Morey oublie que Charles Barkley (MVP 1993) et Hakeem Olajuwon (MVP 1994) ont joué ensemble pendant quatre ans sans remporter le titre. C’était pourtant à Houston…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés