Matchs
hier
Matchs
hier
News

Le père de Stephen Curry confirme qu’il avait demandé aux Warriors de ne pas le drafter

En 2009, Stephen Curry voulait rejoindre les Knicks de Mike D’Antoni. Finalement, c’est Don Nelson qui lui mettra la main dessus lors de la Draft, malgré les demandes de son père…

L’histoire est connue en NBA : à l’approche de la Draft 2009, Stephen Curry et son entourage sont convaincus que le meneur est fait pour New York, alors entraîné par Mike D’Antoni. Après avoir fait briller Steve Nash à Phoenix, le tacticien semble en effet l’entraîneur parfait pour utiliser la pépite de Davidson au niveau supérieur.

Sauf que les Knicks n’ont que le 8e choix et que Stephen Curry risque donc de partir avant, et notamment aux Warriors, qui choisiront en 7e position. Golden State n’a disputé les playoffs qu’une seule fois depuis 1994 et fait alors partie des franchises avec la pire réputation en NBA. Sauf que le coach Don Nelson est fan du meneur et veut le choisir, au grand dam de Dell Curry, qui confirme aujourd’hui qu’il avait demandé à l’entraîneur de laisser passer son fils et de le laisser partir à New York.

« Si on revient sur le jour de la Draft, je me rappelle que Don Nelson m’a appelé pour me demander ce que ça me ferait s’il choisissait mon fils », explique l’ancien shooteur des Hornets. « Je lui ai dit de ne pas le faire. On ne veut pas… Ne le fais pas. Vous me posez une question et je vous dis la vérité. Ne le draftez pas. La conversation a continué et il m’a dit que s’il en avait l’opportunité, il le choisirait. Je lui ai dit : Coach, c’est votre choix. »

Dell Curry avait notamment peur que son fils Stephen plonge au coeur du turbulent vestiaire de Golden State.

« On pensait que son jeu allait mieux avec une autre équipe. C’était un meilleur scénario par rapport au style d’une autre équipe (les Knicks, donc), à son style plus rapide et avec une meilleure ambiance dans le vestiaire. »

En tant qu’ancien joueur, le père de celui qui remportera ensuite deux titres de MVP et trois titres NBA sur les quatre dernières saisons envisageait donc l’aspect sportif. Quand sa mère Sonya s’inquiétait pour d’autres éléments.

« Ça, c’est la réponse du père, de l’ancien basketteur pro. En tant que mère, je me disais que Golden State était juste trop loin. Où est-ce que va mon bébé ? Je ne sais pas où est Golden State. Je me rappelle quand Dell a été drafté et sa mère a fait la même chose. Il avait été choisi par Utah et elle s’est décomposée. On se disait que c’était un moment joyeux, qu’il avait été drafté. Mais elle se disait : c’est où, Utah ? J’ai eu exactement la même expérience. »

Et finalement, ça a plutôt bien tourné.

Stephen Curry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 GOS 80 36 46.2 43.7 88.5 0.6 3.9 4.5 5.9 3.2 1.9 3.1 0.2 17.5
2010-11 GOS 74 34 48.0 44.2 93.4 0.7 3.2 3.9 5.8 3.2 1.5 3.1 0.3 18.6
2011-12 GOS 26 28 49.0 45.5 80.9 0.6 2.8 3.4 5.3 2.4 1.5 2.5 0.3 14.7
2012-13 GOS 78 38 45.1 45.3 90.0 0.8 3.3 4.0 6.9 2.5 1.6 3.1 0.2 22.9
2013-14 GOS 78 37 47.1 42.4 88.5 0.6 3.7 4.3 8.6 2.5 1.6 3.8 0.2 24.0
2014-15 GOS 80 33 48.7 44.3 91.4 0.7 3.6 4.3 7.7 2.0 2.0 3.1 0.2 23.8
2015-16 GOS 79 34 50.4 45.4 90.7 0.9 4.6 5.4 6.7 2.0 2.1 3.3 0.2 30.1
2016-17 GOS 79 33 46.8 41.1 89.8 0.8 3.7 4.5 6.6 2.3 1.8 3.0 0.2 25.3
2017-18 GOS 51 32 49.5 42.3 92.1 0.7 4.4 5.1 6.1 2.2 1.6 3.0 0.2 26.4
2018-19 GOS 69 34 47.2 43.7 91.6 0.7 4.7 5.4 5.2 2.4 1.3 2.8 0.4 27.3
Total   694 34 47.7 43.6 90.5 0.7 3.8 4.5 6.6 2.5 1.7 3.1 0.2 23.5
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *