Mondial
2019
Mondial
2019
FRA67
AUS59
ARG75
ESP95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Séries de playoffs gagnées au buzzer : Damian Lillard égale Michael Jordan

Dans l’histoire de la NBA, seules six séries de playoffs ont été remportées avec un panier au buzzer. Et avec deux tirs, Damian Lillard rejoint Michael Jordan dans un club très fermé.

Marquer un panier au buzzer en playoffs est déjà une performance remarquable et inoubliable pour son auteur, mais quand il s’agit d’un panier qui qualifie son équipe, c’est encore plus fort et historique.

Le déjà légendaire tir de Damien Lillard contre le Thunder est seulement la sixième occurrence de l’histoire. Retour sur les cinq premières.

Ralph Sampson face aux Lakers (1986)

C’est un des plus grands exploits des années 1980. Les Lakers de Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar restent l’équipe de la décennie avec huit Finals et l’élimination de 1986 contre les Rockets est la plus connue. En finale de conférence, face aux « Twin Towers » texanes composées de Ralph Sampson et Akeem Olajuwon (le « H » viendra plus tard), le « Showtime » de Pat Riley souffre.

Dans le Game 5, malgré l’expulsion d’Olajuwon à cinq minutes du terme suite à une bagarre avec Mitch Kupchak, Ralph Sampson inscrit dans la foulée dix points dont un improbable shoot, à moitié dos au cercle, au buzzer devant Kareem Abdul-Jabbar qui élimine les Lakers et envoie Houston en Finals face à Boston.

Michael Jordan face à Cleveland (1989)

Parmi les grands moments de la carrière de Michael Jordan, le shoot au buzzer du 7 mai 1989 contre les Cavaliers est une des références les plus admirées. Les Bulls et les Cavaliers disputent un décisif Game 5 (le premier tour se joue alors au meilleur des cinq manches) et il reste trois secondes à jouer.

Le reste a fait le tour du monde. Michael Jordan monte pour shooter vers la ligne des lancers-francs, il laisse Craig Ehlo redescendre et inscrit un panier de légende, surnommé depuis « The Shot ».

Michael Jordan face à Cleveland (1993)

Comme tout bon film, il fallait bien une suite. Quatre ans après « The Shot », Michael Jordan nous offre « The Shot II ». Comme souvent, la suite est moins bonne. Le tir de Jordan n’ayant en effet pas le même impact, ni la même force.

Pour plusieurs raisons : Michael Jordan n’est plus ce jeune MVP aux dents longues, il est désormais le meilleur joueur du monde assumé et les Bulls dominent la ligue depuis deux saisons. De plus, ce shoot vient conclure la série sur un sweep donc il n’y a pas la dimension dramatique du premier. Néanmoins, « Air Jordan » devient le premier joueur à réussir deux shoots au buzzer pour terminer une série.

John Stockton face aux Rockets (1997)

On l’oublie souvent, mais non content d’être le meilleur passeur et intercepteur de l’histoire, John Stockton était également un shooteur précis. Le plus grand tir de sa carrière a terrassé les Rockets en finale de conférence 1997. Houston avait pourtant le match en main avec 13 points d’avance à moins de sept minutes de la fin.

Sauf que le meneur du Jazz a alors marqué 13 des 19 points d’Utah pour faire revenir les siens dans la rencontre, dont ce fameux tir primé à 2.6 secondes en sortie de temps-mort. Il fut notamment libéré par un écran bien appuyé de Karl Malone…

Damian Lillard face aux Rockets (2014)

Il faut donc attendre 17 saisons avant de revoir un shoot au buzzer pour remporter une série, avec Damian Lillard au premier tour 2014. Le meneur des Blazers est alors un jeune talent très prometteur, rookie de l’année 2013, qui dispute sa première série de playoffs contre Houston.

Il ne manque pas son premier rendez-vous avec les phases finales et c’est à lui que revient le ballon de la gagne dans le Game 6. Les Rockets mènent 96-98 et le chrono n’affiche que 0.9 seconde. Libéré par deux écrans, Damian Lillard réussit un shoot limpide et transperce le filet au buzzer.

La salle éclate, comme elle l’a fait mardi soir pour le nouveau tir au buzzer de Lillard face au Thunder, qui rejoint Michael Jordan dans la légende. Les deux joueurs possèdent quatre de ces six tirs si spéciaux. Chandler Parsons, victime du premier shoot de 2014, a tweeté, en référence à ce deuxième shoot de folie : « Ça arrive aux meilleurs d’entre nous. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés