NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.48MIA2.75Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Super teams : Shaquille O’Neal a la mémoire courte…

Comme bon nombre de stars des années 90, l’ancien pivot du Magic a du mal avec les franchise player qui font équipe ensemble pour aller chercher une bague. Une position pas vraiment en phase avec son parcours…

Invité du « Jimmy Kimmel Live », Shaquille O’Neal a donné son point de vue sur la nouvelle mode des « Super Teams » avec des superstars qui font équipe ensemble dans le but de décrocher le titre. Comme on pouvait s’y attendre, le Shaq se classe dans la même catégorie que Michael Jordan, à savoir qu’il n’aurait jamais accepté ce compromis pour s’offrir une bague. Aussi, lorsqu’on lui demande quelle équipe il aurait préféré rejoindre entre les Lakers et les Clippers d’aujourd’hui, le Shaq répond franchement : « Aucune des deux. »

« Je suis d’une époque où les gars voulaient rivaliser et se battre les uns les autres, lance-t-il. (Si je jouais aujourd’hui), j’irais dans une équipe qui a besoin d’une superstar et j’apprendrais aux gars comment battre les super teams. »

Dans les faits pourtant, Shaquille O’Neal n’a pas vraiment agi de la sorte durant sa carrière. Pour commencer, il a quitté Orlando en 1996 pour un « gros marché » en traversant l’Amérique afin de relancer les Lakers. Après avoir amassé trois titres consécutifs de 2000 à 2002, la direction a tenté de former la plus grande super team de l’histoire en ramenant les Hall of Famers Gary Payton et Karl Malone en 2004 pour aider la franchise californienne à décrocher une nouvelle bague, sans succès.

Avec le Big Three des Celtics pour finir sa carrière

Suite à l’échec des Lakers en finale NBA face aux Pistons, il avait hérité des clés de la ville de Miami où il a fait équipe avec Alonzo Mourning et la superstar montante Dwyane Wade pour décrocher une quatrième bague un an plus tard. Ensuite ? Il y a eu les Suns de Steve Nash, Grant Hill, Amar’e Stoudemire (et Boris Diaw) en 2008-2009, les Cavs de LeBron James en 2009-2010 et enfin, cerise sur le gâteau des super teams, les Celtics !

Pour la dernière saison de sa carrière, Shaquille O’Neal avait carrément choisi de rejoindre la formation qui a mis le principe de super team au goût du jour… L’effectif cette année là était pour le moins impressionnant, avec évidemment Kevin Garnett, Rajon Rondo, Paul Pierce et Ray Allen, mais aussi Nate Robinson,  Jeff Green, Avery Bradley, Jermaine O’Neal et Kendrick Perkins !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés