Matchs
hier
Matchs
hier
TOR118
MIL112
Histoire News

Il y a 29 ans, Charles Barkley et Bill Laimbeer déclenchaient une bagarre générale

Quatorze ans avant la bagarre du siècle, déjà au Palace d’Auburn Hills, les Pistons s’étaient déjà battus et avaient déjà écopé d’amendes record. C’était l’époque des « Bad Boys ».

Si vous alignez sur le même parquet Charles Barkley et Rick Mahorn d’un côté, puis Isiah Thomas, Dennis Rodman et Bill Laimbeer de l’autre, il y aura forcément des étincelles.

Le 19 avril 1990, pour l’avant-dernier match de la saison régulière, les Pistons reçoivent les Sixers dans une rencontre au sommet de la conférence Est.

Rick Mahorn chauffe ses anciens coéquipiers

Le match, remporté par les Sixers (107-97) est physique alors même qu’il est de coutume de s’économiser avant les playoffs. Mais les Pistons, champions en titre, sont détestés de tous, et les deux équipes vont même en venir aux mains. Isiah Thomas est même expulsé à quatre minutes du terme pour avoir frappé au visage son ancien coéquipier Rick Mahorn !

Dans les ultimes secondes, la tension monte encore d’un cran. Dennis Rodman fait faute sur un Rick Mahorn décidément dans tous les bons coups. Ce dernier chambre l’intérieur des Pistons, et Bill Laimbeer lui met alors le ballon dans le visage. Le feu commence à prendre, mais il est rapidement éteint par les arbitres.

Charles Barkley, de son côté, se fait plaisir en enfilant les coups de poing au visage de Bill Laimbeer ! Les joueurs se précipitent sur les deux hommes et c’est une mêlée qui s’installe près des spectateurs. « C’était simplement l’intensité du moment », explique Rick Mahorn. « Cela devait arriver. Les Pistons étaient frustrés. Thomas m’a frappé. C’était ce genre de match. »

162 500 dollars d’amende au total…

La ligue décide, elle aussi, de frapper fort quelques jours après la rencontre. Charles Barkley et Bill Laimbeer sont jugés responsables de la bagarre, et sont donc suspendus une rencontre et ils prennent chacun 20 000 dollars d’amende.

Scott Hastings, des Pistons, prend lui aussi un match de suspension et 10 000 dollars d’amende pour avoir frappé Charles Barkley. « Je me fiche d’être mis à l’amende », avait déjà prévenu ce dernier, avant même que les amendes soient délivrées. « Comme je touche trois millions par saison, que sont quelques milliers de dollars ? »

Au final, c’est un total de dix joueurs qui vont également prendre 500 dollars d’amende pour avoir quitté le banc, et les deux franchises seront sanctionnées de 50 000 dollars pour ne pas avoir contrôlé leurs joueurs. Quant à Isiah Thomas, expulsé, il devra verser 7 500 dollars d’amende pour ses coups sur Rick Mahorn.

Les sanctions après cette bagarre atteindront le record, pour l’époque, de 162 500 dollars d’amende. En novembre 2004, dans la mythique bagarre entre les Pistons et les Pacers, elles seront bien lourdes : 146 matchs pour près de 10 millions de dollars de salaire en moins pour les joueurs concernés !

Quant à Charles Barkley et Bill Laimbeer, on les retrouvera dès l’année suivante dans le film « Hot Shots », preuve qu’ils savaient manier l’auto-dérision.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *