Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La course au MVP : la fin d’une époque

LeBron James blessé et déjà en vacances, les Lakers officiellement éliminés de la course aux playoffs… Les deux dernières semaines ont été marquées par le début de la transition vers l’ère post-LeBron James qui, pour la première fois depuis onze ans, ne devrait pas figurer dans la première All-NBA Team à l’issue de la saison.

Eh oui, cela fait déjà neuf ans que tous les mardis, on publie notre « Course au MVP », et le principe reste le même : chaque semaine, on propose notre Top 5 des meilleurs joueurs NBA, en tenant compte des performances individuelles et collectives. Cette semaine, on revient sur la passation de pouvoir entre un LeBron James qui a trusté tous les prix individuels depuis plus une décennie, et la relève à son poste incarnée par Giannis Antetokounmpo.

Derrière le « Greek Freak », Paul George, Kevin Durant ou Kawhi Leonard figurent devant le King cette saison au poste d’ailier. Conséquence, ce dernier ne devrait pas figurer dans la First All-NBA Team, du jamais vu depuis 2007. Pour la Second All-NBA Team, même incertitude…

Il fallait bien que ça arrive un jour. Officiellement éliminés de la course aux playoffs le 23 mars, les Lakers ont acté ce week-end la fin de saison prématurée de LeBron James pour lui permettre de soigner son pépin à l’aine. Depuis sa blessure le soir de Noël sur le parquet des Warriors, la descente aux enfers des Lakers a été lente et douloureuse.

Onze fois de suite dans le meilleur cinq de la saison, nouveau record à battre

Particulièrement pour LBJ, qui réalise à peine qu’il ne va pas disputer la postseason d’ici deux semaines. D’autres réalités vont le rattraper dans les mois à venir, comme sa non participation à une finale NBA pour la première fois depuis huit ans ou encore les distinctions individuelles pour lesquelles il n’aura pas voix au chapitre.

Écarté depuis longtemps de la course au MVP de la saison régulière, LeBron James ne fera pas non plus partie de la First All-NBA Team dans laquelle il s’était fait une place au chaud depuis onze ans, et peut-être même dans la Second All-NBA Team. C’est la fin d’une époque qui se profile.

Son absence du meilleur cinq de l’année est loin d’être anodine. LeBron James est en effet le recordman au nombre de sélections consécutives dans cette catégorie avec 11 apparitions de suite (de 2008 à 2018) pour 12 nominations au total si on ajoute celle de 2006, un autre record inégalé (devant Kobe Bryant et Karl Malone, tous deux à 11). Avec dix sélections dans la First All-NBA Team, on retrouve ensuite Kareem Abdul-Jabbar, Tim Duncan, Bob Cousy, Jerry West, Bob Pettit, Elgin Baylor et Michael Jordan.

Trois joueurs ont totalisé le plus d’apparitions parmi les trois meilleurs cinq de la saison régulière avec 15 nominations : Kobe Bryant (10 fois en First dont 8 de suite, deux fois en Second et deux en Third), Kareem Abdul-Jabbar (10 en First, 5 en Second) et Tim Duncan (10 en First, 3 en Second et 2 en Third). Trois monstres de longévité que LeBron James finira par rejoindre avec ses 14 distinctions (12 en First et 2 en Second en 2005 et 2007).

Giannis Antetokounmpo au pouvoir

Dans le meilleur cinq de l’année, les candidats pour lui succéder à son poste se bousculent en cette fin de saison, à commencer par Giannis Antetokounmpo, phénomène athlétique comme le King à sa meilleure époque et nouveau patron de la conférence Est depuis son départ pour la Californie. Derrière, Paul George est le favori pour accompagner le « Greek Freak », l’ailier d’OKC réalisant la meilleure saison de sa carrière au niveau des stats aux points, rebonds, passes décisives et interceptions. Viendra ensuite le tour de Kevin Durant, toujours aussi performant au sein de l’armada des Warriors. Avec des stats quasiment similaires à celle de son meilleur ennemi, à la différence près que KD évolue dans une équipe qui gagne pendant que LeBron James devra regarder les playoffs depuis son canapé.

Le même constat s’applique pour un joueur comme Kawhi Leonard qui pourrait lui aussi devancer LeBron James pour se faire une place dans la All Second Team et repousser le Laker vers la troisième sélection… Autant d’affronts qui pourraient motiver le King dans l’optique de revenir très fort la saison prochaine, même à 35 printemps…

1 – Giannis Antetokounmpo
Bilan : Bucks – 58v-20d – 1er à l’Est
Stats : 33 min, 27.4 pts, 12.5 rbds, 6.0 pds, 1.2 int, 1.5 ct, 3.8 bps, 58% tirs, 24% 3-pts, 73 % LF

2– James Harden
Bilan : Rockets – 49v-28d – 4e à l’Ouest
Stats : 37 min, 36.4 pts, 6.5 rbds, 7.5 pds, 2.1 ints, 0.8 ct, 5 bps, 44% tirs, 36% 3-pts, 88% LF

3 – Stephen Curry
Bilan : Warriors – 52v-24d – 1er à l’Ouest
Stats : 34 min, 27.9 pts, 5.4 rbds, 5.3 pds, 1.7 int, 0.4 ct, 2.8 bps, 47% tirs, 44% 3-pts, 91% LF

4 – Paul George
Bilan : Thunder – 44v-33d – 8e à l’Ouest
Stats : 37 min, 28.2 pts, 8.2 rbds, 4.1 pds, 2.1 int, 0.5 ct, 2.7 bps, 44% tirs, 39% 3-pts, 84% LF

5 – Nikola Jokic
Bilan : Nuggets – 51v-25d – 2e à l’Ouest
Stats : 31 min, 20.3 pts, 10.9 rbds, 7.4 pds, 1.3 int, 0.7 ct, 3.1 bps, 51% tirs, 32% 3-pts, 83% LF

Mentions : Kevin Durant, Kawhi Leonard, Joel Embiid, Damian Lillard, Russell Westbrook…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés